Bibliographie critique

Cette bibliographie établie par Paolo Tortonese jusqu’en 2010 recense les livres, articles, publications diverses, consacrés à Théophile Gautier depuis 1929 jusqu’à nos jours. Elle est mise à jour depuis 2013 par Anne Geisler-Szmulewicz. Sous une forme différente, et enrichie, elle fera l’objet d’une publication sur papier, dans un volume de la collection « Bibliographie des Ecrivains Français » (BEF) aux éditions Memini, avec le soutien du CNRS.? Elle est à la disposition des chercheurs: vous pouvez l’utiliser librement pour vos thèses et travaux universitaires, à condition de toujours la citer correctement, de la manière suivante:?Geisler,Bibliographie de la critique sur Théophile Gautier, online, Site theophilegautier.fr, Internet, [date] (il est important de signaler la date à laquelle vous avez consulté la bibliographie, car elle est sans cesse remise à jour).? La bibliographie du site Gautier est ouverte à votre contribution: pour combler ses lacunes, annoncer une publication nouvelle, écrire à: geisler.anne@wanadoo.fr. Dernière mise à jour : 1er février 2017


Bibliographie

Adam A., « Préface », in Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, éd. Antoine Adam, Antoine, Paris, Gallimard, 1972, p. 7-22.

Adam A. et Brix M., « Gautier et Samuel-Henri Berthoud: une source de Jettatura », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 63-78.

Aktulum K., Analyse d’un récit de voyage en Turquie, autour de Constantinople de Théophile Gautier, thèse, Université de Provence, 1993.

Aktulum K., « Quelques aspects de la pratique descriptive dans Constantinople de Théophile Gautier  », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 39-60.

Aktulum K., « Les stéréotypes dans Constantinople », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 33-53.

Aktulum K., « Les structures narratives et l’intertextualité dans Constantinople », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 41-67.

Albouy P., « Le mythe de l’androgyne dans Mademoiselle de Maupin », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, juil.-août, 1972, p. 600-608 [republié dans Mythographies, Paris, Corti, 1976].

Alkholy I.A., A Study of the Poetic Transformation of the Visual Images of Paradise in the Alhambra Palace in Théophile Gautier’s Prose and Poetry of Andalusia, thèse, Ohio University, 1995.

Allen W.G., « Gautier’s Albertus: the Fantastic and the Fashionable », in Correspondances: Studies in Literature, History, and the Arts in Nineteenth-Century France, éd. Keith Busby, Amsterdam, Rodopi, 1992, p. 9-17.

Alonso A., « Gautier et la perception anomale. Regard sur La Morte amoureuse et Arria Marcella », in Queste. Études de langue et littérature françaises, n.9, 2001, pp. 61-78.

Alonso A., « Mujeres inquietantes. Sobre el retrato femenino en los relatos fantásticos de Gautier », EPOS. Revista de Filología. UNED, 2005, vol. XX/XXI, 143- 160.

Alonso A., « El relato onírico en « Jettatura » de Théophile Gautier », in Concepción Palacios Bernal (ed.), Le récit fantastique en langue française de Hoffman à Poe, Sevila, Ediesser LIbros, 2009, 95- 106.

Alonso A., « Les modalités de la vie onirique dans « Avatar » de Théophile Gautier », Études Romanes de Brno, 31, 2, 2010, 165- 178.

Alsip B.W., « Jewel and Metallic Imagery in the Poetry of Théophile Gautier », in Romance Notes, XVI, 1974, p. 38-45.

Alvarez Ordonez G. et Gutierrez Vinayo F. C., « L’aventure réelle et fictive dans les contes fantastiques de Gautier », in Actas del II coloquio sobre los estudios de filologia francesa en la Universidad española, 1994, p. 273-282.

Amadieu J.-B., « Les censures de Théophile Gautier », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 100-114.

Amelinckx F., « Théophile Gautier et Marilhat, peintures, textes et contexte », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 1-10.

Anastasaki E., « ‘Sept contre Paris’ : tragédie en deux actes. Une lecture de Tableaux de siège », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 225-237.

Anastasaki, E., « Un ‘rêve… pour les éveillés’ : les fonctions du rêve dans l’œuvre narrative de Th. Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 305-322.

Anastasaki E., « Danses mortelles et macabres : corporalité et séduction fatale dans l’œuvre de Théophile Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 271-284.

Anastasaki E., « Plus qu’une ‘coquetterie posthume’ : Matérialité et individualité, les multiples fonctions des objets dans Émaux et Camées », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 329-342.

Anderson M., Art in a Desacralised World, London, University Press of America, 1984.

Antoine Ph., « Gautier promeneur : humour et fantaisie dans le récit de voyage », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 97-112.

Antoine Ph., « Le Ciel des voyageurs — de Chateaubriand à Gautier », Le ciel du romantisme Cosmographies, rêveries, sous la direction de Christian Chelebourg, Lettres Modernes Minard, Écritures XIX, 4, 2008.

Ashdown-Lecointre L., « Le théâtre du peuple, Pierrot et Les Enfants du paradis », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 347-355.

Ashdown-Lecointre L., « Interdit de parole ? Gautier et la censure de ses feuilletons sur la pantomime », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 45-56.

Aubert J., « La Princesse Mathilde et Théophile Gautier », in La Revue Française, oct., 1955.

Auraix-Jonchière, P., « Ekphrasis et mythologie dans La Toison d’or de Théophile Gautier (1839): la Madeleine prétexte », in Ecrire la peinture entre XVIIIe et XIXe siècles, par Auraix-Jonchière, Pascale, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2003, p. 451-463. Lire sur Google Books.

Austin L., « Mallarmé and Gautier. New Light on Toast funèbre », in Balzac and the Nineteenth Century. Studies in French Literature presented to Herbert J.Hunt, éd. D.G.Charlton, Jean Gaudon, Anthony R. Pugh, Leicester University Press, 1987, p. 335-351.

Auzanneau B., « Présentation », in Théophile Gautier, Arria Marcella, éd. Bernard Auzanneau, Paris, Le Livre de Poche, 1994, p. 9-14.

Avallone-Le Tourneau C., « La théâtralité de la mort dans les premières poésies de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 109-123.

Avallone-Le Tourneau C., Redécouverte de l’édition des Poésies complètes de Théophile Gautier de 1845, mémoire de DEA (Paris IV), octobre 1996. Lire un résumé de ce travail.

Avallone-Letourneau C. et Gaviglio-Faivre d’Arcier C., « Lovenjoul et l’édition des Poésies complètes de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 21-50.

Avallone-Letourneau C., L’Art poétique de Théophile Gautier, des Poésies (1830) aux Emaux et camées (thèse sous la direction de Mme Arlette Michel), Lille, Les Presses du Septentrion, 1999.

Avignon-Le Roux V., « L’univers mythique de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 53-80.

Avignon-Le Roux V., « Onuphrius : une mise en scène de la mort de la création », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 217-225.

Avignon-Le Roux V., « Romantisme et préciosité dans Mademoiselle de Maupin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 7-32.

Babuts N., « Une réexamination de la dette de Baudelaire envers Théophile Gautier », in Revue de Sciences Humaines, juil.-sept., 1967, p. 351-380.

Baehr R., « Die formale Verwirklichung von Gautiers Kunstidee in seinem Gedicht L’Art », in Die Neueren Sprachen, 12, 1963, p. 18-29.

Bailbé J.-M., « Théophile Gautier juge de Berlioz », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1982, p. 169-184.

Bailbé J.-M., « Théophile Gautier et le préclassicisme dans Les Grotesques », in Mélanges offerts à Jacques Robichez, Paris, CDU-SEDES, 1985, p. 69-79.

Bailbé J.-M., « Gautier et Meyerbeer : le critique à la recherche de lui-même », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1986, p. 193-204.

Bailbé J.-M., « Gautier poète de la lumière », in La luce e le sue metafore, actes du congrès de l’Université de Rome, Département de Littérature comparée, 26-28 mars 1992, éd. Bruna Donatelli, Roma, Nuova Arnica, 1993, p. 149-160.

Bailbé J.-M., « La transposition d’art chez Gautier et Janin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 133-152.

Bailbé J.-M., « L’expression poétique de la mort dans España », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 125-134.

Bailbé J.-M., « Théophile Gautier et Sully-Prudhomme, l’évolution du sentiment de la forme », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 105-116.

Bailbé J.-M., « La fantaisie des artistes voyageurs en Russie : Custine, Berlioz et Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 383-391.

Bains C., De l’esthétisme au modernisme. Théophile Gautier, Ezra Pound, Paris, Honoré Champion, coll. « Bibliothèque de littérature générale et comparée », 2012, 344 p.

Baldner R., « Ezra Pound: Image of Gautier », in Art Quarterly, 14, 1958, p. 246-256.

Balota N., « Théophile Gautier si fantasticul lucruri lor », in Romanae Litterae, 14, 15 mars, 1974.

Baltor S., Literatura plástica e Arte pela Arte nas narrativas de Théophile Gautier: descrição pictural e posicionamentos no campo literário (Université Fédérale de Rio de Janeiro, sous la direction de Celina Maria Moreira de Mello, 2007) Lire la thèse (pdf)

Bara, O., « Les voies du théâtre idéal: Théophile Gautier, George Sand », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 93-107.

Bara, O., « Écrire sur le vide : les débuts de Gautier au Moniteur universel et la pénurie théâtrale de la saison 1855-1856 », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 127-141.

Bara O., « Gautier, le corps dansant et l’objet, ou l’esprit de la matière », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 57-68.

Bara O., « Le théâtre de Théophile Gautier, ou l’impossible réalité », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 32, 2010, p. 9-25.

Bara O., « Préface » à Théophile Gautier, Théâtre de poche, préface et annotations d’Olivier Bara, Classiques Garnier, 2011, 438 p.

Bara O.,  « Théophile Gautier, historien du théâtre ? », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 46-60.

Bara O., « Auriol, ou de l’usage romantique du clown. Gautier, Banville, Baudelaire et le rire du cirque », Autour de Vallès, Littérature et cirque, dirigé par Marie-Ève Thérenty, Numéro 42, 2013.

Baronian J.-B., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, éd. Jean-Baptiste Baronian, Verviers, Gérard (Bibliothèque Marabout), 1975.

Baronian J.-B., « Préface », in Théophile Gautier, Tous les contes fantastiques, éd. Jean-Baptiste Baronian, Paris, NéOmnibus, 1990.

Barsoum M., Gautier’s Mademoiselle de Maupin. Toward a Definition of the « Androgynous Discourse », thèse, Columbia University, 1984.

Barsoum M., « Théophile Gautier », in Romance Notes, XXXVII, 1, automne, 1996, p. 67-74.

Barstad G.E., Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier. Arabesques et identités fluctuantes, Paris,L’Harmattan/Solum, 2006.

Barstad G. E., « Mademoiselle de Maupin, fluctuations identitaires et sexuelles », in Queer Sexualities in French and Francophone Literature and Film, French Literature Series, volume 34, 2007.

Barthèlemy G., « Constantinople chez Gautier et Nerval : une esthétique petit romantique ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 331-352.

Barthèlemy G., « Morbidité de l’ailleurs: de Gautier à Rimbaud », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 91-106.

Barzun J., « Introduction for the Modern Reader », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, New York, Limited Edition Club, 1943.

Barzun J.The Energies of Art, New York, Harper, 1956.

Bassan F., « Une source bouddhiste possible d’un poème de Gautier », in Nineteenth Century French Studies, II, automne hiver, 1973-1974, p. 24-28.

Baudry R., « Fantastique ou merveilleux Gautier ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 231-256.

Baudry R., « La musique : prélude ou signe d’extase dans les récits fabuleux de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 35-50.

Baudry R.,« Révélations et initiations dans Avatar et Le Roman de la momie », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 181-200.

Baudry R.,« Gautier voyageur… du temps », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 481-496.

Baudry R., « Les portraits qui s’animent dans les contes de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 39-53.

Baudry R., « Influence des contes fabuleux de Gautier sur Mérimée et Maupassant ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 159-171.

Baudry R., « Une Carmen, un Don Juan dans Tra los montes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 169-178.

Baudry R., « Le repas chez George: Avatar des festins arthuriens?  Convergence ou influence? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 25, 2003, p. 3-22.

Baudry R., « Le miroir magique chez Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 25, 2003, p. 73-82.

Baudry, R., « Gautier et la Table ronde : note complémentaire », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 191-196.

Bauer R., « De Mignon à l’Invitation au voyage », in Revue de littérature comparée, janvier-mars, 1986, p. 51-57.

Bayle C. et Schefer O., Théophile Gautier, L’Art moderne, introduction de Corinne Bayle et Olivier Schefer, Fage éditions, 2011, 304 p.

Bayle C., « Gautier, Nerval, et les Cydalises.  Figurations de la Poésie, entre image et voix », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 47-61.

Beaumont C.W., The Ballet Called Giselle, Brooklyn (New York), Dance Horizons, 1945.

Beben J., « The Romantic Traveler as Questing Hero : Théophile Gautier’s Voyage en Espagne », in Texas Studies in Literature and Language, automne, 1984, p. 367-389.

Bedarida H., Théophile Gautier et l’Italie, Paris, Boivin, 1934.

Bellati, G., « Langages et anti-langages dans l’esthétique théâtrale de Théophile Gautier ; quelques aspects précurseurs des théories symbolistes », L’Analisi Linguistica e Letteraria, 1, 2005 , p. 51-91.

Bellati, G., « Dialogue romanesque, dialogue dramatique, soliloque : figures de l’ambiguïté dans Mademoiselle de Maupin », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 273-290.

Bellati, G., « Langage pictural et critique théâtrale dans les feuilletons de La Presse », in « Un paysage choisi ». Mélanges de linguistique française offerts à Leo Schena, éd. par G. Bellati, G. Benelli, P. Paissa, C. Preite, Turin-Paris, L’Harmattan, 2007, p. 36-45.

Bellati, G., « Variations sur la synonymie dans la langue romantique. Etude des œuvres en prose de Théophile Gautier », in La sinonimia tra langue e parole nei codici francese e italiano, Milano, Vita e Pensiero, 2008, p. 199-218.

Bellati, G., Théophile Gautier journaliste à La Presse. Point de vue sur une esthétique théâtrale, Turin-Paris, L’Harmattan, 2008, 263 p.

Bellati, G., « Réminiscences ‘grotesques’ dans les premiers recueils poétiques de Théophile Gautier », L’Analisi linguistica e letteraria, 2/2007, p. 311-324.

Bellati, G., Théophile Gautier journaliste à La Presse. Point de vue sur une esthétique théâtrale, L’Harmattan, Torino-Paris, 2008, 263 p.

Bellati G., « Une musique que l’on regarde » : le ballet comme synesthésie des arts dans les textes de critique théâtrale de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 43-55.

Bellati, G., « Fonctions narratologiques de l’euphémisme dans le conte Jettatura de Théophile Gautier », Synergies Italie, 2009, pp. 31-39.

Bellati G. et Merello Ida, « Introduction » à Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, 177 p. 9-19.

Bellati G., « Traductions et adaptations italiennes des œuvres théâtrales de Théophile Gautier », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p.21-45.

Bellati G., « Théophile Gautier face à l’Année Terrible : le témoignage de la correspondance », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 228-239.

Bellati, G., « La chambre fantastique. Théophile Gautier et l’espace (u)topique d’une expérience extrême », Griseldaonline, luglio 2012 (http://www.griseldaonline.it/temi/estremi/bellati-chambre-fantastique-teophile-gautier.html)

Bellati G., « La demeure secrète, un double du héros dans Fortunio de Théophile Gautier »,  in Architectures-architextures romantiques, Atti del Convegno dell’Università di Catania, 25-27 novembre 2008, a cura di Marilia Marchetti, Claudia Martorana, Cettina Rizzo, Schena editore, Fasano, 2013, pp. 51-67.

Bellati, G., « La pudeur hautaine du poète. Un aspect de la quête du Beau chez Théophile Gautier », Griseldaonline, gennaio 2013 (http://www.griseldaonline.it/temi/pudore/pudeur-theophile-gautier-bellati.html

Bellati G., « La Milan de Gautier », site: http://www.theophilegautier.fr

Bellemin-Noël J., « Fantasque Onuphrius », in Romantisme, 6, 1973, p. 38-48 : lire sur persee.fr.

Bellemin-Noël J., « Notes sur le fantastique », in Littérature, 8, décembre 1972, 1973, p. 3-23.

Bellemin-Noël J., Vers l’inconscient du texte, Paris, PUF, 1979.

Bellemin-Noël J., Plaisirs de vampire: Gautier, Gracq, Giono, Paris, PUF, 2001, 215 p.

Bellet R., « Gautier journaliste littéraire de l’image », in Europe, 601, mai, 1979, p. 90-102.

Benesch R., Le regard de Théophile Gautier, Zürich, Juris Verlag, 1969.

Bénichou P., Le Sacre de l’écrivain, Paris, Corti, 1973.

Bénichou P., « Sur le Toast funèbre de Mallarmé », in Parcours et rencontres, Mélanges d’histoire et de littérature françaises offerts à Enea Balmas, éd.P.Carile, G.Dotoli, A.-M.Raugei, Paris, Klincksieck, 1993.

Bénichou P., L’Ecole du désenchantement, Sainte-Beuve, Nodier, Musset, Nerval, Gautier, Paris, Gallimard, 1992, 615 p.

Benn M.B., « Büchner and Gautier », in Seminar. A Journal of Germanic Studies, IX, 1973, p. 202-207.

Berchet J.-C., « Préface », in Théophile Gautier, Voyage en Espagne, éd. Jean-Claude Berchet, Paris, Flammarion (GF), 1981.

Berchet J.-C., « Théophile Gautier, ou la saveur du monde: la modernité de Constantinople », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 161-180.

Berenguer F., « Les arcanes du féminin oriental dans Constantinople », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 303-316.

Berkebile McManus E., « Illusion and the True: Arcades, Dioramas, and Irony in Théophile Gautier’s Fortunio», Nineteenth Century French Studies, numéro 44, 3-4, 2016.

Bernard C., « Démomification et remomification de l’Histoire (Le Roman de la momie de Théophile Gautier) », in Poétique, 88, nov., 1991, p. 463-486.

Berthier P., « Gautier journaliste », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 49-71.

Berthier P., « Balzac lecteur de Gautier », in L’Année balzacienne, 1971, p. 282-285.

Berthier P., « Préface », in Théophile Gautier, Voyage en Espagne, suivi de España, éd. Patrick Berthier, Paris, Gallimard (Folio), 1981.

Berthier P., « Une lecture « orientale » d’Albertus ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 201-212.

Berthier P., « La thématique de la mort dans la poésie et la prose journalistiques durant les premières années de la Monarchie de Juillet », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 13-31.

Berthier P., « Vers de feuilleton: vers de mirliton? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 179-186.

Berthier P., « Le Roman d’un voyageur en Espagne : Militona de Théophile Gautier (1847) », in Roman de voyage, récit de voyage, Paris, Presse de l’Université de Paris-Sorbonne, 2001, p. 133-142.

Berthier P., «L’Humour chez Théophile Gautier critique d’art (1833-1837) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 153-163.

Berthier P., « Publier le feuilleton dramatique de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 3-11.

Berthier P., « Gautier et l’Allemagne scénique », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 107-127.

Berthier P., «Autour de La Cafetière : quelques remarques sur Le Cabinet de lecture », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 25-43.

Berthier, P., « Les dimanches de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 115-126.

Berthier P., « Gautier face au corps du danseur », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 85-97.

Berthier P., « Théophile Gautier face à la voix », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 289-304.

Berthier P., «Présentation», Gautier journaliste. Articles et chroniques, choisis et présentés par Patrick Berthier, Flammarion, GF, 2011, p. 7-26.

Berthier P., « Une lecture du feuilleton théâtral de 1864 », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 129-141.

Berthier P., « G. — G. » : réflexions sur une signature », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 75-88.

Berthier P., Introduction à Théophile Gautier, Critique théâtrale, 1835-1838, éd. Patrick Berthier, t. I, Champion, 201

Berthier P., Introduction à Théophile Gautier, Critique théâtrale, 1839-1840, éd. Patrick Berthier, avec la collaboration de François Brunet, Claudine Lacoste-Veysseyre, Hélène Laplace-Claverie, t. II, Champion, 2008.

Berthier P., Introduction à Théophile Gautier, Critique théâtrale, 1841-1842, éd. Patrick Berthier, t. III, Champion, 2010.

Berthier P., Introduction à Théophile Gautier, Critique théâtrale,1843-1844, éd. Patrick Berthier, t. IV, Champion, 2012

Berthier P., Introduction à Théophile Gautier, Critique théâtrale, éd. Patrick Berthier, t. V, Champion, 2014

Berthier P., Introduction à Théophile Gautier, Critique théâtrale, éd. Patrick Berthier, t. VI, Champion, 2015.

Berthier, Ph., « L’injure chrétienne », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 15-25.

Bertin, E., « A propos d’un aspect peu connu de l’œuvre complet de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 143-144.

Bertin E., « Une lettre inédite au président Gautier (1864) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 105-106.

Bertin E., « Quatre autographes de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 19-20.

Bertin E., «La remise en vente par Magen de deux ouvrages de Théiphile Gautier édités par Renduel (Les Jeunes France et Mademoiselle de Maupin)», Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 221-224.

Bertrand J.-P.  et Durand P., « Entre Gautier et Du Camp. D’une dédicace à l’autre : la position des Fleurs du Mal. », Cahiers Textuel, n° 25, « Lire Les Fleurs du mal », Actes des Journées d’étude organisées à Paris 7 par la Société des études romantiques 10-11 octobre 2002, Textes réunis par José-Luis Diaz, p. 225-242.

Bezzola Ghigo R., « Un motivo di revival. Il giardino del XVII secolo nel Capitaine Fracasse di Gautier », in La Letteratura e i giardini, Firenze, Olschki, 1987, p. 363-375.

Billy A., La Présidente et ses amis, Paris, Flammarion, 1945.

Billy A., « Faut-il tirer Gautier du purgatoire ? », in Figaro littéraire, juin, 1961.

Bilous D., « Gautier le voyant d’après Toast funèbre », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 7-25.

Bilous N., « Callot en noir et blanc », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 45-60.

Bilous N., « Les Deux colombes : le texte et la voix », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 225-242.

Bilous N., « Constantine disparue, ou le double destin de Constantine dans les récits de voyage de Théophile Gautier et d’Eugène Fromentin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 99-112.

Bilous N., « Poetæ minores et histoire littéraire dans Les Grotesques de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 27-52.

Binney E., Les Ballets de Théophile Gautier, Paris, Nizet, 1965.

Binni L., « Introduction », in Théophile Gautier, Racconti fantastici, éd. Lanfranco Binni, Milano, Garzanti, 1993, p. VII-XXVII.

Bocq C.M., « Théophile Gautier et la notion de progrès », Revue des Sciences humaines, 1967, p. 544-557.

Boczenowski J.M.Art and Nature in Mademoiselle de Maupin et A rebours, thèse, University of Virginia, 1985.

Boddaert F., Préface : « L’insurrection majeure », in Théophile Gautier, La Comédie de la mort et autres poèmes, éd. François Boddaert, Paris, La Différence, 1994, p. 7-18.

Bolster R., « Préface », in La Vie de Balzac, Paris, La Pensée Universelle, 1981.

BondevilleUn critique d’art bon prophète, Théophile Gautier, Paris, Institut de France, 1979.

Bongiovanni Bertini, M., « Gautier critique de Balzac », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 55, 2003, p. 501-518 : lire sur persee.fr.

Bonnefoy C., « Une lecture ouverte », in Nouvelles littéraires, 22 Janvier, 1972, p. 5.

Bonnerot, « Pour le 150ème anniversaire de Gautier : un témoignage du Vicomte de Cormenin », in Mercure de France, 343, 1961, p. 171-175.

Book C.-M., et Book-Senninger C., voir: Senninger, C.M.

Boschot A., « Préface », in Théophile Gautier, Emaux et camées, éd. Adolphe Boschot, Paris, Garnier, 1929, p. I-LXXX.

Boschot A., « Préface », in Théophile Gautier, Souvenirs romantiques, éd. Adolphe Boschot, Paris, Garnier, 1929, p.I-XX.

Boschot A., « Préface », in Théophile Gautier, Fortunio et autres nouvelles, éd. Adolphe Boschot, Paris, Garnier, 1930, I-XVIII.

Boschot A., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, éd. Adolphe Boschot, Paris, Garnier, 1930, p.I-XXXVI.

Boschot A., « Préface », in Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, éd. Adolphe Boschot, Paris, Garnier, 1930.

Boschot A., « Théophile Gautier critique d’art », in Revue de Paris, 1er Janvier, 1932, p. 114-137.

Boschot A., « Théophile Gautier critique dramatique », in Revue Bleue, 1er et 15 Octobre, 1932.

Boschot A.Théophile Gautier, Paris, Desclée de Brouwer, 1933.

Boschot A.Les dernières années de Théophile Gautier, Paris, Institut de France, 1945.

Boschot A.Les peintres orientalistes et Théophile Gautier, Paris, Institut de France, 1945.

Boschot A., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, précédé de trois contes antiques, Paris, Garnier, 1955, p.I-XXXVIII.

Bottacin A., Viaggio in Italia (1852), da Ginevra a Venezia, Milan, ed. La Vita felice, 2007.

Bouatchidzé G., « Emaux et Camées : Gumilëv accueille Gautier », in Ex Oriente lux, Mélanges offerts à Jean Blankoff, Bruxelles, vol. II, 1991, p. 33-38.

Bouchard A., « Le masque et le miroir dans Mademoiselle de Maupin », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, Juillet Aout, 1972, p. 583-599.

Bouchard A., « Préface », in Théophile Gautier, Fortunio et autres nouvelles, Lausanne, L’Age d’homme, 1977.

Bouchard A., « Préface », in Théophile Gautier, Romans et contes, Genève, Slatkine Reprints, 1979.

Bouchard A., « Préface », in Théophile Gautier, Avatar. Le chevalier double, Genève, Slatkine Reprints, 1981.

Bouché T., « Le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier, roman de la plus longue fidélité », in Mélanges offerts à R. Béziau, Pau, 1990, p. 41-62.

Bouhis M., « Introduction », in Exposition Théophile Gautier, organisée à l’occasion du centenaire du Capitaine Fracasse, Tarbes, Musée Massey, 1963.

Bourdenet X., « ‘Raturer l’histoire’. Temporalité, événementialité, idéologie dans Tableaux de siège’, Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 234-256.

Bourgeois R., L’ironie romantique. Spectacle et jeu de Madame de Staël à Gérard de Nerval, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 1974.

Bouverot D., « Explications pour un texte : Théophile Gautier, préface de Mademoiselle de Maupin », in Le français moderne, 41, 1973, p. 256-267.

Bouvier-Ajam M., « Le romantisme de Théophile Gautier », in Europe, 601, mai, 1979, p. 22-31.

Brahimi D., Introduction : «  Dédale en noir et blanc », in Voyage en Algérie, éd. Denise Brahimi, Paris, La Boîte à Documents, 1989, p. 7-18.

Brahimi D., Théophile et Judith vont en Orient, Paris, La Boîte à Documents, 1990, 225 p.

Brahimi D., « A propos de l’Esbekieh, ou du bon usage des places arabes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 295-302.

Brami J., Mademoiselle de Maupin. Théophile Gautier, Paris, Nathan, 1992, 128 p.

Bray R., La préciosité et les précieux de Thibaud de Champagne à Jean Giraudoux, Paris, Albin Michel, 1948.

Bremer T., « Gautier, Dans la Sierra », in Die Französiche Lyrik des 19. Jahrhunderts, München, Fink, 1987, p. 93-109.

Brenner J., Les critiques dramatiques, Paris, Flammarion, 1970.

Bretèque F. de la, « Le Capitaine Fracasse d’Alberto Cavalcanti », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 37-43.

Bretèque, F. de la, « Le Capitaine Fracasse d’Alberto Cavalcanti », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 37-43.

Brians P., « Sexuality and the Opposite Sex: Variations on a theme by Théophile Gautier and Anaïs Nin », in Essays in Literature, IV, 1, 1977.

Brix M., « Résurrection du passé et création romantique: à propos d’Arria Marcella », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 227-237.

Brix M., « Gautier, Nerval et le platonisme », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 165-178.

Brix M., « Gautier, Arria Marcella et le monde gréco-romain », in Retours du mythe, Vingt études pour Maurice Delcroix, éd. Christian Berg, Walter Geerts, Paul Pelckmans, Bruno Tritsmans, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1996.

Brix M., « Nerval, Gautier et le scénario du ballet inspiré du Wilhelm Meister », in Revue d’histoire littéraire de la France, 6, 1999, p. 1237-1242.

Brix M., « Autour d’Avatar : Gautier et le libertinage », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 139-152.

Brix M., « Jeunes-France, Bousingots, Tartares et…Cochons », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 13-26.

Brooks C.J., Gautier critique d’art. Les premiers articles, thèse, Manchester University, 1969-1970.

Brown C.S., « The Colour Symphony before and after Gautier », in Comparative Literature, V, 4, 1953, p. 289-309.

Brownson C.Raymond Sebond again : regarding Théophile Gautier, Tempe (Arizona), Ocotillo Arts, 1991, 198 p.

Brownson C.W., « Les traductions en langue anglaise des œuvres de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 161-216.

Brua E., « Gautier aide de Balzac », in l’Année balzacienne, 1972, p. 381-384.

Brum J.T., « Le pessimisme romantique de Gautier: une vision philosophique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 33-37.

Brunerie C., « Théophile Gautier peintre et dessinateur : ses œuvres conservées à la Maison de Balzac », La Revue des Musées de France. Revue du Louvre, n°2, 2007, p. 42-49.

Brunerie C., « Les éditions illustrées de l’œuvre de Théophile Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 32, 2010, p. 47-73.

Brunerie C., « Postface » à Théophile Gautier, Balzac, préface de Jean-Luc Steinmetz et postface de Candice Brunerie, éditions du Castor Astral, 2011, 143 p.

Brunet F., « A propos des Nuits d’été », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1993, p. 95-104.

Brunet F., « Cohérence, rigueur et poésie dans Jettatura », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 79-93.

Brunet F., « Le regard de Gautier sur les comédies espagnoles de la mort », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 79-90.

Brunet F., « Présence de Théophile Gautier dans l’œuvre de Théodore de Banville à l’époque des Exilés (1857-1875) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 97-114.

Brunet F., « Théophile Gautier et l’Allemagne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 21-38.

Brunet F., « Fleurs et couronnes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 5-19.

Brunet F., « Gautier et la poésie populaire espagnole », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 197-207.

Brunet F., « A propos d’un vers de « L’Escurial » », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 187-196.

Brunet F., « Les vers espagnols du carnet », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 209-219.

Brunet F., « Introduction », in Le Tombeau de Théophile Gautier, éd. par François Brunet, Paris, Honoré Champion, 2001, p. 11-45.

Brunet F., « Obscénité et burlesque : la Lettre à la Présidente », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 345-363.

Brunet F., « Gautier et Berlioz », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 25, 2003, p.111-117.

Brunet F., « Le Tombeau de Gautier, par ses disciples et quelques autres », Romantisme, 122, 2003, p. 81-91 : lire sur persee.fr.

Brunet F., « La parole du critique mélomane en liberté surveillée », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 151-160.

Brunet F., « Comme un soupir étouffé de Weber… », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 261-277.

Brunet, F.Théophile Gautier et la musique, Paris, Champion, 2006.

Brunet, F., « En famille », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 241-271.

Brunet, F., « La Croix de Berny, roman parodique ou les jeux de l’amour et du destin », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 279-303.

Brunet F., « Apollinien ou dyonisien ? », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 295-302.

Brunet F., « Inès de Las Sierras », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 313-327.

Brunet F., « Théophile Gautier et les montagnes », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p.305-318.

Brunet F., Théophile Gautier et la danse, Paris, Honoré Champion, 2010.

Brunet F., « Le siècle de Louis XIV selon Théophile Gautier », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 113-129.

Brunet F., « Deux empereurs et un poète à Stuttgart en 1857 », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 58-69.

Brunet F., «Ecrivain, photographe et éditeur au fil de l’eau», Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 157-172.

Brunet F., Théophile Gautier écrivain et voyageur, Paris, Champion, 2014.

Brunet F., « Le Bonheur de la maison, un problème d’attribution », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 63-74.

Brunet-Rochelle A.-G., « Fortunio et Lancelot », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 257-271.

Brunon J.-C., « Arabesque, baroque, caprice, dans l’esthétique de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 369-380.

Brunon J.-C., « Le pittoresque et l’expression de la durée dans Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1982, p. 125-134.

Brunon J.-C., « Perfection et ambiguïté du Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 171-181.

Brunon J.-C., « Le décor mythique du Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 67-80.

Brunon J.-C., « Un Louis XIII oriental », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 417-426.

Brunon J.-C., « Théophile Gautier et Arsène Houssaye : une leçon d’écriture en deux portraits croisés », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 249-261.

Brunon J.-C., « La fin de Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 7-20.

Brunon J.-C., « Fortunio fils du feu, conduite de l’écriture et « pensée véritable »», in Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 25, 2003, p. 57-69.

Buisine A., « Préface », in Théophile Gautier, Contes et récits fantastiques, éd. Alain Buisine, Paris, Le Livre de Poche, 1990, p. 5-37.

Buisine A., « Introduction », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, éd. Alain Buisine, Paris, Le Livre de Poche, 1994, p. 5-24.

Bulgin K.M., The Aesthetics of Poetry and Travel : Gautier’s España and Voyage en Espagne, thèse, Duke University, 1985.

Bulgin K.M., The Making of an Artist. Gautier’s Voyage en Espagne, Birmingham (Alabama), Summa Publications, 1988, 107 p.

Bulgin K. M., « L’appel de l’Orient au voyageur en Espagne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 153-160.

Burnett D.G., A Study of Selected Poems from « La Comédie de la mort », thèse, Indiana University, 1973.

Burnett D.G., « The Thematic Function of Sexual Identity in Gautier’s Comédie de la Mort », in Nottingham French Studies, XVI, 1977, p. 38-50.

Burnett D.G., « Le dossier américain sur Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 1, 1979, p. 15-26.

Burnett D.G., « Complément au dossier américain sur Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 131-134.

Burnett D.G., « Sur la composition de La Comédie de la mort », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 1-8.

Burnett D.G., « Sexual Rhetoric and Personal Identity in Gautier’s Préface to Mademoiselle de Maupin », in Manifestoes and movements, University of South Carolina, French Literature Series, vol. VII, 1980, p. 38-45.

Burnett D.G., « The Destruction of the Artist in Gautier’s Early Poetry », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 49-58.

Burnett D.G., « L’architecture et la signification : Gautier et les visions architecturales romantiques », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 389-398.

Burnett D.G., « Métaphore et signification architecturales dans les poésies de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 41-52.

Busst A.J.C., « The Thematic of Androgyne in the Nineteenth Century », in Romantic Mythologies, éd. Ian Fletcher, London, Routledge and Keagan Paul, 1967, p. 1-86.

Cabanis J., « Etude de texte, L’Art », in Les Humanités. Sections Modernes, 8, 9 et 10, 1971, p. 9-16, 10-15 et 9-17.

Cadot M., « Les Voyages en Russie de Théophile Gautier », in Revue de Littérature Comparée, Janvier mars, 1984, p. 5-25.

Caizergues P., « Apollinaire et Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 83-90.

Campagnoli R., « L’abord du château de Sigognac », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 311-318.

Campagnoli R., « Eclats du Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 15-40.

Campagnoli R., « Eclats du Capitaine Fracasse : la poétique du soleil bleu », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 135-146.

Campagnoli R., « Eclats du Capitaine Fracasse : Chiquita ou le château botté », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 147-160.

Campagnoli R., « Eclats du Capitaine Fracasse : Léandre ou le double antithétique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 81-88.

Cantagrel, L., « Dürer, la petite maîtresse et le cirque. De quelques figures mélancoliques chez Théophile Gautier », in Ecriture/Parole/Discours : littérature et rhétorique au XIXe siècle, éd. A.Vaillant, Saint-Etienne, Printer, 1997, p. 101-113.

Cantagrel, L., De la maladie à l’écriture. Genèse de la mélancolie romantique, Tübingen, Niemeyer, coll. Communicatio, 2004.

Cantaloube-Ferrieu L., « Un poème/chanson : Barcarolle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 243-253.

Caramaschi E., « 1835 : Mademoiselle de Maupin », in Studi in onore di G. Macchia, Milano, Mondadori, vol. I, 1983, p. 432-441.

Caramaschi E., Arts visuels et littérature. De Stendhal à l’impressionnisme, Paris-Fasano, Nizet-Schena, 1985.

Carcich P., Le Paysage dans l’œuvre de Théophile Gautier, thèse, University of Michigan, 1991.

Carleton J., « Théophile Gautier et Louis de Cormenin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 151-158.

Carré J.-M., Voyageurs et écrivains français en Egypte, Le Caire, Institut français d’archéologie orientale, 1956.

Carter A.E., « Théophile Gautier and the Conception of Decadence », in University of Toronto Quarterly, 1, Octobre, 1951, p. 53-63.

Carvalhosa S., « Théophile Gautier au Moniteur universel : la « mélancolie rêveuse » du critique », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 83-102.

Castex P.-G., Le Conte fantastique en France de Nodier à Maupassant, Paris, Corti, 1962.

Castex P.-G., « Gautier aujourd’hui : le pionnier d’une révolution littéraire et artistique », in Nouvelles Littéraires, 2354, 1972, p. 4.

Cattaui G., « Dépoussiérons la statue de Théophile Gautier », in Figaro littéraire, 14 octobre, 1972.

Caucheteur, Ph., « Théophile Gautier et le présentisme », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 25, 2003, p.83-96.

Caucheteur, Ph., « L’éléphant funambule », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 177-189.

Cazeaux I., « La part de la musique dans la vie et l’œuvre de Judith Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 107-115.

Cellier L., « Gautier et Mallarmé devant le miroir de Venise », in Cahiers de l’Association Internationale des Etudes Françaises, 1959, p. 121-133.

Cellier L., Mallarmé et la morte qui parle, Paris, PUF, 1959.

Cellier L., « Gautier, un écrivain d’avenir », in Nouvelles littéraires, 6-12 Novembre, 1972, p. 3-4.

Cellier L., « Présentation [du numéro consacré au centenaire de Gautier] », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, Juillet aout, 1972, p. 577-582.

Cenerelli B., « José Maria de Heredia: disciple ou rénovateur de la transposition d’art de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 87-94.

Cermakian M., « Le journal d’Eugénie Fort (6 Novembre – 30 Décembre 1956) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 91-108.

Cermakian M., « Le journal d’Eugénie Fort (4 Janvier – 31 Août 1857) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 97-130.

Cermakian M., « Les années d’apprentissage de Théophile Gautier : peintre ou poète », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 223-230.

Cermakian M., « Le journal d’Eugénie Fort (1er Septembre – 31 Décembre 1857) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 119-153.

Cermakian M., « Le journal d’Eugénie Fort (1er Janvier – 31 Juillet 1858) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 81-112.

Cervellati E., Théophile Gautier et la danse (thèse, Université de Bologne, sous la direction de Eugenia Casini Ropa), publiée sous le titre Théophile Gautier e la danza. La rivelazione del corpo nel balletto del XIX secolo, CLUEB, Bologna, 2007.

Cervellati E., « Trahir fidèlement. Giselle de la France à l’Italie (1842-1866), Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 191-205.

Cervellati E., « Giselle, che « Piacque e non piacque ». Diffusione e ricezione di un balletto gauteriano nell’Itala dell’Ottocento », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 47-57.

Cervoni A., « Philarète Chasles, lecteur de Mademoiselle de Maupin » Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 141-148.

Cervoni A., « Gautier jugé par la presse antibonapartiste sous le Second Empire », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 38-47.

Cervoni A., «Gautier théoricien de la décadence », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 123-138.

Ceserani R., « Introduction », in Théophile Gautier, Racconti fantastici, éd. Remo Ceserani, Milano, Mondadori, 1991, p. 5-19.

Chadefaud C., « Le Roman de la momie et Le pied de momie, un itinéraire oriental: 1838-1857 », in L’Ecole des Lettres, 15 mars, 1995, p. 131-150.

Chadourne M., « La porte chinoise et le Mandarin de Gautier », in Revue de Paris, août, 1963, p. 75-82.

Chadourne, M., « Le Parnasse à l’école de la Chine », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 1961, 13, p.11-23 : lire sur persee.fr.

Chambers R.La comédie au château, Paris, Corti, 1971.

Chambers R., « Gautier et le complexe de Pygmalion », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, Juillet août, 1972, p. 641-658.

Chambers R.Spirite de Théophile Gautier, une lecture, Paris, Lettres Modernes, t. 153, 1974.

Chambers R., « Two Theatrical Microcosms : Die Prinzessin Brambilla and Mademoiselle de Maupin », in Comparative literature, XXXII, 1975, p. 34-46.

Chambers R., « Le poète fumeur », in Australian Journal of French Studies, 1979, p. 138-151.

Chambers R., « Pour une poétique du vêtement », in Michigan Romance Studies, 1, 1980.

Chambers R., « La lecture comme hantise : Spirite et Le Horla », in Revue de Sciences Humaines, Janvier mars, 1980, p. 105-117.

Chambers R.Mélancolie et opposition. Les débuts du modernisme en France, Paris, José Corti, 1987, 241 p.

Chaouachi S., « Humour et poésie dans La mille et deuxième nuit », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 223-239.

Chevrier T., « Rencontre de voyage », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 3-4.

Chotard L., « Préface », in Jettatura, Paris, France-Empire, 1979.

Claretie L., « Préface », in Jean et Jeannette, London, Grolier Society, 1984.

Claudon F., « Gautier et les Variations sur le Carnaval de Venise », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 217-224.

Cloulas A., « Gautier et l’art plateresque », in Gazette des Beaux-Arts, CV, 1985, p. 104-108.

Cluzel E., « Un livre fantôme de Gautier et Nerval », in Le Bouquiniste français, 42, 1962.

Cockerham H., « Introduction », in Poésies, London, Athlone Press, 1973.

Cockerham H., « Sur la première source plastique de Gautier retrouvée », in Gazette des Beaux-Arts, LXXXII, novembre, 1973, p. 324-326.

Cockerham H., « Gautier : from Hallucination to Supernatural Vision », in Yale French Studies, 50, 1974, p. 42-53.

Cockerham H., « Quatre voyages de Gautier en Angleterre, quelques documents », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 35-50.

Cockerham H., « Idéalisme, matérialisme et la femme chez Gautier », in Ideology and Religion in French Literature, Essays in Honour of Brian Juden, éd. Harry Cockerham et Esther Ehrman, Camberley, Porphyrogenitus, 1989, p. 95-109.

Cockerham H., « Gautier, Guy, le « Palais de Cristal » et l’Illustrated London News en français de 1851 », in Revue d’Histoire littéraire de la France, 94, 6, novembre-décembre, 1994, p. 959-974.

Coeuroy A., Wagner et l’esprit romantique, Paris, Gallimard, 1965.

Cogman P., « Le triangle de la mort: du Roi Candaule à Jettatura », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 239-254.

Colas C., « Yvonne de Galais: une sœur des héroïnes fantastiques de Gautier ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 119-122.

Colin M., « De Jettatura de Gautier aux Fatali de Tarchetti : fantastique transposé, fantastique censuré », in Les Langues néolatines, 2e et 3e trimestre, 1991, p. 71-86.

Collette Q., « Un panorama des œuvres romanesques de Théophile Gautier au cinéma », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 185-192.

Colliard L.A., « Nuovi studi su Gautier », in Le ragioni critiche, 22, 6, 1976, p. 308-314.

Collins D.P., « Rimbaud and Gautier’s Spirite », in Romance Notes, 13, 1971-1972, p. 455-459.

Colombo L., « La « muse cosmopolite » : l’héroïne romantique et le rêve de la féminité dans les ballets orientaux », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 225-244.

Colombo L., « Entre ‘‘verve méridionale’’ et envol fantastique : la danse italienne dans l’imaginaire de Théophile Gautier », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 61-72.

Combe D., « Gautièr, poète-philosophe », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 45-47.

Coquart, A.G.R., Le monde slave. Théophile Gautier et la Russie, thèse, Université de Paris, 1968.

Corado Begue L., « Spirite, Carlotta et Allan Kardec », in Annales, Université de Toulouse le Mirail, Littérature, XX, fasc 2, 1973, p. 119-132.

Corado Begue L., Théophile Gautier et le bonheur, thèse, Universitat de Barcelona, 1991. [Existe en microfoches, Publicacions Universitat de Barcelona, 606 photogrammes].

Corado Begue L., « La nature dans les romans de Théophile Gautier », in Annuari de filologia, Filologia romanica, 16, 1993, p. 69-74.

Cordié C., « Gautier », in Cultura e scuola, 49, 1974, p. 284-294.

Cornuz J.-L., « Préface », in Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, Lausanne, Rencontre, 1963.

Cottin M., Théophile Gautier (1811-1872), Paris, Bibliothèque Nationale, 1961, 80 p.

Cottin M., « Préface », in Théophile Gautier, Venise, Paris, Cent femmes amies des livres, 1962.

Cottin M., « Marie Mattei inspiratrice de Gautier », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, 65, 1965, p. 421-429.

Cottin M., « Autour d’un album romantique », in Nouvelles Littéraires, 1er Septembre, 1965.

Cottin M., « Emaux et camées, musée de poche », in Cahiers de l’Association Internationales des Etudes Françaises, 1966, p. 215-226 : lire sur persee.fr.

Cottin M., « Gautier, Le Poème de la femme », in Gazette des Beaux-Arts, 70, 1967, p. 303-307.

Cottin M., « Introduction », in Théophile Gautier, Emaux et Camées. Avec une iconographie rassemblée et commentée par Madeleine Cottin, Paris, Lettres Modernes, 1968.

Cottin M., « Un texte oublié et ses images inédites. Voyage pittoresque en Algérie (1845) de Théophile Gautier », in Gazette des Beaux-Arts, 76, 1970, p. 325-330.

Cottin M., « Préface », in Théophile Gautier, Voyage pittoresque en Algérie, Genève, Droz, 1973.

Court-Perez F., « Vallombreuse et Léandre: le langage de l’amour », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 47-64.

Court-Perez F., « Le Capitaine Fracasse: nourriture et langage », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 65-85.

Court-Perez F., « Gautier critique de Scribe », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 13-38.

Court-Perez F., « Le Capitaine Fracasse: roman des romans », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 33-62.

Court-Perez F., « L’apprivoisement de la mort: l’évolution de la notion de mort chez Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 489-503.

Court-Perez F., Théophile Gautier, un romantique ironique, Paris, Honoré Champion, 1998, 453 p.

Court-Perez F., « Les représentations de la mort dans España », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 251-265.

Court-Perez F., «La pointe dans Emaux et camées. Le langage poétique: un art de l’esprit », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 299-315.

Court-Perez F., « Introduction », in Théophile Gautier, Victor Hugo, par Court-Perez, Françoise, Paris, Honoré Champion, 2000, p. 9-44.

Court-Perez F.,« Un voyage en Espagne : le vaudeville de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 285-302.

Court-Perez F., « De la blancheur du blanc ou du triomphe du Nord dans le Voyage en Russie de Théophile Gautier », L’Image du Nord chez Stendhal et les Romantiques, Actes du colloque de l’Université d’Örebro, 25 au 27 avril 2002, Textes réunis par Kajsa Andersson, 2 vols., Orebro University library, 2004, p.318 à 330.

Court-Perez F., « Impressions d’Allemagne d’un voyageur romantique : Gautier et l’anti-voyage », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 243-260.

Court-Perez F., « Le bonheur du pastiche : Le Petit Chien de la marquise (1836) », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p.55-68.

Court-Perez F., « ‘‘Les Beautés choquantes’’: Corneille dans la critique dramatique de Gautier », Corneille et les Romantiques, Rouen, P.U de Rouen et du Havre, 2006, p. 33-46.

Court-Perez F., « L’ironie de Théophile Gautier dans le feuilleton dramatique » L’ironie aujourd’hui : Lectures d’un discours oblique. Études réunies par Mustapha Trabelsi, Littératures, Clermont-Ferrand, Presse Universitaires Blaise Pascal, 2006, p.

Court-Perez F., « Les premiers récits de voyage de Gautier : une évolution majeure », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 65-80.

Court-Perez F., « Le Ciel dans l’œuvre poétique de Gautier — entre Musset et Baudelaire : ‘‘spleen et idéal’’ », Le ciel du romantisme. Cosmographies, rêveries, sous la direction de Christian Chelebourg, Lettres Modernes Minard, Écritures XIX, 4, 2008, p.

Court-Perez F., « ‘‘Celle-ci et celle-là’’ de Gautier et ‘‘Les Deux Maîtresses’’ de Musset ou les aventures ratées de deux jeunes excentriques », Musset, un romantique né classique, Sylvain Ledda, Franck Lestringant (dir.), Littératures, n° 61, Toulouse, P.U du Mirail, 2009, p.47-58.

Court-Perez F., « Émaux et Camées : la déclinaison de l’art », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 319-332.

Court-Perez F., « Partie carrée, roman de 1848 », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 183-198.

Court-Perez F., « Gautier et le début de l’Empire », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 115-128.

Court-Perez F., « Introduction», in Théophile Gautier, Partie Carrée et Jean et Jeannette, Françoise Court-Perez éd., Champion, 2014.

Crestan, S., « Pour une relecture artistique de Fortunio : Fortunio, un véritable Sardanapale », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 25, 2003, p.41-55.

Crichfield G., « La Constantinople de Gautier : un miroir en Orient », in Etudes françaises (Montréal), 26, 1990.

Crichfield G., « Review Essay: Gautier and the Orient », in Nineteenth Century French Studies, fall-winter, 1991-1992, p. 265-271.

Crouzet M., « Gautier et le problème de créer », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, Juillet août, 1972, p. 659-687.

Crouzet M., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Paris, Gallimard (Folio), 1973.

Crouzet M., « Mademoiselle de Maupin ou l’eros romantique », in Romantisme, 1974, 8, p.2-21 : lire sur persee.fr.

Crouzet M., « Introduction. « Les violettes de la mort »  » in Théophile Gautier, L’œuvre fantastique, éd. Michel Crouzet, Paris, Bordas, vol. I, 1992, p. VII-CXXXI.

Crouzet M., « Annexe. Gautier et le spiritisme », in Théophile Gautier, L’œuvre fantastique, éd. Michel Crouzet, Paris, Bordas, vol. II, 1992, p. 325-330.

Crouzet M., « Introduction. L’évolution de l’œuvre fantastique », in Théophile Gautier, L’œuvre fantastique, éd. Michel Crouzet, Paris, Bordas, vol. II, 1992, p. VII-XXXI.

Crouzet M., « Préface », in Théophile Gautier, Les Jeunes-France. Romans goguenards, éd. Crouzet, Michel, Paris, Séguier, 1995, p. 7-27.

Currey R., « Trois poèmes de Gautier traduits en anglais », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 5-9.

Dacho I., Gautier als Erzähler, thèse, Universität Wien, 1975.

Dalançon J., « Le tombeau de Théophile Gautier », in La Licorne, 29, 1994.

Darmagnac M., « Théophile Gautier tel qu’il était », in Bulletin de la Société académique des Hautes Pyrénées, 1971-1973, p. 72-79.

David H., « L’exotisme hindou chez Théophile Gautier », in Revue de littérature comparée, 9, 1929, p. 515-564.

David-Weill N., Rêve de pierre : la quête de la femme chez Théophile Gautier, Genève, Librairie Droz, 1989, 157 p. Lire sur Google Books.

Davies Cordova S., « « La danse des djinns », notice nécrologique d’une danseuse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 347-357.

De Gregorio Cirillo V., « Il doppio in Mademoiselle de Maupin », in Annali dell’Istituto Universitario Orientale, 1980, p. 359-395.

De Pierri Damiano, « Aux sources de la poétique de Théophile Gautier: la préface d’“Albertus” »,  Studi Francesi, janvier-avril 2015, n° 175 (LIX/I), 2015, p. 35-53.

Decottignies J., « A propos de La Morte amoureuse de Théophile Gautier : fiction et idéologie dans le récit fantastique », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, juillet août, 1972, p. 616-625.

Del Buono O., « Préface », in La Morta innamorata, Firenze, Passigli, 1983.

Delesalle J.-F., « Théophile Gautier et les Désastres de la guerre de Goya », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 103-106.

Delporte M., « Théophile Gautier spectateur et critique d’opéra à travers le feuilleton du Moniteur Universel », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 85-96.

Delporte M., « Un poète à l’opéra, ce petit monde où l’on marche sur les nuages », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 141-163.

Delporte, M., « Sur le chemin de fer », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 497-520.

Delporte M., « Croquis et pochades de la camarde, sur le vif, de mémoire, de chic, ou d’après les maîtres », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 427-38.

Delvaille B., Théophile Gautier, Paris, Séghers, 1968.

Delvaille B., « Théophile Gautier », in Revue des lettres, Octobre décembre, 1972, p. 26-36.

Demont D. et Piollet W., « Du Palmier et de la Willi », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 143-158.

Derosier M., « Le souvenir de Gautier en Bigorre », in Société académique des Hautes-Pyrénées, 1963.

Déruelle A., « L’histoire comme style : sur Le Capitaine Fracasse », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 199-212.

Descaves P., Les plus belles lettres de Théophile Gautier, Paris, Calmann-Lévy, 1962.

Descotes M., La Légende de Napoléon et les écrivains français du XIXème siècle, Paris, Lettres Modernes, Bibliothèque de littérature et d’histoire, 9, 1967.

Desprez Michael, «Les distances infranchissables: l’écriture d’une ville dans Constantinople », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 173-190.

Detalle A., Mythes, merveilleux et légendes dans la poésie française de 1840 à 1860, Paris, Klincksieck, 1976.

Deudon E.H., « Mademoiselle de Maupin, rescapée de la censure orléaniste », in Les Amis de Flaubert, Mai, 1985, p. 18-24.

Di Maio M., « Nostalgies d’obélisques. L’Egypte de Théophile Gautier », in La redécouverte de la Grèce et de l’Egypte au XVIIIe siècle et au début du XIXe, éd. J.Pigeaud et J.-P. Barbe, Nantes, CRINI, 1997, p. 191-198.

Didier B., « Le château aboli du Capitaine Fracasse », in Europe, 601, mai, 1979, p. 123-127.

Dineen R., La Technique romanesque de Théophile Gautier, thèse, Montpellier, 1968.

Dineen R., « The Poetry of Théophile Gautier. A Search for Utopia », in AUMLA, Journal of the Australasian Universities Language and Literature Association, 41, 1974, p. 50-63.

Dineen R., « « Nulle part le bonheur ne m’attend »: Cruelty in the Fantastique », in AUMLA, Journal of the Australasian Universities Language and Literature Association, 84, 1995, p. 2-19.

Dolan Stamm T., « Théophile Gautier et les illustrateurs français », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 35-44.

Douphis P.-O., « Le poète et l’artiste-philosophe : une collaboration entre Gautier et Chenavard », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 21-36.

Doyon R.-L., « Histoire d’un livre exemplaire : Mademoiselle de Maupin », in Quo Vadis ?, Avril juin, 1955.

Doyon R.-L., « Défis littéraires : Mademoiselle de Maupin », in Les Livrets du Mandarin, Octobre, 1963, p. 14-23.

Döring U., « A la recherche de la raison perdue. La critique et la littérature fantastique », in Œuvres et Critiques, 2, 1984, p. 167-186.

Döring U.Reisen ans Ende der Kultur. Wahrnehmung und Sinnlichkeit in der phantastischen Literatur Frankreichs im 18. und 19. Jahrhunderts, Frankfurt-Bern-New York, Peter Lang, 1987.

Driscoll I., The Role of « Transposition d’art » in the Poetry of Gautier, thèse, University of Cambridge, 1971-1972.

Driscoll I., « Visual Allusion in the Work of Théophile Gautier », in French Studies, 27, Octobre, 1973, p. 418-428.

Drost W., « Théophile Gautier et le concept de la régénération de la peinture française », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 133-145.

Drost W.Metamorphosen der Antiken. Théophile Gautier, die Malerei der Pompiers und das fin de siècle, in Indirekte Kommunikation. Verkürzte Geschichte(n) und Metapher(n), fragmentarische Rezeption und die Unabschliessbarkeit des Dialogs, éd. Brigitte Pichon, Siegen, Universität-Gesamthochule Siegen, 1998, p. 197-218.

Drost W., « Gautier critique d’art en 1859 », in Théophile Gautier, Exposition de 1859, éd. Wolfgang Drost et Ulrike Henninges, Heidelberg, Carl Winter Universitätsverlag, 1992, p. 462-499.

Drost W., « Théophile Gautier, les pompiers et la fin du siècle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 309-329.

Drost W., « Pour une réévaluation de la critique d’art de Gautier », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 55, 2003, p. 401-421 : lire sur persee.fr.

Drost W., « Le sens de l’antique et le sentiment moderne dans la critique d’art de Théophile Gautier », in Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 135-153.

Drost W. et Girard, M.-H., « Introduction », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 7-20.

Drost W., «Une lecture de La Toison d’or : de la corruption et de l’art. De Gautier à Zola », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p.105-117.

Drost W., « Gautier devant la sculpture romantique. Du libéralisme esthétique dans sa critique d’art », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 65-79.

Drost W. et Riechers U., Théophile Gautier über das Schöne in der Kunst, Mit einer Studie über Théophile Gautiers aesthetica in nuce, Universitätsverlag Siegen, 2011, 92 p.

Drost W., « Gautier membre du jury et juge de la peinture officielle et de l’impressionnisme naissant », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 170-191.

Drouart-Fiske M.E., Romantic Irony and Gautier, thèse, Indiana University, 1986.

Drougard E., « En marge de Baudelaire : Le Voyage et ses sources », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, juillet-septembre, 1932, p. 444-459.

Drougard E., « Villiers de l’Isle-Adam et Gautier », in Revue d’histoire littéraire de la France, 39, 1932, p. 510-526.

Dubu J., « Du Banc de pierre de Gautier au Colloque sentimental de Verlaine », in Studi Francesi, 11, 1967, p. 486-487.

Dulmet F., « Mademoiselle de Maupin : à propos d’une réédition », in Ecrits de Paris, 1980, p. 89-99.

Dumoulié C., « Spirite : de l’allégorie du désir à la métaphore de l’écriture », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 7-24.

Dumoulié C., Cet obscur objet du désir. Essai sur les amours fantastiques, Paris, L’Harmattan, 1995.

Dupouy G., « Parenté et descendance de Théophile Gautier dans les Landes et ailleurs », in Bulletin de la Société de Borda (Dax), 2ème et 3ème trimestres, 1978.

Dupouy G., « A propos du Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 77-82.

Dupouy G., « Essai sur l’origine du Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 125-135.

Durand P., « Gautier rapporteur de la poésie », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 35-44.

Duret A.-L., « Le paysage dans la critique d’art de Théophile Gautier », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 99-109.

Eaubonne F.d., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Genève, Famot, 1980.

Edgecombe R.S., « Leigh Hunt, Théophile Gautier, Primitivism and the Romantic Ballet », in University of Dayton Review, spring 1995, p.99-114

Edwards P.J., « Théophile Gautier rédacteur en chef de l’Artiste », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 257-268.

Edwards P.J., « L’opéra en 1847 : un article de Gautier et Nerval », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 53-62.

Edwards P.J., « L’image de Théophile Gautier dans la revue l’Artiste », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 113-126.

Edwards P.J., « L’image de Théophile Gautier dans la revue l’Artiste », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 37-56.

Edwards P.J., « Trois articles de Gautier et leurs homologues poétiques chez Banville », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 115-129.

Edwards P.J., « Autour de la réimpression de quelques articles de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 121-131.

Edwards P.J., « Un disciple anglais de Gautier : John Payne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 253-265.

Edwards P.J., « Le Tricorne enchanté, ou le Chapeau de fantaisie et ses sources », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 121-129.

Edwards P.J., « Les petits théâtres de Paris dans les feuilletons dramatiques de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 12-23.

Edwards P. J., « Le défi esthétique de la revue L’Artiste », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 79-95.

Eerde J.V., « The Imagery in Gautier’s Dantesque Nightmare », in Studies in Romanticism, I, 4, 1962.

Ehrard A., « Théophile Gautier à la découverte des peintres polonais », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 121-132.

Ehrard A., « Le pégase à vapeur, ou Théophile Gautier orientaliste », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 121-134.

Eigeldinger F., Théophile Gautier: Table de concordances rythmiques et syntaxiques d‘Emaux et camées, Hildesheim, New York, Olms-Weidmann, 1995, 525 p.

Eigeldinger M., « Préface », in Théophile Gautier, Spirite, Paris, Nizet, 1970.

Eigeldinger M., « L’Image solaire dans la poésie de Théophile Gautier », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, Juillet août, 1972, p. 626-640.

Eigeldinger M., « Arria Marcella et le jour nocturne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 1, 1979, p. 3-14.

Eigeldinger M., « Préface », in Théophile Gautier, Récits fantastiques, Paris, Flammarion, 1981.

Eigeldinger M., « L’inscription du théâtre dans l’œuvre narrative de Théophile Gautier », in Romantisme, 38, 1982, p. 141-150 : lire sur persee.fr

Eigeldinger M., « L’inscription de l’œuvre plastique dans les récits de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 297-310.

Eigeldinger M., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle Dafné, Genève, Droz, 1984.

Eigeldinger M., « Préface », in Théophile Gautier, Impressions de voyage en Suisse, Lausanne, Age d’homme, 1985.

Eigeldinger M., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Paris, Le Livre de Poche, 1986.

Eigeldinger M., « Gautier critique de Richard Wagner », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 205-215.

Eigeldinger M., « L’Intertextualité dans Mademoiselle Dafné », in Rivista di Letterature moderne e comparate, aprile-giugno, 1986, p. 143-156.

Eigeldinger M., Mythologie et intertextualité, Genève, Slatkine, 1987.

Eigeldinger M., « L’Orient, ou la terre du soleil », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 427-440.

Eigeldinger M., Le soleil de la poésie, Neuchâtel, La Baconnière, 1991.

Endore G., « Introduction », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, éd. Alvah C. Bessie, New York, Grosset and Dunlap, 1930.

Epstein E.S., « The Entanglement of Sexuality and Aesthetics in Gautier and Mallarmé », in Nineteenth Century French Studies, 1972, p. 5-20.

Escallier E., « Les origines alpines de Gautier », in Bulletin de la Société des Hautes-Alpes, 1973, p. 98-109.

Escoubet S., « Les mises en musique des poésies d’España : une Espagne de salon ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 225-232.

Eudes J., « Avant-propos », in Théophile Gautier, Impression d’Espagne : Tolède, Grenade et Séville, Paris, G. Raoult, 1959.

Fauchereau S., Théophile Gautier, Paris, Denoël, 1972.

Fauchereau S., « Comment parler de Gautier aujourd’hui? », in La Quinzaine littéraire, 1er Novembre, 1972, p. 13-14.

Fauchereau S., « Les beaux jours du romantisme », in Quinzaine littéraire, 16 Mai, 1974, p. 13-14.

Fauchereau S., « Où Pound et Eliot rencontrent Goumilev, Mandelstam et Akhmatova », in Europe, 601, 1979, p. 57-73.

Faugerolas M.-A., « Théophile Gautier: de l’occulte à l’âme », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 97-103.

Fehr B., « Walter Paters Beschreibung der Mona Lisa und Théophile Gautiers romantischer Orientalismus », in Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, CXXXV, , p. 80-102.

Fernandez Sanchez C., « Mademoiselle de Maupin et le récit poétique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 1-10.

Fernandez Sanchez C., « Gautier en Espagne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 155-157.

Fernandez-Sanchez C., « Le Roman de la momie : de la novela histórica a la novela de autor » en Homenaje a Alvaro Galmés de Fuentes, II, Gredos, Madrid, 1985, pp.333-343.

Fernandez-Sanchez C., « Lo fantastico y lo humoristico : Spirite. Nouvelle fantastique de Théophile Gautier », in Estudios de lengua y literatura francesas, 1, Universidad de Cadiz, 1987, pp.67-85.

Fernandez-Sanchez C., Humour e ironía en la obra de Théophile Gautier, thèse, 1988 [En microfiches par Pentalfa Microediciones, Oviedo, 578 photogrammes].

Fernandez-Sanchez C., « Imagenes de Theophile Gautier », Cuademos del Norte; Ano X, n°55, 1989, pp.84-90.

Fernandez-Sanchez C., « Viajero sin equipaje. Théophile Gautier » in Littérature et double culture, (Textes réunis par Geneviève Mouillaud-Fraisse et José María Fernández Cardo) Editorial Noesis, 1989, pp. 224-233.

Fernandez-Sanchez C., « La ironica construccion del ideal en la obra de Théophile Gautier », in Roberto Dengler (ed.), Estudios Humanisticos en homenaje a Luis Cortes Vazquez, Ediciones Universidad de Salamanca, vol 1, I, 1991, p. 219-231.

Fernandez-Sanchez C., « E.T.A. Hoffmann y Théophile Gautier » in Cuadernos de Filologia Francesa, 6, Universidad de Extremadura, 1992, pp. 47-59.

Fernandez-Sanchez C., « La España escenica de Théophile Gautier », in Teatro y Traduccion, en Lafarga, Francisco y Dengler, Roberto (ed.). Universidad Pompeu Fabra, Barcelona, 1995, pp 141-149.

Fernandez-Sanchez C., « La dialectique de l’humour et de la mort dans les récits fantastiques de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 307-323.

Fernandez-Sanchez C., « L’autre testament de Spirite ou le triomphe de Cherbonneau : fantastique et humour en habit noir », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 221-242.

Fernandez-Sanchez C., « De la antigüedad al romanticismo: el mito de Heracles y Onfale en Omphale de Théophile Gautier », in Corona spicea in memoriam Cristobál Rodríguez Alonso, Oviedo, Publicaciones de la Universidad de Oviedo, 1999, p. 473-492.

Fernandez-Sanchez C., « L’Espagne rêvée de Théophile Gautier dans ses chroniques sur la danse espagnole », in Des Cultures et des hommes. Hommage à Marcel Voisin, Bruxelles, IPH, 2001, p. 109-120.

Filippi, F., « Descriptions d’acteurs : le musée théâtral de Théophile Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 237-247.

Fischer D.D., « A propos du mauvais œil, ou les imprésentables rais de la mort », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 95-108.

Fischer D.D., « Jettatura : la comédie de l’impensable, ou les masques du démon descriptif », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 271-285.

Fiske M., « Effets de miroir, ou structure, dans Mademoiselle de Maupin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 319-328.

Fizaine J.-C., « Le spectacle et ses enjeux : danse et tauromachie selon Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 185-206.

Fizaine J.-C., « Les gouffres qui nous séparent : Victor Hugo et Théophile Gautier de 1852 à 1872 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 79-90.

Fizaine J.-C., « Orient et mélancolie dans l’œuvre de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 399-416.

Fizaine J.-C., « Gautier et la lettre d’amour », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 341-358.

Fizaine J.-C., « Immortalité littéraire et éternité artistique chez Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 533-547.

Fizaine J.-C., « Le rire de l’autre. Le bourgeois dans l’œuvre de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 317-334.

Fizaine J.-C., « Modernité et tradition dans la définition d’une théâtralité idéale », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 109-123.

Fizaine J.-C., « « A Anvers et à rebours »: La Toison d’or ou splendeurs et misères du musée », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 15-31.

Fizaine J.-C., «Madame Jabulot, son portrait et son double, ou « deux auteurs peuvent-ils se regardr sans rire »», in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 285-309.

Fleck S., « L’évocation poétique-musicale dans Les nuits d’été de Berlioz-Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 163-190.

Fongaro A., « Apollinaire, Gautier et les sirènes », in Revue des Lettres modernes. Guillaume Apollinaire, 7, 183-188, 1968, p. 64-81.

Fontaine M., « Théo et Goulatromba », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 125-138.

Fontaine M. et Fontaine M.-C., « Gautier au théâtre et au cinéma », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 91-96.

Forest M.-C. (et alii), Gustave Moreau-Théophile Gautier. Le rare, le singulier, l’étrange. Textes réunis par Marie-Cécile Forest, Samuel Mandin, Aurélie Peylhard, et Pierre Pinchon, édition du Musée Gustave Moreau, 2011, 115 p.

Fornasier N., « Pulsions et fonctions de l’idéal dans les contes fantastiques de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 67-72.

Fournier A., « L’itinéraire d’un paladin galant homme », in Europe, 601, mai, 1979, p. 151-165.

Fournier E., « Un voyage à travers les ruines impromptues de Paris : l’art à l’épreuve de la catastrophe », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 193-207.

Franc G., « Nivea non frigida : les amours de Judith Gautier et de Victor Hugo », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 142-164.

Frappier-Mazur L., « Métalangage and the Book as Model in Romantic Parody. The Example of Le Bol de Punch », in Poetics Today, V, 1984, p. 739-751.

Freustie J., [compte rendu d'une édition de Spirite], in Le Nouvel Observateur, 297, Juillet, 1970, p. 20-26.

Frycer J., « Mauvais yeux – regard frénétique », in Le Romantisme frénétique, éd. Jaroslav Frycer et Fritz Peter Kirsch, Masaryskova universzita, Ustav románskych jazyku a literatur, Universität Wien, Institut für Romanistik, Filosofická fakulta Masarykovy universzity, 1993.

Furuno K., « Théophile Gautier et le hachisch », in Gakuto, 2, 1973.

Fusil C.A., « Notice », in Théophile Gautier, Pages choisies, éd. C.A.Fusil, Paris, Larousse, 1955.

Gabory G., « Préface », in Théophile Gautier, Jettatura, Paris, Editions de Montsouris, 1945.

Gage A.C., «Gautier, Turner and John Martin », in Burlington Magazine, juin, 1973.

Gallingani D., « Titre et texte dans Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 115-128.

Gann A.G., Gautier and Music, thèse, University of Toronto, 1978.

Gann A.G., « Une revue inconnue de Théophile Gautier : La Revue du XIXe siècle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 89-98.

Gann A.G., « La genèse de La Péri », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 207-222.

Gann A.G., « Lyrics by Gautier. The Poet as Songwriter », in Francofonia, 2, 1982, p. 83-100.

Gann A.G., « La musique élément structurant dans les récits fantastiques de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 73-82.

Gann A.G., « Gautier et l’accueil de Verdi en France », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 179-192.

Gann A., « Les Orients musicaux de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 135-152.

Gann A. et Whyte P., « Théophile Gautier », in David Bagugey, A Critical Bibliography of French Literature. The Nineteenth Century, Syracuse University Press, vol. I, 1994, p. 477-508.

Gann A., « Sigurd à Marseille : Ernest Reyer et la vie musicale de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 1995, p. 109-120.

Gann A., « Un problème d’historiographie gautiériste : Théophile Gautier, Charles Gounod et La Nonne sanglante », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 133-152.

Gann A., « La fortune musicale d’España », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 221-224.

Gardair J.-M., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Paris, Gallimard (coll. Folio), 1986.

Gaucheron J., « Ombres et lueurs de l’art pour l’art », in Europe, 601, mai, 1979, p. 74-83.

Gaudon J., « Préface », in Théophile Gautier, La Morte amoureuse, Avatar et autres récits fantastiques,Paris, Gallimard (Folio), 1981.

Gaxotte P., « Théophile, le forçat du feuilleton », in Figaro littéraire, 18 août, 1956.

Gaxotte P., « Gautier, le feuilletoniste dans la neige », in Le Spectacle du monde, juillet, 1980, p. 84-87. [Republié dans s, Fayard 1982]

Geiger, A., « Hypnose et cinéma. L’amour des automates chez Théophile Gautier et dans le Dr. Caligari de Robert Wiene », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 313-326.

Geisler-Szmulewicz A. Le Mythe de Pygmalion au XIXe siècle. Pour une approche de la coalescence des mythes, Paris, Champion, 1999.

Geisler-Szmulewicz A., « La fantaisie créatrice dans Mademoiselle de Maupin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 367-381.

Geisler-Szmulewicz A., « Leurre, beauté et vérité: le mythe d’Ixion dans Mademoiselle de Maupin », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 55, 2003, p. 423-440.

Geisler-Szmulewicz A., « La référence shakespearienne dans la critique dramatique de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 251-264.

Geisler-Szmulewicz A., « Introduction », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin (Œuvres complètes. Romans, contes et nouvelles), éd. A. Geisler-Szmulewicz, Paris, Honoré Champion, t. 1, 2004, p. 7-72.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier, lecteur du Faust de Goethe (1831-1841) », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 23-41.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier et le conte de fée », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 219-240.

Geisler-Szmulewicz A., « Le jeu des références dans le Voyage en Russie de Théophile Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 153-169.

Geisler-Szmulewicz A., « Les stratégies de l’admiration face aux contraintes médiatiques », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 97-111.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier, la danse et l’art du costume », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 99-117.

Geisler-Szmulewicz A., « Les stratégies de l’admiration face aux contraintes médiatiques », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 97-111.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier, la danse et l’art du costume », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 99-117.

Geisler-Szmulewicz A., « La critique admirative de Théophile Gautier en son temps », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 347-368.

Geisler-Szmulewicz A., « Introduction » à Spirite, édition présentée et annotée par Anne Geisler-Szmulewicz, Éditions du Sagittaire, « Coll. Histoire littéraire », 2010, p. 9-30.

Geisler-Szmulewicz A., «Introduction» à Mademoiselle de Maupin, Texte établi, présenté et annoté par Anne Geisler-Szmulewicz, Paris, Honoré Champion, « Champion classiques », 2011, p. 7-72.

Geisler-Szmulewicz A. « Gautier, le dilettantisme et la décadence », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 121-130.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier et l’imaginaire du tyran », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 130-145.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier, courtisan de la Princesse Mathilde », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 83-97.

Geisler-Szmulewicz A., «L’histoire littéraire et les vertus de la répétition, ou comment se façonnent les légendes », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 103-122.

Geisler-Szmulewicz A., « Gautier, Nerval et l’excentricité jeune France. À propos du motif de la conversion romantique », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 27-45.

Geisler-Szmulewicz A., « Quand la mort des animaux devient spectacle : excursions à Montfaucon », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 119-134.

George, A.J., « Théophile Gautier and the Romantic Short Story », in L’Esprit créateur, 1963, p. 10-17.

George A.J., Short Fiction in France, Syracuse, Syracuse University Press, 1964.

Gibaudan R., La Lyre mystérieuse : Nerval, Bertrand, Guérin, Gautier, Paris, Editions du Scorpion, 1965.

Giné Janer M., « Gautier et Villiers de l’Isle Adam », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 109-118.

Giné Janer M., « Le Capitaine Fracasse, roman populaire ? », in A la rencontre du populaire, par Antoine Court, Saint-Etienne, Centre Interdisciplinaire d’Etudes et Recherche sur l’Expression Contemporaine (Université Jean Monnet, Saint-Etienne), 1993, p. 7-15.

Giné Janer M., La voluntat creadora: assaig sobre l’obra poetica i narrativa de Théophile Gautier, Lleida, Universitat de Lleida, 1994, 106 p.

Giné Janer M., « Las traducciones de Gautier en España. Siglo XIX », in Homenaje al Prof. J.Cantera, Madrid, Publicaciones Universidad Complutense, 1997, p. 369-382.

Giné Janer M., « Las traducciones españolas de los relatos fantásticos de Gautier. Análisis y perpectivas », in Narrativa fantástica en el siglo XIX (España e Hispanoamérica), éd. Pont, Jaume, Lleida, Editorial Milenio, 1997, p. 235-248.

Giné Janer M., « El fantàstic de Gautier en català », in Gautier, Théophile, Avatar, éd. Giné Janer, Marta, Barcelona, Edicions de la Magrana, 1997, p. 137-160.

Giné Janer M., « Les traductions en Espagne des œuvres de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 145-155.

Giné Janer M., « Gautier: un « fantástico » vigente y muy personal », in Théophile Gautier, Muertas enamoradas (relatos fantásticos), par Marta Giné-Janer, Barcelona, Lumen, 1999, p. 7-16.

Giné Janer M., « La nouvelle condition du héros chez Théophile Gautier », in La mort du héros dans la littérature française (du Moyen Age à nos jours), Actes du colloque de Lyon, 13 et 14 décembre 1996, par Jean-Pierre Landry, Lyon, C.E.D.I.C. (Université Jean-Moulin, Lyon-III), 1996, p. 145-161.

Giné-Janer M., « La fortune de Gautier en Catalogne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 229-240.

Girard M.-H., « Théophile Gautier et la peinture vénitienne du XVIIIème siècle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 61-88.

Girard M.-H., « Gautier et Félix Ziem », in La Critique artistique. Un genre littéraire, Paris, PUF, 1983, p. 123-150.

Girard M.-H., « Présentation », in Théophile Gautier, Ecrits sur l’art, anthologie des  Salons, avec introduction, commentaires, notes et bibliographie, Paris, Séguier, 1994, p. 9-30.

Girard M.-H., « Où l’on reparle de la « bionda grassotta » », in George Sand et son temps, Mélanges offerts à Annarosa Poli, Moncalieri, Centro Interuniversitario di Ricerca sul Viaggio in Italia (CIRVI), vol. II, 1994, p. 809-821.

Girard M.-H., « Théophile Gautier et l’Italie », L’Italia nell’ Europa romantica, actes du congrès international tenu à l’Université de Vérone, 25-28 octobre 1993, Genève, Slatkine, 1994, t. I, p. 205-229.

Girard M.-H., « Préface », in Théophile Gautier, Théophile Gautier, Bonjour Monsieur Corot, présentation et notes, Paris, Séguier, 1996, p. 7-22.

Girard M.-H., « Gautier et la mort à Venise », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 411-426.

Girard M.-H., « Présentation », in  Théophile Gautier, Italia. Voyage en Italie, édition critique, avec introduction, notes et documents, Paris, La Boîte à Documents, 1997, p. 7-23.

Girard M.-H., « Gautier et les sculpteurs romantiques », 48/14 La Revue du Musée d’Orsay, n° 5 automne 1997, p. 50-57.

Girard M.-H., « La trop grosse matérialité de Gautier… », Cahiers E. et J. de Goncourt, n° 6, 1999, p.

Girard M.-H., « Gautier et Gavarni », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 165-180.

Girard M.-H., « Gautier et la religion de l’art », in Rappresentazioni del sacro nel Romanticismo francese, actes du 3e colloque du C.R.I.E.R., Università di Verona, 5-7 octobre 2000, sous la direction d’Annarosa Poli, Moncalieri, CIRVI, 2001, p. 247-268.

Girard M.-H., « Gautier et Balzac à l’école du Titien », in Balzac et l’Italie, Lectures croisées, éd. Joëlle Raineau, Paris-Musées et éditions des Cendres, 2003, p. 57-88.

Girard, M.-H., « Théophile Gautier et les décorateurs de théâtre romantiques », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 152-169.

Girard, M.-H., « Théophile Gautier et le patrimoine ou Le ‘passé irrévocable’ », contribution to Victor Hugo et le débat patrimonial, actes du colloque organisé par l’Insitut national du Patrimoine, sous la direction de  Roland Recht, Paris, Inp et Somogy, 2004, p. 65-89.

Girard, M.-H., « Gautier et Dürer », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 151-178.

Girard, M.-H., Introduction à Verso Firenze, extrait de Th. Gautier, Italia, Voyage en Italie, traduction d’A. Bottacin et  S. Piserchio, Florence, Gianluca Corrado, 2005, p.

Girard, M.-H, «Un rival oublié de Théophile Gautier, Charles Blanc », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 311-337.

Girard, M.-H., « Gautier et Venise », in Le mythe de Venise au XIXe siècle:  débats historiographiques et représentations littéraires, actes du colloque organisé par l’Université de Caen Basse-Normandie, 19-20 novembre 2004, éd. Christian Del Vento et Xavier Tabet, Caen, Presses universitaires de Caen, 2006, p. 127-144.

Girard, M.-H., Notice « Théophile Gautier », in Allgemeines Künstler Lexikon, Munich, Saur, 2006, vol. 50.

Girard, M.-H., « Préface », in Viaggio in Italia (1852), da Ginevra a Venezia, Milan, ed. La Vita felice, 2007.

Girard, M.-H., « ‘Un poëte condamné à la corvée à perpétuité…’, Gautier et le journalisme », in Statut littéraire de l’écrivain, Travaux de littérature publiés par l’ADIREL, t. XX, éd. Lise Sabourin, Genève, Droz, 2007, p. 445-460.

Girard, M.-H., « Théophile Gautier et le Palais pompéien de l’avenue Montaigne », La Plume et la pierre, L’écrivain et le modèle archéologique au XIXe siècle, sous la direction de Martine Lavaud, Nîmes, Champ social, 2007, p. 81-104.

Girard M.-H., « Gautier et Byron », Byron e l’Europa, Nuovi Quaderni del CRIER, anno V,  2008, p. 99-119.

Girard M.-H., « Un imbécile qui ne comprend rien au journalisme », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 59-78.

Girard M.-H.,  Traduction et présentation de « Gautier, Messrs. Millais and Hunt », Modernism / modernity,  vol. 15 /3, September 2008, p. 547-555.

Girard M.-H., « Le ‘dada de la beauté typographique’, Gautier et l’illustration », Poésie et illustration, Travaux de Littérature, vol. XXI, dir. Lise Sabourin, Nancy, PUN, 2008, p. 229-243.

Girard M.-H., Préface à Gautier, Viaggio in Italia, III, traduit par A. Bottacin and S. Piserchio, Florence, Nardini editore, 2010.

Girard M.-H., « Théophile Gautier et Ary Scheffer, peintre de la mélancolie », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 51-64.

Girard M.-H., « Introduction à Gautier », Le Musée du Louvre, Paris, Citadelles et Mazenod, édition présentée et annotée par Marie-Hélène Girard, Éditions du Louvre, 2011, (317 p.), p.11-23.

Girard M.-H., Théophile Gautier. Oeuvres complètes. IV. Critiques d’art. Les Beaux-Arts en Europe – 1855, éd. Marie-Hélène Girard, Paris, Honoré Champion, collection « Textes de littérature moderne et contemporaine », n°133, 2011, 840 p.

Girard M.-H., « ‘Du génie vu par le petit bout de la lorgnette…’ : Gautier et la peinture de genre historique », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 61-83.

Girard M.-H., « Le Michel-Ange de la féerie, Théophile Gautier et Sir Noël Paton », Magies romantiques, actes du colloque organisé par l’Université de Clermont-Ferrand (Maine Giraud, juin 2006), Presses de l’Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2012.

Girard M.-H., « ‘Le don mystérieux de la vie dans le passé’ ou le Second Faust revisité », Études littéraires, numéro spécial consacré à Théophile Gautier, 4e semestre 2012.

Girard M.-H., « Gautier anno 1867 », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 192-211.

Giraud R., « Gautier’s Dehumanisation of Art », in L’Esprit créateur, 1963, p. 3-9.

Giraud R., « Winkelmann’s part in Gautier’s Perception of Beauty », in Yale French Studies, 38, 1967, p. 172-182.

Girodias-Majeune C., Théophile Gautier: poète, poésie, poétique, thèse soutenue en janvier 2001 à l’université de Clermont-Ferrand-II (sous la direction de Simone Bernard-Griffiths), Villeneuve-d’Ascq, Les Presses du Septentrion, 2002.

Giron R., « Introduction », in Théophile Gautier, Jettatura, Paris, SEPE, 1947.

Giron R., « Introduction », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Paris, SEPE, 1948.

Givoiset M., L’exotisme dans les récits de voyage de Gautier, thèse, University of Iowa, 1973.

Glinoer, A., « Le complexe Jeune-France », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 161-176.

Godfrey S., « Mummy Dearest. Cryptic Codes in Gautier’s Pied de momie », in The Romanic Review, 75, 1984, p. 302-311.

Goetz A., « Préface » à Théophile Gautier, Histoire du Romantisme, suivi de Quarante portraits romantiques, Édition préfacée et établie par Adrien Goetz, Avec la collaboration d’Itaï Kovács, Gallimard, 2011, p. 7-55.

Goin R., « Le centenaire de Gautier », in Culture française, 19, 1972, p. 271-272.

Goldfield J., « Les concepts de l’exotisme chez Théophile Gautier et Arthur de Gobineau », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 59-88.

Gordon R., « Encadrer La Tapisserie amoureuse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 135-150.

Gorsse P. de, « Théophile Gautier, l’homme au gilet rouge », in Mémoires de l’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse, 135, 1973, p. 243-264.

Gothot-Mersch C., « Préface », in Théophile Gautier, Emaux et Camées, Paris, Gallimard, 1981.

Gould C.H.M., Delaroche and Gautier : Gautier’s Views on the Execution of Lady Jane Grey and on Other Compositions by Delaroche, London, National Gallery, 1975.

Goumilev N.S., Pis’ma o rousskoi poezii, [Lettres sur la poésie russe], Petrograd, Mysl, 1923. Contient un chapitre intitulé « Théophile Gautier », p.43-52.

Grant R.B., Théophile Gautier, New York, Twayne Publishers (Twaine’s World Authors Series), 1975.

Grant R.B., « Differing Modes of Myth expression among the French Romantics : Hugo, Chateaubriand and Gautier », in Twenty Years of Literary Criticism. FLS, vingt ans après : a memorial volume for Philip A.Wadsworth (1913-1992), éd. Freeman G. Henry, Birmingham (Alabama), Summa Publications, 1994, p. 185-199.

Grasso L., « La fantaisie pompéienne de Gautier : Arria Marcella », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 93-108.

Grossman K.M., Permanence and Obliteration in the Poetry of Théophile Gautier : a Thematic Study, thèse, Yale University, 1973.

Grossman K.M., « Gautier’s Dream of Stone : the Plastic Aesthetic of Emaux et Camées », in Les Bonnes Feuilles, IV, Spring, 1975, p. 96-121.

Grunewald M.-A., « Théo, Gérard, Paul et les autres… ou de quelques amitiés romantiques », in Europe, 601, Mai, 1979, p. 103-122.

Guedenet P., « Note sur la collaboration de Gautier au Monde Dramatique de Nerval en 1835 », in Romance Notes, 1959-1960, p. 113-116.

Guedenet P., « Gautier juge de Théophile de Viau et de Saint-Amant », in Essais critiques, 1, 1961, p. 82-85.

Guégan, S., « Gautier et l’art pour l’art. 1830-1848 », 48/14. La revue du Musée d Orsay, n° 5, 1993, p. 63-68.

Guégan S., Théophile Gautier, la critique en liberté, Paris, La Réunion des Musées Nationaux, 1997, 172 p.

Guégan S., Postface : « Théophile, oiseau voyageur », in Théophile Gautier, Un tour en Belgique et en Hollande, Paris, L’Ecole des lettres, 1997, p. 155-171.

Guégan S., « Gautier avant 1848. Du romantisme à la modernité », in Théophile Gautier, Le salon de 1847, Paris, Le Livre à la carte, 1997, p. I-XXVII.

Guégan S., « Naïveté et modernité autour de 1846. Baudelaire lecteur de Gautier? », in L’Année Baudelaire, 3, 1998, p. 103-121.

Guégan S., Théophile Gautier, éditions Gallimard, « NRF », 2011, 700 p.

Guégan S., «Préface», in Théophile Gautier, Constantinople, Paris, Bartillat, 2014.

Guerrini D., « Le Capitaine Fracasse, lecture suivie et dirigée », in L’Ecole des Lettres, 15 mars, 1995, p. 47-89.

Guest I., « Introduction », in Théophile Gautier, Gautier on Dance, éd. Ivor Guest, London, Dance Books, 1986, p. I-XXVI.

Guichard L., « Un emprunt de Gautier à Hoffmann », in Revue de Littérature Comparée, Janvier mars, 1947, p. 92-94.

Guillaumie-Reicher G., Théophile Gautier et l’Espagne, Paris, Hachette, 1936, 516 p.

Guillerm, J.-P., « Le dôme et ses fantasmes. Quelques cathédrales byzantines visitées par Gautier, Taine et Ruskin (1849-1867) », in La Cathédrale, actes du colloque de Lille, 23-25 mars 2000, éd. J.Prungnaud, Villeneuve d’Ascq, Université Charles de Gaulle Lille-3, 2001.

Guimard P., « Préface », in Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, Paris, Le Livre de poche, 1966.

Gutierrez C., « Comédie de la vie, lieu d’attente d’un au-delà heureux », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 471-487.

Guyaux A., « Gautier, Coppée, Rimbaud. « Sources sauvages » et filiations », in Studi in onore di Mario Matucci, Pisa, Pacini, 1993, p. 219-226.

Guyot A., « Théophile et le « cheval de vapeur ». Le premier voyage ferroviaire de Gautier (Belgique, 1836) », in Ecriture du chemin de fer, éd. François Moreau et Marie-Noëlle Polino, Paris, Klincksieck, 1997.

Guyot, A., « Gautier et le miroir ironique : les avatars de la description du Voyage en Espagne à Militona » dans Miroirs de textes. Récits de voyage et intertextualité, Paris-Nice, 1998, p. 87-106.

Guyot, A., « Introduction » à Militona dans Romans, contes et nouvelles, t. 2, Œuvres complètes, Paris, Champion, 2003, p.13-16.

Guyot, A., « Les Vacances du lundi, tableaux de montagne de Gautier, ou comment le journal fit tomber le récit de voyage dans la poésie », Recherches et travaux, 65, Grenoble, 2005, p.55-66.

Guyot, A., « Récréation, devoir et chant du monde. Pour une poétique du voyage et de son récit chez Théophile Gautier », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 89-114.

Guyot, A., « Militona : roman théâtral ou comédie romanesque », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 119-127.

Guyot, A., « Contradictions et ambiguïtés ferroviaires chez Théophile Gautier » dans Feuilles de rail. Les littératures du chemin de fer, Paris, éd. Paris-Méditerranée, 2006, p.45-56.

Guyot A., « Le complexe de Dinocrate : analogie et architecture dans les récits de voyage de Théophile Gautier », Rivista di letterature moderne e comparate, LX-1, 2007, p.1-18.

Guyot A., « Avant-propos» et « Gautier rhyparographe ou de l’horreur en voyage », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n°29, 2007, p.13-16 et p.129-138.

Guyot A., « Gautier et les ‘chercheurs de camps de César’. Les contraintes de l’information dans les chroniques de voyage », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 165-179.

Guyot A., « Gautier en voyage ou l’ailleurs à deux pas d’ici », dans D. Lançon et P. Née (dir.), L’Ailleurs depuis le romantisme. Essais sur les littératures en français (actes du colloque de Cerisy, sept. 2008), Paris, Hermann, 2009, p. 105-130.

Guyot A., « Les paysages d’Europe et du bassin méditerranéen vus par Théophile Gautier en voyage : de la standardisation conquérante à la communauté imaginaire » dans A. Bergé, M. Collot, J. Mottet (dir.) et J. Knebusch (éd.), Paysages européens et mondialisation 2 – Éléments de géographie littéraire (actes du colloque de la Villa Finaly – Florence, mai 2009), 2012, p. 35-47 – publié en ligne : http://geographielitteraire.hypotheses.org/bibliotheque/etudes

Guyot A., « Le Mont Blanc, diadème impérial », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 48-57.

Habert M., « De génération en génération, du panache à la tranche de vie, le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier », Travaux & documents, Université de la Réunion, 2012, p.

Haddad K., Les Contes fantastiques de Gautier, essai d’analyse structurelle, thèse, Université de Paris X, 1979.

Hajimé O., « A propos de la préface de Mademoiselle de Maupin », in Géibun-Kenkyu (Bulletin de la Société Keio), 13, 1962.

Hambly P.S., « Théophile Gautier et le fouriérisme », in Australian Journal of French Studies, XI, 1974, p. 210-236.

Hamrick L.C., « Gautier et l’anarchie de l’art », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 91-117.

Hamrick L.C., « Au-delà de la traduction: Baudelaire, Gautier et le dictionnaire du poète-artiste-critique », in Langues du XIXe siècle , éd. G. Falconer, Andrew Oliver, Dorothy Speirs, Toronto, Centre d’Etudes romantiques Joseph Sablé, 1998, p. 215-232.

Hamrick L.C., The Role of Gautier in the Art Criticism of Baudelaire, thèse, Vanderbilt University, Nashville, 1975, 335 p.

Hamrick L.C., « Interprétation des hommages rendus par Gautier à Baudelaire », in Théophile Gautier, Baudelaire par Théophile Gautier, éd. Claude-Marie Senninger, Paris, Klincksieck, 1986, p. 205-245.

Hamrick L.C., « The feuilleton artistique : on the Margins of Nineteenth-Century Texts (with Théophile Gautier) », in French Literature Series, XX, 1993, p. 71-85.

Hamrick L.C., « Gautier et la modernité de son temps », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 521-542.

Hamrick L.C., « Artists, Artisans and Artistic Discontinuity: Baudelaire and Gautier Speak Out », in French Literature Series, XXI, 1994, p. 67-79.

Hamrick L.C., « Repression and Non-expression : the Case of Gautier », in Repression and Expression : Literary and Social Coding in Nineteenth-Century France, éd. Carrol F.Coates, New York, Peter Lang,1996, p. 246-258.

Hamrick L.C., « « L’art robuste seul a l’éternité » : Gautier et la sculpture romantique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 439-467.

Hamrick L.C., « Au delà de la traduction : Baudelaire, Gautier et le dictionnaire du poète-artiste-critique » Langues du XIXe siècle, par G. Falconer, Andrew Oliver, Dorothy Speirs, Toronto, Centre d’Etudes romantiques Joseph Sablé, 1998, p. 215-232.

Hamrick L.C., « Artists, Poets and Urban Space in Nineteenth-Century Paris (Mercier, Béranger, Murger, Gautier, Baudelaire) », in French Literature Series, XXIV, 1997, p. 53-82.

Hamrick L.C., « Gautier « voyant » du symbolisme, ou Gautier « vu » par Mallarmé », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 117-130.

Hamrick L.C., « Borel, Gautier and Baudelaire: de la périphérie du romantisme au centre du moderne », in Poésie et poétique en France : 1830-1890. Mélanges littéraires en l’honneur d’Eileen Souffrin-Le Breton, par Peter Edwards, New York, Peter Lang, 2001, p. 77-108.

Hamrick L.C., « Artistic Production and the Art Critic in a Bourgeois Era : the Case of Théophile Gautier », in Il Confronto letterario, 34, 2001.

Hamrick L.C., « La crise d’identité littéraire en 1837 selon la presse périodique », in Autour d’un cabinet de lecture, par Graham Falconer, Toronto, Centre d’études du XIXe siècle français Joseph Sablé, 2001, p. 68-90. Hamrick L.C., « Gautier as Seer of the Origins of Modernity in Baudelaire », in Baudelaire and the Poetics of Modernity, par Patricia Ward, Nashville, Vanderbilt University Press, 2001, p. 29-41.

Hamrick L.C., « Gautier et la fantaisie dans l’art », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 131-151.

Hamrick, L.C., « Gautier et les « peintres qui pensent » en Allemagne », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 191-204.

Hamrick, L.C., « L’image de Cléopâtre dans Une Nuit de Cléopâtre », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 85-103.

Hamrick L.C., « Le monde pré-darwinien dans la critique d’art de Théophile Gautier », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 399-417.

Hamrick L.C., « Qui nous délivrera des Grecs et des Romains ? », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 84-97.

Hartmann E., « Gautier on Progress in the Arts », in Studies in Romanticism, XII, 1973, p. 530-550.

Hartmann E., « Gautier the Music Critic. A Successful Failure », in Nineteenth Century French Studies, VI, 1977-1978, p. 166-173.

Hartmann E., « Théophile Gautier, Eugène Fromentin et Pierre Loti: auteurs français artistes au Maghreb au XIXe siècle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 113-120.

Hartmann E., « Gautier et Fromentin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 39-57.

Hartmann E., Three Nineteenth-century writer/artists in the Maghreb : the literary and artistic Depictions of North Africa by Théophile Gautier, Eugène Fromentin, and Pierre Loti, Tubingen, Narr, 1994, 147 p.

Hartmann E., « Une drôle de consolation: Affinités secrètes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 151-162.

Harvey, C., « L’influence du feuilleton dramatique sur le roman-feuilleton », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 339-347.

Harvey, C., « Jean et Jeannette ou la pose naturelle », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 129-137.

Harvey C., Théophile Gautier, romancier romantique, Editions Nota Bene, Coll. « Les Cahiers du XIXe siècle », 2007, 365 p.

.

Harvey C., « Le Roman de la momie ou le jeu avec les contraintes du feuilleton », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 201-209.

Harvey C., « La vie et l’art comme une danse : lecture nietzschéenne de La Cafetière de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 303-310.

Harvey C (dir), Numéro spécial de la revue Études littéraires, vol. 42., n°3, « Gautier comme il vous plaira », sous la direction de Cynthia Harvey, automne 2011, p. 7-18.

Heisig K., « L’art pour l’art. Über den Ursprung dieser Kunstauffassung », in Zeitschrift für Religions und Geistesgeschichte, 14, 1962, p. 201-229 ; 334-352.

Heisig K., « Über die dreizehnte Arbeit von Herkules », in Zeitschrift für romanische Philologie, 83, 1967, p. 492-494.

Hempel, I., voir Limpshutz I.

Henry F., « Relire Théophile Gautier », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 1-10. Lire sur Google Books.

Henry F., « Le début du onzième chapitre de Mademoiselle de Maupin : historique d’un feuilleton », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 127-134.

Henry F., « A Case of Questionable Motives : Théophile Gautier and La Gazette des femmes », in Nineteenth Century French Studies, spring-summer, 1995, p. 431-438.

Henry F., « Théophile Gautier: enluminures et danse macabre », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 67-77.

Henry F., « Théophile Gautier et l’avenir du sonnet », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 95-103.

Henry F., « Gautier, Nerval et Alphonse Karr : badinage, esprit et parti pris au Figaro », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 275-289.

Henry F., « Aux origines du fait divers : Gautier et le paratactisme médiatique », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 231-240.

Heron de Villefosse R., « Gautier », in Le Cerf-Volant, 79, 1972, p. 7-10.

Hervier M., Les écrivains français jugés par leurs contemporains. Le XIXème siècle, Paris, Mellotée, vol. IV, t. 2, 1942.

Hevelyne, « Les Grotesques de Théophile Gautier, les Grotesques de la Musique d’Hector Berlioz », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 61-76.

Hill B., « Introduction », in Théophile Gautier, Gentle Enchanter, thirty-four poems, Chester Springs (Pa.), Dufour Editions, 1961.

Hinard A., « Introduction », in Théophile Gautier, Poésies choisies, éd. André Hinard, Paris, Hachette, 1951.

Hinard A., « La rencontre de Théophile Gautier et Victor Hugo », in Revue Universitaire, juillet-octobre, 1952.

Hodge A., « Introduction », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, London, Hamish Hamilton, 1948.

Hofer H., « Gautier et Berlioz », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 139-152.

Holden A., Baudelaire and Gautier : some Aspects of a Literary Relationship, thèse, Mc Master University, Hamilton, 1963.

Holmes R., « Postscript », in Théophile Gautier, My Phantoms, London, Quartet Books, 1976.

Holt E., « Gautier’s Carmen », in Parnasse, 2, 1984, p. 35-42.

Hölz K., « Une nuit de Cléopâtre », in Die Französische Novelle. Hrsg. von Wolfram Krömer, Düsseldorf, Bagel, 1976, p. 101-112 ; 352-354.

Hörschläger S., Studien zum Problem des Okkultismus bei Gautier, thèse, Universität Wien, 1982.

Hugues R., « Vers la contrée du rêve, Balzac, Gautier et Baudelaire disciples de Quincey », in Mercure de France, 1er août, 1939, p. 545-593.

Hunt T., « The Inspiration and Unity of Emaux et camées », in Durham University Journal, 1980-1981, p. 75-81.

Huré J., « Préface », in Théophile Gautier, Constantinople. Istanbul en 1852, éd. Jacques Huré, Istanbul, Editions Isis, 1990, p. 1-31.

Huré J., « Un Orient sans frontières », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 251-258.

Hurford E.A., Colour Imagery in the Poetry of Gautier, thèse, University of Massey, Australia, 1971.

Ichikawa H., « Ariel et le Salon de 1836 par Gautier », in Revue de langue et littérature française (Université de Tokyo), 13, 1995.

Imann-Gigandet G., « Gautier chez les hachichins », in Historia, 354, mai, 1976, p. 122-125.

Imura M., « Sur Théophile Gautier », in Bulletin de l’université de jeunes filles de Tokyo, juillet-mars, 1971-1972.

Imura M., « Nerval et Gautier », in Shicho, été, 1972.

Imura M., « La critique culturelle de Théophile Gautier », in Gakuto, août, 1972.

Imura M., « Où est la petite fleur bleue ? », in Cahiers des études françaises, 1, 1972.

Imura M., « Au delà du ciel bleu », in Cahiers des études françaises, 2, 1973.

Imura M., « Les Willis : autour du ballet Giselle », in Cahiers des études françaises, 4, 1975.

Imura M., « Un jeune romantique de l’an 1833 », in Cahiers des études françaises (Tokyo), 5, 1976, p.120-137; 7, 1978, p.74-94; 8, 1979, p.101-122; 9, 1980, p.44-61.

Imura M., « Gautier et ses danseuses fantômes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 153-169.

Jackson J.F., « Louise Colet et ses amis littéraires », in Yale Romanic Studies, XV, 1937.

Jackson J.E., « Baudelaire lecteur de Gautier. Les deux Horloges », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, 1984, p. 439-449.

Jacq-Mioche S., « Giselle, du livret à la scène ou l’érotisme de l’âme », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 135-142.

Jacquemin G., « Gautier ou la peur de l’ombre », in Marche Romane, XIX, 1969, p. 127-134.

Jarrasse B., « Les Beautés de l’Opéra : de la féerie chorégraphique au merveilleux littéraire », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 209-224.

Jasinski R., Les années romantiques de Théophile Gautier, Paris, Vuibert, 1929.

Jasinski R., España de Théophile Gautier, édition critique, Paris, Vuibert, 1929.

Jasinski R., « Genèse et sens du Capitaine Fracasse », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, avril-juin, 1948, p. 131-156.

Jasinski R., « Préface », in Théophile Gautier, Les Jeunes-France, romans goguenards, Paris, Flammarion, 1974, p.5-21.

Jasinski R., A travers le XIXème siècle, Paris, Minard, 1975.

Jasinski R., « Situation de Théophile Gautier », in Europe, 601, mai, 1979, p. 1-16.

Jaton A.-M.Le Vésuve et la Sirène: le mythe de Naples de Madame de Staël à Nerval, Pisa, Pacini, 1988.

Jenkins P., « Introduction », in Théophile Gautier, Spirite and The Coffee Pot, éd. Patrick Jenkins, Sawtry, Dedalus, 1995, p. 11-15.

Jensen E.F., « Gautier et Hippolyte Monpou », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 117-124.

Jobert B., « Peindre l’homme et l’empereur : portraits de Napoléon III », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 24-37.

Juin H., « Gautier restitué au mouvement », in Quinzaine littéraire, 16 Décembre, 1972, p. 11-13.

Juin H., « Préface », in Théophile Gautier, Contes fantastiques, Paris, Union Générale d’Editions (10/18), 1973.

Juin H., Lectures du XIXème siècle, première série, Paris, Union Générale d’Editions (10/18), 1976.

Junod P., « Théophile Gautier ou les paradoxes de la modernité », Histoire de l’art, n° 50, juin 2002, p. 59-64.

Junod P., « Les bagages d’un voyageur : Gautier en Orient », Études transversales. Mélanges en l’honneur de Pierre Vaisse, L. El-Wakil, S. Pallini et L. Umstätter-Mamedova éd., Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2005, p. 127-137.

Kane J.R.Théophile Gautier, Viewed by Selected Nineteenth Century French Poets, thèse, University of Colorado, 1969.

Kapp V., « Le bonheur de l’instant dans Mademoiselle de Maupin », in Les Lettres Romanes, février-mai, 1984.

Kars H., « Le sein, le char et la herse, description, fantastique et métadiscours dans un récit de Théophile Gautier », in CRIN, Cahiers de Recherches des Instituts Néerlandais de langue et littérature françaises, 13, 1985, p. 86-109.

Kearns J., On his Knees to the Past ? Gautier, Ingres and Forms of Modern Art, in Impressions of French Modernity : Art and Literature in France 1850-1900, éd. Richard Hobbs, Manchester / New York, Manchester University Press, 1997, p. 58-75.

Kearns J., « The Official Line? Academic Painting in Gautier’s Salon of 1859 », in Journal of European Studies, Septembre, 1994, p. 283-298.

Kearns J., « Quelle histoire? Gautier devant l’œuvre de Gérôme au salon de 1859 », in Le Champ littéraire, 1860-1900, Etudes offertes à Michael Pakenham, éd. Keith Cameron et James Kearns, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1996.

Kearns, J., « Gautier et la peinture allemande à l’Exposition universelle de 1855 », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 217-239.

Kearns, J.Orator to the artists : art journalism in the second republic, Leeds, Legenda, 2007, 212 p.

Keller L.Piranèse et les romantiques français, Paris, Corti, 1966.

Keller, L., « Piranèse et les romantiques français », Cahier de l’Association internationale des études françaises, 1966, 18, p.179-188 : lire sur persee.fr.

Kelley D., « Gautier et Baudelaire. Emaux et Camées et les Petits poèmes en prose », in Baudelaire, Mallarmé, Valéry. New Essays in honour of Lloyd Austin, Cambridge, 1982.

Killick R., « Gautier and the sonnet », in Essays in French Literature, novembre, 1979, p. 1-16.

Kimata S., « Les contrastes dans les premières œuvres de Théophile Gautier », in Etudes de langue et littérature françaises, 35, 1979.

Kimata S., « Théophile Gautier au Japon », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 135-136.

King R.S., « Emaux et Camées : sculpture et objets-paysages », in Europe, 601, mai, 1979, p. 84-89.

Kittredge A., « Près du triste castel que Gautier nous conte », in Bulletin d’informations proustiennes, 25, 1994, p. 77-113.

Knapp B., « The Greek Way versus Cristianity : Two Opposed Outlooks in Théophile Gautier’s Arria Marcella », in Modern Language Studies, 6, 1976, p. 61-73.

Knapp B.Word/Image/Psyche, University of Alabama Press, 1985.

Knepper C., « Un plagiat du jeune Gautier : la « statistique industrielle » du département de l’Ain (1834) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 5-39.

Kossikov G.K., « Théophile Gautier, avtor Emalei i kamei » [Théophile Gautier, auteur d'Emaux et camées], in Théophile Gautier, Emaux et Camées ; [édition bilingue franco-russe], par G.K. Kossikov, Moscou, Radouga, 1989, p. 5-28.

Kossikov G.K., « Gautier i Goumilev » [Gautier et Goumilev], in Théophile Gautier, Emaux et Camées; [édition bilingue franco-russe], par G.K.Kossikov, Moscou, Radouga, 1989, p.304-321.

Kott J., The Gender of Rosalind. Interpretations: Shakespeare, Büchner, Gautier, Evanston, Illinois, Northwestern University Press, 1992, 88 p.

Krauss C., « Le travail maudit. Zur Verdeckung der Arbeit in Gautiers Kunstlehre », in Bildung und Ausbildung in der Romania, t. I, 1979, p. 279-286.

Kurashi T., « Théophile Gautier et les décadents japonais », in Gakuto, août, 1972.

Lacoste C., « Préface », in Nouvelles, Genève, Slatkine Reprints, 1979.

Lacoste C., « De la contestation à l’autodiscipline ou le parcours d’un révolutionnaire », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 35-48.

Lacoste C., « Théophile Gautier et la presse de son temps », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 1, 1979, p. 35-43; 2, 1980, p. 125-130.

Lacoste C., « Joseph Lingay : profession de foi politique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 109-116.

Lacoste C., « Six lettres inédites de Judith Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 131-138.

Lacoste C. et Rapetti, R., Exposition Théophile Gautier et les artistes de son temps, Montpellier, Musée Fabre, 1982, 35 p.

Lacoste C., « Le personnage du narrateur dans Fortunio », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 43-50.

Lacoste C.La critique d’art de Théophile Gautier, Montpellier, Université Paul Valéry, 1985, 266 p.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort, 1er Août – 30 Novembre 1858 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 57-75.

Lacoste C., « L’ironie ludique chez Gautier », in Irony and Satire in French Literature, University of South Carolina. French Literature Series. Vol XIV, 1987.

Lacoste C., « Le style épistolaire de Théophile Gautier », in Cahiers de l’Association des études françaises, 39, mai, 1987, p. 191-203 : lire sur persee.fr.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort, 1er décembre 1858 – 11 juin 1859 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 97-121.

Lacoste C., « Inventaire des bien de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 123-145.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort, 12 Juin 1859 – 29 Février 1860 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 195-229.

Lacoste C., « Théophile Gautier juge de lui-même », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 157-160.

Lacoste C., « Œuvres de Théophile Gautier annoncées par la Bibliographie de la France de 1830 à 1935 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 161-194.

Lacoste C., « La femme orientale vue et rêvée par le poète », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 11-22.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort. Carnet 4 (1er mars – 12 Juillet 1860). Carnet 5 (12 Juillet – 31 Décembre 1860) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 91-142.

Lacoste C., « Œuvres de Théophile Gautier annoncées par la Bibliographie de la France de 1936 à 1982 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 143-160.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort. Carnet 5 (1er Janvier – 25 Juillet 1861). Carnet 6 (25 au 31 Juillet 1861) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 101-147.

Lacoste C. et Savalle J., « Quelques oublis dans la Bibliographie de la France », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 99-100.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort. Carnet 6 (1er Août 1861 – 12 Février 1862) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 135-165.

Lacoste C., « Théophile Gautier, président de la Société Nationale des Beaux-Arts », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 117-133.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort. Carnet 6 (9 Mars – 12 Décembre 1862). Carnet 7 (13 – 31 Décembre 1862) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 153-199.

Lacoste C., « Présentation », in Théophile Gautier, Paris et les parisiens, Paris, La Boîte à Documents, 1996, p. 5-14.

Lacoste C., « L’art dans la correspondance de Théophile Gautier », in L’Esthétique dans les correspondances d’écrivains et de musiciens (XIXe – XXe siècles), Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort, carnet n°7 (suite) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 157-184.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort, carnet 7 (suite) et carnet 8 (1er janvier – 31 décembre 1864) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 107-134.

Lacoste C., « Le « Bon Théo » et ses correspondants », in Des Cultures et des hommes. Hommage à Marcel Voisin, Bruxelles, HPS, 2001, p. 173-183.

Lacoste C., « Le journal d’Eugénie Fort. 1er janvier – 31 décembre 1865 », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 45-63.

Lacoste C., « La fantaisie de Gautier dans Une larme du diable », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 393-401.

Lacoste C., « Introduction », in Théophile Gautier, La Croix de Berny. Les Roués innocents. Militona (Œuvres  complètes. Romans, contes et nouvelles), par C. Lacoste, et A. Guyot, Paris, Honoré Champion, t. 2, 2003, p. 7-16.

Lacoste C., « Le   »Journal » d’Eugénie Fort (fin) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 25, 2003, p. 121-159.

Lacoste C., « La Juive de Constantine : le drame de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 303-308.

Lacoste C., « Gautier et Schiller », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 97-106.

Lacoste C., « L’empreinte de Gautier dans La Croix de Berny », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 269-277.

Lacoste C., « Le jeune Gautier était-il antiféministe ? », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 439-448.

Lacoste C., «Introduction», in Oeuvres complètes. Tome VIII. 1, Ménagerie intime. La nature chez elle. Feuilletons divers. Oeuvres diverses, textes établis, présentés et annotés par Claudine Lacoste-Veysseyre et par Alain Montandon, Paris, Champion,  2014.

Lacroix J., « Du « mensonge romantique »: la « fabuleuse réalité » (traitement du réel dans le récit ambigu de Théophile Gautier) », in Synthesis, XVIII, 1991, p. 77-98.

Laforgue P., « Gautier, Hugo et Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 103-113.

Laforgue P., L’Eros romantique: représentations de l’amour en 1830, Paris, PUF, 1998, 256 p.

Lalou R., « Préface », in Théophile Gautier, Voyage en Russie, Paris, Hachette, 1961.

Langlois M., « Théophile Gautier et la trinité de l’art romantique : étude d’une expression de critique musicale », p. 91-97.

Laplace-Claverie, H., Ecrire pour la danse: les livrets de ballet de Théophile Gautier à Jean Cocteau, 1870-1914, Paris, Champion, 2001, 551 p.

Laplace-Claverie, H., « Ecrire sur la danse, écrire pour la danse : Gautier entre théorie et pratique », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 127-136.

Laplace-Claverie, H., « Gautier aux Ballets russes », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 339-351.

Laplace-Claverie H., « Gautier et Nerval, frères de théâtre », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 89-101.

Lardoux J., « Quelques hypothèses sur la modernité poétique de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 11-26.

Lardoux J., « L’Orient dans les poésies de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 213-232.

Lardoux J., « Découvrir les poésies libertines », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 61-84.

Lardoux J., « A propos des poésies de circonstance de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 61-76.

Lardoux J., « Le miroir symbole de la vie et de la mort dans les poésies de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 135-149.

Larguier L., Discours prononcé à l’Académie Française par M. Sylvestre de Sacy pour la réception de Théophile Gautier et recueilli par Léo Larguier, Paris, Editions du Trianon, 1931, 73 p.

Larguier L., Théophile Gautier, Paris, Tallandier, 1948, 253 p.

Laszlo P., « Que la fête recommence », in Stanford French Review, IX, 1, spring, 1984, p. 47-59.

Laubriet P., « Un informateur de Gautier : François Mazois (à propos d’Arria Marcella) », in De Jean Lemaire de Belges à Jean Giraudoux. Mélanges d’histoire et de critique littéraire offerts à Pierre Jourda, Paris, Nizet, 1970, p. 338-344.

Laubriet P., « Préface », in Théophile Gautier, Spirite, Genève, Slatkine Reprints, 1979.

Laubriet P., « Préface », in Théophile Gautier, Un trio de romans, Genève, Slatkine Reprints, 1979.

Laubriet P., « Préface », in Théophile Gautier, Voyage en Russie, Paris – Genève, Champion – Slatkine, 1979.

Laubriet P., « Introduction », in Théophile Gautier, Correspondance générale, éd. Claudine Lacoste-Veysseyre, Genève-Paris, Librairie Droz, t. I, 1985, p. 1-8.

Laubriet P., « Avant Propos aux actes du colloque Théophile Gautier et la musique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 11-13.

Laubriet P., « Théophile Gautier, un annonciateur de l’esprit « fin de siècle » ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 7-34.

Laubriet P., « George Sand au théâtre, jugée par Théophile Gautier », in George Sand et son temps, Mélanges offerts à Annarosa Poli, Moncalieri, Centro Interuniversitario di Ricerca sul Viaggio in Italia (CIRVI), vol. III, 1994, p. 1117-1150.

Laubriet P., « Chronologie de la vie de Théophile Gautier (1811-1848) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 165-230.

Laubriet P., « Chronologie de la vie de Gautier (1849-1860) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 135-165.

Laubriet P., « Chronologie de la vie de Gautier (1861-1872) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 65-116.

Laubriet P., « Introduction », in Romans, contes et nouvelles, éd. P. Laubriet, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2002, tome 1, p. XI-LXXIX.

Lavaud M., « L’esthétique de la ville morte et la « curiosité de l’horrible » dans Tableaux de siège », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 379-395.

Lavaud M., « Le gilet rouge d’Oscar Wilde », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 295-305.

Lavaud M.Théophile Gautier militant du romantisme, Paris, Honoré Champion, 2001, 640 p.

Lavaud M., « Humour et grotesque dans Mademoiselle Dafné », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 257-271.

Lavaud M., « Gautier, Baudelaire et les « bouquets séchés du romantisme » », Cahiers textuel 34/44, 25, 2002, p. 227-238.

Lavaud M. « De Gautier à Baudelaire : poésie impeccable et fleurs maladives. », Cahiers Textuel, n° 25, « Lire Les Fleurs du mal », Actes des Journées d’étude organisées à Paris 7 par la Société des études romantiques, 10-11 octobre 2002, Textes réunis par José-Luis Diaz, p. 213-224.

Lavaud M., « A propos des Grotesques (1844) : Gautier et l’échec littéraire », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 55, 2003, p. 441-458 : lire sur persee.fr.

Lavaud M., « Gautier et le théâtre du XVIIIe siècle », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 265-281.

Lavaud M., « « Peindre la vie moderne », des Grotesques à Constantin Guys : Baudelaire, Gautier, le transitoire et l’éternel. », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 113-138.

Lavaud M., « L’Allemagne dans la poésie de Gautier », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 73-95.

Lavaud M., « Un récit en toc? Surface et profondeurs dans Mademoiselle Dafné (1866) », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 153-168.

Lavaud, M., « Voyages autour de ma prison : Tableaux de siège et le tourisme obsidional », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 171-189.

Lavaud M., « Chiffres et colonnes : réflexions sur le morcellement de l’œuvre de Gautier dans la presse de son temps », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 19-40.

Lavaud M., « La danse au cabinet d’anatomie : Gautier, critique des corps », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 69-84.

Lavaud M., « Châteaux et cathédrales : les poèmes monuments de Théophile Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 32, 2010, p. 27-45.

Lavaud M., « Une visite à Saint-Enogat », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 32, 2010, p. 93-99.

Lavaud M., « ‘My Taylor is Guys’’ : Baudelaire, Gautier, et le troisième homme dans La Musique aux Tuileries (1862) de Manet », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 449-465.

Lavaud M., « La chair et le marbre : petit traité de décomposition », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 131-139.

Lavaud M., « Théophile Gautier et le hasard historique », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 257-274.

Lavaud M., « Théophile Gautier, poète officiel », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 70-82.

Lavaud M., «L’invention médiatique de l’échec littéraire », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 69-82.

Lavergne H., « Théophile Gautier critique d’art », in Etudes d’art publiées par le Musée national des Beaux-Arts d’Alger, XIII, 1957-1958.

Le Sidanier J.-M., « Théophile Gautier et l’Orient », in Europe, 601, Mai, 1979, p. 147-149.

Lechevalier A. et Wanlin N., « Scénario sémiotique et dialectique des signes dans Mademoiselle de Maupin de T. Gautier », Le Roman du signe. Fiction et herméneutique au XIXe siècle, Andrea Del Lungo et Boris Lyon-Caen (dir.), Presses Universitaires de Vincennes, 
Collection « Essais et savoirs »
, 2007.

Leclair Y., « Gautier, Les Jeunes-France. Une leçon de dandysme », in L’Ecole des Lettres, 11, 1984, p. 13-19.

Leclere G., « Gautier, rue de Navarin », in Le Cerf-volant, 81, 1973, p. 22-24.

Lécole S., « La mise en texte de l’inouï. Paysage sonore dans le Voyage en Espagne de Théophile Gautier », Sur les pas de Flaubert. Approches sensibles du paysage, Ph. Antoine (dir.), Amsterdam, New-York, Rodopi, collection « C.R.I.N. : Cahiers de recherches des instituts néerlandais de langue et de littérature française, 2014.

Ledda, S., « Gautier juge du théâtre de Musset », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 79-92.

Ledda, S., « « La femme n’était pour lui qu’un modèle… » Présences de Musset dans La Toison d’or », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 95-110.

Ledda S., « Émaux et Camées : visages de la mort », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 343-356.

Le Denmat L., « Éros et Psyché : une double postulation platonicienne chez Théophile Gautier », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 149-160.

Leduc-Adine J.-P., « Théophile Gautier et les réalistes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 21-34.

Lefebvre G., L’Egypte et le vocabulaire de Balzac et de Théophile Gautier, Paris, Institut de France, Académie des inscriptions et belles-lettres, 1946 (séance du 16 Novembre 1945) : lire sur persee.fr.

Lefebvre A.-M., « Théophile Gautier et les spirites et illuminés de son temps », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 291-322.

Lefebvre A.-M., « Du miroir de Venise à la pierre tombale : les seuils de l’au-delà dans Spirite », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 359-378.

Lefebvre A.-M., « De la Vierge au Verseau : variations sur l’eau et le sang dans España », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 233-249.

Lefebvre A.-M., « Les grimaces du feuilletoniste : aspects de la raillerie dans les récits fantastiques de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 183-215.

Le Marinel J., « Le théâtre, matière du roman et source du sens dans Le Capitaine Fracasse », in L’Ecole des Lettres, 15 mars, 1995, p. 21-45.

Lentengre M.-L., « Un intertexte d’Apollinaire : Tristesse en mer de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 89-111.

Lentengre M.-L., « Le microcosme du Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 129-146.

Le Scanff, Y., « Gautier en voyage : la description et la poétique piranésienne », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 113-127.

Licha-Zinck, A., « Janin et Gautier critiques dramatiques sous la Monarchie de juillet », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 25-44.

Liechtenhan F.-D., Introduction : « La sainte Russie ou le vertige du nord », in Théophile Gautier, Voyage en Russie, éd. Francine-Dominique Liechtenhan, Paris, La Boîte à Documents, 1990, p. 7-29.

Lien E.G., « The Prefatory Poetics of Théophile Gautier », in Romance Notes, XXII, 1, 1991.

Lifar S., Giselle, apothéose du ballet romantique, Paris, Albin Michel, 1942, 300 p.

Lileieva I.A., « Poet i iego kniga » [Le poète et son livre], in Théophile Gautier, Kapitan Frakass, par Lileieva, Irina A., Moscou, Khoudojestvennaya Literatura, 1982, p. 3-9.

Lipschutz I., « Théophile Gautier et son Espagne retrouvée dans l’œuvre de Goya », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 9-34.

Lipschutz I., « Théophile Gautier, le Musée espagnol et Zurbaran », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 107-120.

Lipschutz I., « Gautier et la danse espagnole », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 153-178.

Lipschutz I., « Images illusoires, réelles, figurées ? Théophile Gautier et sa « chimère rétrospective » reflétée dans l’œuvre peint de Goya », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 43-84.

Lipschutz I., « Et in Alhambra ego : François-René de Chateaubriand, Prosper Mérimé, Théophile Gautier et Alexandre Dumas père », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 353-398.

Lipschutz, I., « Théophile Gautier y su quimera retrospectiva captada en la obra pictóra de Goya », in Goya, nuevas visiones, Madrid, Amigos del Museo del Prado, 1988, p. 207-225.

Lipschutz, I., La pintura española y los romanticos franceses, Madrid, Taurus, 1988, 407 p.

Lloyd R., « Gautier est-il aussi partisan de la doctrine de l’art pour l’art qu’on veut nous le faire croire ? », in Bulletin des études parnassiennes, VII, Avril – Juin, 1985, p. 1-13.

Lloyd R., « Un peintre et ses critiques : Dominique Papety », Romantisme, 1985, 50, p.105-110 : lire sur persee.fr.

Lloyd R., « Le prisme du désir dans les romans de Gautier », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 207-220.

Lloyd R., « Rereading Mademoiselle de Maupin », in Orbis Litterarum, 19-32, 1986.

Lloyd R., « Speculum amantis, speculum artis. The Seduction of Mademoiselle de Maupin », in Nineteenth Century French Studies, XV, 1986-1987, p. 77-86.

Lloyd R., « Le destin de Mademoiselle de Maupin », in Genève Lettres, automne-hiver, 1988-1989, p. 30-32.

Lorusso, S., « Gautier, le ballerine e la nascita del balletto romantico », Contesti, raccolta di studi e ricerche, 19/20, 2007/2008, p.133-147.

Lowin J., Dreams of Stone : Disengagement and Binding in the Poetic Novels of Théophile Gautier, thèse, Yale University, 1968.

Lowin J., « Théophile Gautier et ses juifs », in Revue des études juives, 131, 1972, p. 411-418.

Lowin J., « Two Inedits of Théophile Gautier : Letters to Carlotta Grisi on his Novel Spirite », in Romances Notes, 16, 1974, p. 54-56.

Lowin J., « On Classifying Gautier’s Short Stories », in French Literature Series, II,1975.

Lowin J., « The Dream-Frame in Gautier’s Contes Fantastiques », in Nineteenth Century French Studies, 9, 1980, p. 28-36.

Lowin J., « Racine devant Gautier : de la polémique à la poesis », in Cahiers Raciniens, 1980.

Lowrie J.O., « The Question of Mimesis in Gautier’s Contes fantastiques », in Nineteenth-Century French Studies, 8, 1979-1980, p. 14-29.

Lund H.P., « Contes pour l’art. La métaphorique picturale et théâtrale chez Gautier », in Revue Romane, 2, 1983, p. 240-265.

Lund H.P., « Distance de la poésie : Heine, Nerval et Gautier en 1848 », in Orbis Litterarum, 1983, p. 24-40.

Lund H.P., « Notes sur Toast funèbre de Mallarmé et La Comédie de la mort de Gautier », in Revue Romane, 1, 1983, p. 73-81.

Lund, H.P., « L’art et la réalité dans les voyages de Gautier », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 115-134.

Lyons M., « Autour d’un billet de Baudelaire à Gautier », in Bulletin Baudelairien, XIII, 2, hiver, 1978, p. 9-11.

Lyons M., « Judith Gautier and the Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde : a Comment on Spirite », in Literature and Society, University of Birmingham, 1980, p. 56-65.

Macchia G., Baudelaire critico, Firenze, Sansoni, 1939.

Magnol-Malhache V., Théophile Gautier dans son cadre, Paris, coédition Somogy et le Conseil général des Hauts-de-Seine, 2008.

Magri-Mourgues, V., « Le Voyage en Algérie de Théophile Gautier : une approche stylistique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 17-28.

Mahieu R.G., « Le théâtre de Théophile Gautier », in Publications of the Modern Language Association of America, LIII, 1938.

Mair M., « Heine and Gautier. Poetic Affinities », in Comparative Literature in Canada, IV, 1, spring, 1972, p. 37. [Résumé d'une thèse University of Alberta, 1968]

Majewski H.F., Paradigm and Parody. Images of Creativity in French Romanticism: Vigny, Hugo, Balzac, Gautier, Musset, Charlottesville, University Press of Virginia, 1989.

Malandain G. et Rosa A., « L’image théâtrale de l’artiste. Eclairage indirect : Le Brisacier de Nerval. Eclairage direct : Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 147-168.

Malinowski W., « La vision du monde antique dans les nouvelles de Gautier », in Studia Romanica Posnaniensa, 1978, p. 45-52.

Malinowski W., La nouvelle historique en France à l’époque du Romantisme, Poznan, Université de Poznan, 1983.

Mandiargues A.P. de, « Préface », in Théophile Gautier, Spirite, Paris, Jean-Cyrille Godefroy, 1982.

March D.D’Albert s’expose : Aubrey Beardsley’s drawings for Mademoiselle de Maupin, New York, D. March, 1985, 31 p.

Mathias P., « A propos de la notion d’originalité. Comparaison de l’Horloge de Théophile Gautier et de l’Horloge de Baudelaire », in Département de Français. Université de Grenoble, I, 18, Février, 1968, p. 6-15.

Matoré G., « Introduction », in Théophile Gautier, La Préface de Mademoiselle de Maupin, éd. Georges Matoré, Paris, Droz, 1946, p. XI-LXXVIII.

Matoré G., Le vocabulaire de la prose littéraire de 1835 à 1845. Théophile Gautier et ses premières œuvres en prose, Genève-Lille, Droz-Giard, 1951, 369 p.

Mattei M., Lettres à Théophile Gautier et à Louis de Cormenin, Genève, Droz, 1972., éd. E. Kaye.

Mattiussi L., « D’un sein calciné: néantisation et fiction, de Gautier à Mallarmé », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 71-85.

Mauclair C., « Introduction », in Théophile Gautier, Ecrivains et artistes romantiques, éd. Camille Mauclair, Paris, Jules Tallandier, 1929, p. V-XXVI.

Mauclair C., « Préface », in Théophile Gautier, Ecrivains et artistes romantiques, Paris, Plon, 1933.

Maurois A., « Présentation », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Paris, Éditions de la Bibliothèque Nationale, 1956.

Maxwell C., « Swinburne, Gautier, and the Louvre hermaphrodite », in Notes and Queries, for readers and writers, collectors and librarians, 40, 1, 1993, p. 49-50.

McRae Amoss B., « The Touristic Gaze as Theme and Structure in Gautier’s Jettatura », in Moving forward, holding fast : the Dynamics of 19th Century French Culture, éd. Barbara T. Cooper, Mary Donaldson-Evans, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1997.

Melmoux-Montaubin, M.-F., « La fin de la fête impériale : Gautier et la Commune de Paris », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 214-227.

Melmoux-Montaubin, M.-F., «Bibliophilie ou histoire de la littérature? Les Grotesques de Théophile Gautier», Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 53-68.

Merello I., « Un tour en Belgique: un parcours de l’imaginaire », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 17-32.

Merello I., « Jettatura : un réseau de liens », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 73-89.

Merlo C., « Spirite : quand la danse réinvente la littérature », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 245-255.

Met P., « Voix et voies de la femme-vampire: de Gautier à Le Fanu », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 267-277.

Meyer A., Le Spectacle du secret. Marivaux, Gautier, Barbey d’Aurevilly, Stendhal et Zola, Genève, Droz, 2003, 257 p.

Michelot, I., « Une esthétique du merveilleux entre féerie et parodie », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 138-150.

Mickel jr. E.J., « An Interpretation of Gautier’s Symphonie en blanc majeur », in Modern Philology, 68, 1970-1971, p. 338-344.

Mickel jr. E.J., « Gautier’s Use of Opium and Hashish as a Structural Device », in Studi Francesi, 15, 1971, p. 491-495.

Mickel jr. E.J., « Darío and Krysinska’s « Symphonie en gris »: the Gautier-Verlaine Legacy », in Latin American Literary Review, VIII, 15, 1979.

Milhailov A.D., « Théophile Gautier, pisatel i poutechestvennik », [Théophile Gautier, écrivain et voyageur], in Théophile Gautier, Poutechestvie v Rossiyu, par Mikhailov, Andrei D., Moscou, Mysl, 1988, p. 5-13.

Milner J.M., « Théophile Gautier et le dandysme esthétique », in Studies in French Language, literature and history, presented to R.L. Graeme Richie, Cambridge, Cambridge Unversity Press, 1949, p. 128-136.

Milner M., Le Diable dans la littérature française, Paris, Corti, 1960.

Milner, M., On est prié de fermer les yeux, Paris, Gallimard, 1991, 284 p.

Miquel P., « Théophile Gautier et les paysagistes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 89-102.

Miquel P., « Sur trois sortes de marques dans la vente Rousseau », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 113-116.

Mitroi A., « Gautier et Zola, baisers à bouts de souffle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 173-189.

Mitroi A., « Fantômes peints et Turcs réels : illusions perdues d’un voyageur idéalistes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 335-343.

Molina Rueda J., « L’isolement métaphysique de Théophile Gautier à travers la coordonnée spatiale de Jettatura », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993.

Mollier J.-Y., « Autour du voyage de Théophile Gautier en Algérie », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 63-68.

Mombert S., « L’objet chez les poètes de l’art pour l’art », in De l’objet à l’œuvre, éd. G.Séginger, Strasbourg, Presses de l’université de Strasbourg, 1997, p. 89-97.

Mombert S., « Le Capitaine Fracasse à l’épreuve du journal », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 211-227.

Mombert S., « Les ornières du temps. Le voyage dans le temps chez Théophile Gautier », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 148-162.

Monneyron F., L’androgyne romantique. Du mythe au mythe littéraire, Grenoble, Ellug, 1994, 150 p.

Montandon A., « La séduction de l’œuvre d’art chez Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 349-368.

Montandon A., « Les neiges éblouies de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 5, 1983, p. 1-14.

Montandon A., « Gautier et Watteau », in Antoine Watteau (1684-1721): le peintre, son temps et sa légende, éd. F.Moreau et M. Morgan-Grasselli, Genève, Champion-Slatkine, 1987, p. 301-308.

Montandon A., « Amours fantastiques », in Littératures, 1992, p. 131-142.

Montandon A., « Gautier et Balzac : à propos de La morte amoureuse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 263-286.

Montandon A., « Les soleils funestes de Théophile Gautier », In Figures. Cahiers du Centre de Recherche sur l’Image, le Symbole, le Mythe (Centre Gaston Bachelard, Université de Bourgogne), n° 13-14, 1995, p. 57-84.

Montandon A., « Le temps, le masque et la mort », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 335-346.

Montandon A., « Écritures de l’image chez Théophile Gautier », In Icons-Texts – Iconotexts. Essays in Ekphrasis and Intermediality, Walter de Gruyter, Berlin, New York, 1996, p. 105-118.

Montandon A., « Trois figures de Marie-Madeleine à l’époque moderne (Gautier, Proust, Jouve) », in Marie-Madeleine, figure mythique dans la littérature et les arts, éd. M.Geoffroy et A.Montandon, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 1999.

Montandon A., « Imaginaire de la ville chez Théophile Gautier », in Images of the City in Nineteenth-Century France (John West-Sooby, ed.), Boombana Publications, Australie, 1999, p. 117-136.

Montandon A., « Pour une sociopoétique du chronotope : la scène de bal chez Théophile Gautier », in Littérature, Larousse, n° 112, 1999 (décembre 1998), p. 14-25.

Montandon A., « Ironie et style d’époque », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 405-413.

Montandon A.,  »Reflets nordiques dans Spirite de Théophile Gautier », in L’image du Nord chez Stendhal et les Romantiques, Textes réunis par Katja Andersson, Humanistica Oerebroensia, 2004, tome I, p. 146-156.

Montandon A., « Théophile Gautier et l’imagination de la vie », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 171-183.

Montandon A., « Théophile Gautier et E.T.A. Hoffmann : affinités entre Spirite et Le vase d’or », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 43-59.

Montandon A.,  »Les fantômes de l’histoire. Balzac et Gautier », in Écriture(s) de l’histoire, textes réunis par Gisèle Séginger, Presses Universitaires de Strasbourg, 2005, p. 295-310.

Montandon A., «Des stéréotypes chez Hoffmann et Gautier », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 207-218.

Montandon A., La Cuisine de Théophile Gautier, Paris, éditions Alternatives, 2010, 127 p.

Montandon A., « In cammino con Théophile Gautier », in Pensieri viandanti. Poetiche del camminare, a cura di Italo Testa. Edizioni Diabasis, Parma, 2010, p. 73-108.

Montandon A., « Théophile Gautier et la danse », in Figure e intersezioni : tra danza e letteratura (a cura di Laura Colombo e Stefano Genetti) ; Edizioni Fiorini, Vérone, 2011, p. 143-169.

Montandon A., Théophile Gautier entre enthousiasme et mélancolie, Imago, 2012.

Montandon A., « Magie de l’œil et magie du verbe chez Théophile Gautier », in Magie et Magies dans la littérature et les arts du XIXe siècle français (éd. S. Bernard-Griffiths et C Bricault), Presses Universitaires Blaise Pascal, 2012, p. 307-317.

Montandon A., « Gautier et les nouvelles architectures sous le Second Empire », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 159-169.

Montandon A., Théophile Gautier. Biographie. Éditions Aden,« Le cercle des poètes disparus », 2013, 521 p.

Montandon A., «Introduction», in Oeuvres complètes. Tome VIII. 1, Ménagerie intime. La nature chez elle. Feuilletons divers. Oeuvres diverses, textes établis, présentés et annotés par Claudine Lacoste-Veysseyre et par Alain Montandon, Paris, Champion,  2014.

Montoro Araque M., « « Mauvais oeil »: émergence, flexibilité, irradiation… Jettatura de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997, p. 61-74.

Montoro Araque M., « Les figures mythiques dans les œuvres narratives de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 14-19.

Montoro Araque M., « L’art de l’androgyne ou l’androgyne dans l’art ? L’héritage décadent », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 331-346.

Morand P., « Interview », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Paris, Rombaldi, 1967.

Moreau P., Le Classicisme des Romantiques, Paris, Plon, 1932.

Moreau P., La Tradition du poème en prose avant Baudelaire, suivi de Anti-roman et poème en prose, Paris, Lettres Modernes, 1959.

Morel J.-L.R., Ambiguïté et renversement. Théophile Gautier et le roman : une analyse structurale du Capitaine Fracasse et de Mademoiselle de Maupin, thèse, Rutgers University, The State University of New Jersey, 1974.

Mosseron, M., « Spectacle, théâtralité et mise en abîme dans Arria Marcella », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 311-327.

Mosseron, M., « La Toison d’or et la chair du tableau : pratiques du détournement chez Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 67-93.

Mosseron M., « Soi-même comme un autre : identité, copie, survivance dans Avatar de Théophile Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 32, 2010, p. 75-94.

Moulds D., The Development of Théophile Gautier’s Aesthetics, thèse, Oxford, 1984.

Moulinat F., « Théophile Gautier et Gustave Courbet », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 85-108.

Moulinat F., « Les orients de l’art sous le regard de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 91-98.

Moulinat F., « Histoire d’une pétition », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 85-98.

Moulinat F., « Lassailly + Gautier : Ariel = une élégante retraite ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 231-247.

Moulinat F., « Les formes de l’éternité dans la critique d’art de Gautier (les années 1830 et 1840) », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 399-409.

Moulinat F., « Gautier et l’ekphrasis », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 133-147.

Moulinat, F., « De Rubens à La Toison d’or : la Marie-Madeleine », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 51-65.

Moulinat, F., « Gautier et les Nazaréens », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 179-190.

Moulinoux N., « La Morte amoureuse, ou la mise à mort du fantastique », in Eros, XIe congrès du CERLI, Université de Provence, 1991, p. 37-41.

Moussa S., « Constantinople de Gautier: un voyage vers le corps », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 23-41.

Moussa S., « Les barbares modernes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 319-330.

Moussa S., « Présentation », in Théophile Gautier, Constantinople et autres textes sur la Turquie, éd. Sarga Moussa, Paris, La Boîte à Documents, 1990, p. 7-30.

Moussa S., La Relation orientale. Enquête sur la communication dans les récits de voyage en Orient (1811-1861), Paris, Klicksieck, 1995, 279 p.

Moussa, S., « Les Orients de Théophile Gautier », 48/14, la revue du Musée d’Orsay, 5, 1997, p.65-73.

Moussa S., « « L’amour est plus fort que la mort » : Villiers lecteur de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 149-157.

Moussa, S., « Eloge du divers: anthropologie et esthétique dans les Voyages méditerranéens de Gautier », Romantisme, 114, 2001, p.51-60 : lire sur persee.fr.

Moussa, S. et Tortonese, P., « Avant-propos », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 7-13.

Moussa, S., « Gautier et les guides de voyage : l’exemple de Constantinople, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 53-64.

Moussa, S., « La double vue. Sur le voyage en Égypte (1869) de Théophile Gautier », Le Temps des Médias, 8, automne 2007, p. 34-45.

Moussa S., « Le Caire rêvé, Le Caire parodié. Gautier et Nerval, correspondance croisée (1843) », Gautier et Nerval, collaborations, solidarités, différences, numéro dirigé par A. Geisler-Szmulewicz et Sarga Moussa, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 38, 2016, p. 103-116.

Naumann M., Prosa in Frankreich. Studien zum Roman im 19. und 20. Jahrhundert, Berlin, Akademie Verlag, 1978.

Nelson H., « Théophile Gautier : the Indivisible and Impalpable World : a Demi-Conviction », in French Review, 45, 1972, p. 819-830.

Nguimbi G.-V., Le temps dans l’univers romanesque de Théophile Gautier, thèse, Université Paul Valéry à Montpellier, 1992,

Nishi S., « La préface de Mademoiselle de Maupin », in Gakuto, août, 1972.

Nogrette P., « Un pastiche -et autres- de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 85-90.

Nolting-Hauff I., « Die fantastische Erzählung als Transformation religiöser Erzählgattungen (am Beispiel von Théophile Gautiers La Morte amoureuse) », in Romantik, 1989, p. 73-100.

Norcia A. et Norcia M., « Gautier et Gérôme : ‘la charmante rougeur’ de l’Antiquité », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 81-89.

Nourissier F., « Préface », in Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, Paris, Le Livre de Poche, 1986.

Nurnberg M.J., « Inspiration and Aspiration. Gautier’s La Diva and Musset’s Une soirée perdue », in Australian Journal of French Studies, 1978, p. 229-242.

Nykrog P., « Baudelaire og Théophile Gautier », in Edda, XLVI, 1959, p. 269-287.

O’Neil M., « Gautier et le modernisme de Zone », in Revue des Lettres Modernes, 276-279, 1971, p. 109-110.

Oliveira M.d.N., « Les visages du « mourir » dans les récits fantastiques de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 327-334.

Oster D., « Gautier en remontrerait à plus d’un… », in Nouvelles Littéraires, 19 Juillet, 1979, p. 10.

Palleske S.O., « Terreur charmante in the Works of Théophile Gautier », in Romanic Review, 36, 1945, p. 297-331.

Palmiery R., « Gautier, l’écrivain et son personnage », in La Revue Nationale (Bruxelles), XLV, 1973, p. 1-2.

Pandelescu S., « L’univers poétique de Théophile Gautier », in Analele universitati Bucuresti. Literaturà universalà si comparatà, 2, 1972, p. 79-93.

Paraf P., « Théophile Gautier, le magicien », in Europe, 601, Mai, 1979, p. 17-21.

Parisse G., « Di Béelzébuth e altri animali nel Capitaine Fracasse », in Bérénice, 18, Novembre, 1986, p. 225-236.

Pasi C., « Il problema dell’attore nelle prime cronache teatrali di Théophile Gautier », in Studi di letteratura francese a ricordo di F. Petralia, Roma, Signorelli, 1968, p. 83-112.

Pasi C., « Sui rapporti Gautier-Baudelaire. La condanna di Gide », in Annali della Facoltà di Lettere e Filosofia dell’Università di Macerata, I, 1968, p. 105-120.

Pasi C., Il romanticismo francese e la poetica di Gautier, Roma, Elia, 1971.

Pasi C., Il sogno della materia, saggio su Théophile Gautier, Roma, Bulzoni, 1972.

Pasi C., Théophile Gautier o il fantastico volontario, Roma, Bulzoni, 1974.

Pasi C., « Le fantastique archéologique de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 83-92.

Patout P.A., « Gautier y Alfonso Reyes, prosista y poeta », in Actas del tercer congreso internacional de hispanistas (1968), México, 1970, p. 679-683.

Patty, J., « Théophile Gautier et Tannhäuser : une lecture baudelairienne », Bulletin baudelairien, 36, 1-2, 2001.

Payr B., « Théophile Gautier und E.T.A. Hoffman. Ein Beitrag zur Geistesgeschichte der europäischen romantik », in Romanischen Studien, 33, 1932, p. 1-87.

Pedrazzini M. C., « Quelques traductions italiennes des nouvelles fantastiques de Théophile Gautier entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 91-112.

Peifer M., « Ciel mystique et fantastique éthéré (sur Séraphîta et Spirite) », Le ciel du romantisme Cosmographies, rêveries, sous la direction de Christian Chelebourg, Lettres Modernes Minard, Écritures XIX, 4, 2008

Pelckmans P., « Inconscience ou apothéose ? Une lecture de Jettatura », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 27-48.

Pelckmans P., « Deux prières sur l’Acropole : Guy de Malivert et Ernest Renan à Athènes », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 327-340.

Perrard N., « Empreintes du fantastique : Réminiscences goyesques dans les contes de Théophile Gautier », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 161-170.

Perrin M., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, suivi de Une nuit de Cléopatre, Lausanne, Rencontre, 1968.

Peters G.Die Kunst der Natur : aesthetische Reflexion in Blumen gedichte von Brockes, Goethe und Gautier, München, W.Fink, 1993, 320 p.

Petitier, P., « Préface », in Théophile Gautier, Ménagerie intime, Sainte-Marguerite-sur-Mer, Éd. des Équateurs, 2008, 124 p.

Peyre J., « Gautier en Espagne », in Nouvelles Littéraires, 20 Juillet, 1961.

Pia P., « Préface », in Théophile Gautier, Lettres à la Présidente et poésies libertines, Paris, Cercle du livre précieux, 1960.

Picard G., « Gautier amant de la beauté », in Le Bouquiniste français, 41, 1961, p. 251-256.

Picard, T., « Gautier critique d’opéra », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 191-209.

Pichois C., « Préface », in Baudelaire, Les Paradis artificiels, Paris, Le Livre de poche, 1964. [Réédité par Gallimard, Folio, 1977]

Pichois C., « Nerval, Gautier, Jean-Paul. Le Rêve d’une idylle à la française », in Comparative Poetics, Amsterdam, 1976, p. 5-14.

Picot J.-P., « Lewis, Hoffmann, Gogol, Gautier. Du statut de l’identité au cérémonial de la mort dans le récit fantastique », in Littératures, 5, 1982, p. 19-35.

Piersanti G., « Préface », in Théophile Gautier, Poesie libertine, seguite da Lettera alla Presidentessa, Roma, Savelli, 1981.

Pietromarchi, L., « Spleen lumineux de l’Orient: la topografia dello spleen in Théophile Gautier », in Lo spleen nella letteratura francese (Atti del XVI° convegno S.U.S.L.L.F., 1989), Fasano, Schena, 1991, p. 105-113.

Pietromarchi L., « Le Portrait du poète : Baudelaire par Gautier », Cahiers de l’Association internationales des études françaises, 2003, 55, p.519-531 : lire sur persee.fr.

Pieyre de Mandiargues A., « Préface », in Théophile Gautier, Spirite, Paris, Jean-Cyril Godefroy, 1982, p. 5-10.

Piollet W. et Dumont D., « Du Palmier et de la Willi », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 143-158.

Pitwood M., Dante and the French Romantics, Genève, Droz, 1985.

Plante L., En marge d’un centenaire. Milieux littéraires du Second Empire. Théophile Gautier « tel qu’il fut », Tarbes, Société pyrénéenne d’édition et d’impression, 1972.

Pommier J., « A propos d’Emaux et camées », in Revue Universitaire, 2, Mars-avril, 1943, p. 49-53.

Pommier J., « Préface », in Théophile Gautier, Emaux et camées, Genève, Droz, 1945.

Pongi N., « Poésie chorégraphique du ballet blanc dans Giselle », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 159-172.

Ponneau G., « Des Mortes amoureuses à Spirite : la sublimation du fantasme », in Op.cit., 1, 1992, p. 223-234.

Porter Houston J., The Demonic Imagination, III, Louisiana State University Press, 1969.

Poulet G., « Théophile Gautier et le Second Faust », in Revue de Littérature Comparée, Janvier-Mars, 1948, p. 67-83. [Réédité dans Etudes sur le temps humain, Paris, Plon, 1949]

Poulet G., Nerval, Gautier et la blonde aux yeux noirs. Trois essais de mythologie romantique, Paris, Corti, 1966.

Poulet, G., « Nerval, Gautier, et le type biondo et grassotto« , Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 1966, 18, p.189-204 : lire sur persee.fr.

Poulet G., La Pensée indéterminée, II, Du Romantisme au XXe siècle, Paris, PUF, 1987.

Praschl-Bichler G., Gautiers Kunstkritiken. Gehalte und Darstellungsmittel, thèse, Universität Wien, 1983.

Praz M., La carne, la morte e il diavolo nella letteratura romantica, Firenze, Sansoni, 1930.

Priddin D., The Art of the Dance in French Literature from Théophile Gautier to Paul Valéry, London, Black, 1952, 176 p.

Prioron-Pinelli, B., « Théophile Gautier critique de Fromental Halévy », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 173-190.

Prochnicki, W., « Co sie zdarzylo w Klubie haszyszystow » [Que s'est-il passé dans le Club des Hachichins], in Sztuczne raje : Uzywki w literaturze [Les paradis artificiels : Les drogues dans la litterature] ed. par Michal Kuziak, Slupsk (Pologne) : Pomorska Akademia Pedagogiczna, 2002, p. 129-197.

Pujolle A., « Le centenaire du Roman de la momie », in Bulletin de la Société des Bibliophiles de Guyenne, 1959, p. 89-92.

Pujolle A., « Un roman centenaire, Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société des Bibliophiles de Guyenne, 1964, p. 55-61.

Puleio M.T., « Mademoiselle de Maupin, romanzo pseudo-epistolare », in Le Ragioni critiche, Janvier-Décembre, 1984, p. 44-52.

Puleio M.T., « Les ailes et les griffes : le due chimere di Théophile Gautier », in Le Ragioni critiche, 21-24, 1985, p. 169-171.

Puleio M.T., Le bal masqué, saggio sulla narrativa di Théophile Gautier, Catania, CUECM, 1988.

Puleio M.T., « La Rome fantasmée de Théophile Gautier : Mademoiselle Dafné », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 113-124.

Quinn K., « Gautier visited Spain », in Poetry, LII, avril-septembre, 1938.

Ramaut A., « Benvenuto Cellini: un opéra Jeune-France ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 219-229.

Rampolla I., « Il Pierrot di Gautier », in Culture Française, XVI, 1969, p. 325-329.

Rampolla I., « Riscoperta di Gautier nel centenario della morte. Il teatro di Gautier », in Culture Française (Bari), XIX, 1972, p. 83-87.

Rampolla I., « Evasione e mistero in Spirite di Gautier », in Culture Française (Bari), XIX, 1972, p. 341-346.

Rampolla I., « Il mistero di Gautier : Une larme du diable », in Culture Française (Bari), XX, 1973, p. 206-212.

Rampolla I., Prologhi, arlecchinate e balletti di Théophile Gautier, Palermo, Cappugi, 1974.

Rampolla I., Gautier e il teatro del suo tempo, Palermo, Cappugi, 1974.

Rampolla I., « Le opere teatrali di Gautier progettate o smarrite », in Francia, 13, janvier – mars, 1975, p. 50-64.

Rampolla I., « Il mondo fantastico di Gautier », in Cultura Francese, XXIII, 1976, p. 97-101.

Rampolla I., « Satanismo, malinconia e bouffonnerie in Une larme du diable di Théophile Gautier », in Quaderni di Lingue e Letterature Straniere, 5-6, 1980-1981, p. 169-198.

Rampolla del Tindaro I., « Théophile Gautier e l’Italia méridionale », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 125-136.

Rasonglès M., « Théophile Gautier et la subordination générationnelle : entre chroniques du présent et représentation du passé », Travaux & documents, Université de la Réunion, 2012.

Rat M., « Oiseaux charmants, les rimes… », in Vie et langage, 8, 1959, p. 466-469.

Raymond M.Romantisme et rêverie, Paris, Corti, 1978.

Retif A.: « Le vocabulaire de Théophile Gautier », in Vie et Langage, août, 1972, p. 425-432.

Revel J.-F.: « Préface », in Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Paris, Julliard, 1964.

Ribler-Pipka N. : « Im zwischenreich von Kunst und Leben : die femme-statue bei Gautier und Balzac », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 131-142.

Richardson J., Théophile Gautier, his Life and Times, London, Reinhardt, 1958.

Richardson J., « Gautier : unpublished and unrecorded writing », in Modern Language Review, 53, 1958, p. 215-216.

Richardson J., « Gautier social Historian », in History Today, 22, 1972, p. 282-288.

Richardson J., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Harmondsworth, Penguin, 1981.

Richer J., « Préface », in Spirite, Paris, Club français du livre, 1951.

Richer J., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Paris, Club français du livre, 1952.

Richer J., « Théophile Gautier à Constantinople, lettres inédites », in Mercure de France, CCCXXIII, 1er mars, 1955.

Richer J., « Une collaboration Gautier-Gérard », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, Avril-Juin, 1955, p. 206-209.

Richer J., « De Constantinople au Roman de la momie. Notes sur deux ouvrages de Théophile Gautier », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, juillet-septembre, 1956.

Richer J., « Restitution à Gautier de deux contes attribués à Nerval », in Revue de Littérature Comparée, 35, 1961, p. 251-253.

Richer J., « La description du Panthéon de Paul Chenavard par Gautier et Nerval », in Archives des Lettres Modernes, 48, juillet, 1963.

Richer J., « Portrait de l’artiste en nécromant », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, juillet-août, 1972, p. 609-615.

Richer J., « Gautier en filigrane dans quelques Illuminations », in Europe, mai-juin, 1973, p. 69-76.

Richer J., « Aspects de l’italianisme de Gautier », in Micro-mégas, janvier-avril, 1975, p. 21-33.

Richer J., « De la mode dans les arts : un texte retrouvé de Théophile Gautier », in Bulletin du bibliophile, fasc. II, 1975, p. 145-154.

Richer J., « Notes bibliographiques », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 117-124.

Richer J.Etudes et recherches sur Théophile Gautier prosateur, Paris, Nizet, 1981.

Richer J., « Notes et documents », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 143-144.

Richer J., « Gautier et les maisons sculptées d’Auguste Leschesne », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 341-348.

Richer J., « Restitution à Gautier du texte Sappho », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 163-170.

Richer J., « Le projet de Musée secret et les variantes d’un manuscrit », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 7, 1985, p. 171-174.

Richer J., « Scalion de Virbluneau de Théophile Gautier présenté par Claude Faisant », in Hommage à Claude Faisant (1932-1988), Association des publications de la faculté des lettres de Nice, 1991.

Rieben P.-A., Délires romantiques: Musset, Nodier, Gautier, Hugo, Paris, Corti, 1989, 239 p.

Riechers U. et Drost W., Théophile Gautier über dans Schöne in der Kunst, Mit einer Studie über Théophile Gautiers aesthetica in nuce, Universitätsverlag Siegen, 2011, 92 p.

Riffaterre H., « Love-in-Death: Gautier’s Morte amoureuse », in New York Literary Forum, 4, 1980, p. 1-16.

Riffaterre M., « Rêve et réalité dans l’Italia de Théophile Gautier », in L’Esprit créateur, 1963, p. 18-25.

Rion Valéry, «Goethe méduse Gautier», in MuseMédusa, http://musemedusa.com/dossier_1/rion/

Rivers C.Face Value: Physiognomical Thought and the Legible Body in Marivaux, Lavater, Balzac, Gautier, and Zola, University of Wisconsin Press, 1994.

Riviere F., « Gautier ou la nostalgie des harems », in Nouvelles littéraires, 22 juin, 1978, p. 6.

Rizza C., « Théophile Gautier critico letterario : dal 1832 al 1844 », in Studi Francesi, 31, janvier-avril, 1967, p. 41-60.

Rizza C., « Costanti estetiche nella critica teatrale di Théophile Gautier », in Studi Francesi, 39, septembre-décembre, 1969, p. 442-455.

Rizza C.Théophile Gautier critico letterario, Torino, Giappichelli, 1971.

Rizza C., « L’Italia di Théophile Gautier », in Studi Francesi, 54, septembre-décembre, 1974, p. 443-463.

Rizza C., « Introduction », in Théophile Gautier, Les Grotesques, éd. Cecilia Rizza, Paris, Nizet, 1986, p. 11-42.

Rizza C., « Les formes de l’imaginaire dans les contes fantastiques de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 1-16.

Rizza C., « Images de la mort, hantise de la mort dans Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 297-305.

Rizza C., « Adélaïde Ristori vue par Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 227-236.

Rizza C., « L’Italia che non c’è », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 137-149.

Rizzo C., « Théophile Gautier et les collections : l’art italien dans les préfaces aux catalogues de vente », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p.  151-165.

Robbins V.T., Byron and Gautier – Rebels, thèse, North Carolina College, Durham, 1962.

Robichez J., « F. Scalion de Virbluneau, sieur d’Ofayel et Théophile Gautier », in Mélanges sur la littérature de la Renaissance à la mémoire de V.L. Saulnier, Genève, Droz, 1984, p. 687-690.

Robichez J., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Paris, Imprimerie Nationale, 1979.

Robichez J., « Gautier conteur », in French Studies in Southern Africa, Pretoria, 1981, p. 51-56.

Rochedix M., « Les Jeunes-France : un hiatus entre l’histoire et l’histrion ? », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 214-233.

Rochedix M., « »Fantasque par boutades ». Les Jeunes-France, une histoire littéraire pré-médiatique? », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014

Rogers S.L., Vampire vixens: the female undead in the Lacanian symbolic order in tales by Gautier, James and Le Fanu, thèse, University of California, Irvine, 1993, (DAI n°1352-3a)

Rogers S.L., « The Eye/I of the Vampire : Lacanian Subjectivity in Théophile Gautier’s La Morte amoureuse », in Literature Interpretation Theory, 5, 1994, p. 169-185.

Romer J.-C., « Théophile Gautier à l’écran », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 145-146.

Roos J., « Théophile Gautier et les beaux-arts », in Les langues et les littératures modernes dans leurs relations avec les beaux-arts, Actes du cinquième congrès international des langues et littératures modernes, Firenze, Valmartina, 1955, p. 391-397.

Roos J., « Gautier et l’Espagne », in Bulletin de la Faculté des Lettres, Université de Strasbourg, 39, 1960-61, p. 385-394.

Roos J., Etudes de littérature générale et comparée, Paris, Ophrys, 1979.

Rose J., Les Voyages méditerranéens de Théophile Gautier, thèse de 3ème cycle, Montpellier, 1975.

Rosen E., « Les Grotesques ou le grotesque ? Aspects d’un débat romantique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 91-102.

Rossiter A., « Gautier et le livre du peuple de Lamennais », in Annales littéraires de l’Université de Besançon, Les Belles Lettres, 1975.

Rossiter A., Gautier et le double. Présence et évolution du thème, thèse de 3ème cycle, Besançon, 1975.

Rossiter A., « Metamorphosis and the second self in Gautier’s Capitaine Fracasse », in Forum for Modern Language Studies, St. Andrews, Scotland, vol. XI, 1975, p. 213-226.

Rossiter, A., « Sens de l’amour dans Mademoiselle de Maupin de Gautier », Annales littéraires de l’université de Besançon, 2, 30, 1985, p. 735-742.

Roulin, J.-M., « Confusion des sexes, mélange des genres et quête du sens dans Mademoiselle de Maupin« , Romantisme, 103, 1999, p.31-40 : lire sur persee.fr.

Rousset J., « Du visible à l’invisible : la morte vivante », in Du visible à l’invisible, pour Max Milner, Paris, Corti, 1988, p. 155-163.

Roux J., « Théophile Gautier et les Beaux-arts », in Atti del V congresso internazionale di lingue e letterature moderne, Firenze, 1955, p. 391-.

Roux A.-L., « Romantisme et préciosité dans Mademoiselle de Maupin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 17, 1995, p. 7-32.

Ruby F., « Théophile Gautier et la question de l’art pour l’art », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 3-13.

Sadoff J., Ambivalence, ambiguity and androginy in Théophile Gautier’s Mademoiselle de Maupin, thèse, 1988.

Sahlberg O., Thematik und Symbolik von Théophile Gautiers Emaux et Camées, thèse, München, 1968.

Sahlberg O., « Der Hermaphrodit und die Revolution », in Psychoanalytische Literaturwissenschaft und Literatursoziologie. Akten der Sektion 17 des Romantistentages 79 in Saarbrücken, Bern, 1981, p. 117-144.

Sahlberg O., Postface : « Gautier Moderne und Mystik », in Auf der Suche nach dem Anderswo, Berlin, Freitag Verlag, 1983-84.

Saidah J.-P., « Le diable en habit dandy, ou le triomphe du dandysme littéraire dans Albertus », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 14, 1992, p. 25-46.

Saintsbury G.E.B., French Literature and its Masters, New York, A.A. Knopf, 1946.

Saminadayar-Perrin C., « Le Roman de la momie : apories d’un improbable roman historique », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 71-88.

Saminadayar-Perrin C., « Histoire du romantisme : les ‘Babels du rêve’ à l’âge médiatique », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 241-266.

Saminadayar-Perrin C., « Des rêves de poètes pris au sérieux », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 25-41.

Saminadayar-Perrin C., « Les fictions antiques : une déconstruction spectaculaire de l’histoire », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 163-182.

Saminadayar-Perrin C., «Théophile Gautier, un conquistador de l’histoire littéraire », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, numéro dirigé par Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 36, 2014, p. 7-28.

Sangsue D., Le récit excentrique : Gautier, De Maistre, Nerval, Nodier, Paris, Corti, 1987, 442 p.

Savalle J., Travestis, métamorphoses, dédoublements. Essai sur l’œuvre romanesque de Théophile Gautier, Paris, Minard, 1981.

Savatier T., « Introduction », in Théophile Gautier, Lettres à la Présidente & Poésies érotiques, Paris, Honoré Champion, 2002, p. 9-38.

Scelfo M.L., Théophile Gautier, una presenza francese nella Scapigliatura, Catania, CUECM, 1989.

Schaeffer J., « Nerval et Gautier », in Espace et temps chez George Sand, Neuchâtel, La Baconnière, 1981, p. 117-140.

Schapira M.-C., « Théophile Gautier, l’Orient et Le Gastronome », in Revue d’Histoire Littéraire de la France, 5, Sept-oct, 1968, p. 815-828.

Schapira M.-C., « Le rêve de l’Eldorado de Gautier. Magie et déroute de l’artifice », in Studi Francesi, 1977, p. 50-69.

Schapira M.-C., « Le jeu de l’amour dans les nouvelles de Théophile Gautier », in La Femme au XIXème siècle, littérature et idéologie, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1978, p. 83-96.

Schapira M.-C., « Le thème du mort-vivant dans l’œuvre en prose », in Europe, 601, Mai, 1979, p. 41-49.

Schapira M.-C., « Une relecture des nouvelles de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 3, 1981, p. 11-26.

Schapira M.-C., « Le langage de la couleur dans les nouvelles de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 269-280.

Schapira M.-C., « L’écriture de Narcisse : fiction et réflexivité », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 109-124.

Schapira M.-C., Le regard de Narcisse. Romans et contes de Théophile Gautier, Lyon, Presses Universitaires de Lyon – Editions du CNRS, 1984.

Schapira M.-C., « L’aventure espagnole de Gautier », in L’Aventure dans la littérature populaire au XIXe siècle, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1985, p. 21-41.

Schapira M.-C., « La musique comme moyen d’accès à l’extra-monde », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 51-70.

Schapira M.-C., « L’imaginaire des profondeurs dans Mademoiselle Dafné », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 45-60.

Schapira M.-C., « Fantasmes égyptiens », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 283-294.

Schapira M.-C., « La thématique décadente de trois témoignages sur la Commune : Théophile Gautier, Edmond de Goncourt, Alphonse Daudet », in Ecrire la Commune : témoignages, récits et romans (1871-1930), éd. Roger Bellet et Philippe Régnier, Editions du Lérot, 1994, p. 109-124.

Schapira M.-C., « Entre mort et vie, l’intenable passage », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 505-516.

Schapira, M.-C., « Partie-Carrée : le hasard, causalité ironique », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 24, 2002, p.105-118.

Schapira, M.-C., « Fortunio, héros expérimental », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 25, 2003, p.23-39.

Schapira M.-C., « La Toison d’or : la quête picturale d’un art poétique », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 33-49.

Schapira, M.-C., « Rencontres barbares », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 239-255.

Schapira M.-C., « A propos de quelques représentations du peuple dans les œuvres de George Sand et de Théophile Gautier », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 507-526.

Schefer O., « Préface » à Théophile Gautier,  Histoire du Romantisme, éditions du Félin, Collection «Les marches du temps »,  2011, 304 p.

Schick C.G., The World of Gautier’s Travel Accounts, thèse, Pennsylvania State University, 1973.

Schick C.G., « La sémiotique du rêve de pierre dans le paysage de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 27-36.

Schick C.G., « A Case Study of Descriptive Perversion. Gautier’s Travel Literature », in The Romanic Review, 1987, p. 359-367.

Schick C.G., « La comédie de la mort de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 11, 1989, p. 11-22.

Schick C.G., « Albertus : Narrating Poetic Allegory », French Literature Series, XVII, 1990, p. 60-68.

Schick C.G., « Nostalgies d’obélisque », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 261-272.

Schick C.G., « Théophile Gautier’s Poetry as Coquetterie posthume », in Nineteenth Century French Studies, fall-winter, 1991-1992, p. 74-84.

Schick C.G., « L’écriture poétique de Gautier : évasion ? conformisme ? ou opposition sociale ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 77-96.

Schick C.G.Seductive Resistance : The Poetry of Théophile Gautier, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1994, 213 p.

Schick C.G., « Textual Matters of Life and Death : Or, Gautier’s As you like it », in L’Esprit créateur, 35, 1995, p. 49-58.

Schick C.G., « La mort du poète », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 517-531.

Schick C.G., « Death Comes to the Cathedral : Romantic Allegorizations of the Symbol », French Forum, XXII, 2, 1997, p.149-164.

Schick C.G., « Le donner à voir de Gautier ou pour un Candaule », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 243-263.

Schick C.G., « Octave Crémazie et l’heritage de Gautier au Québec », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 241-252.

Schick C.G., « L’invitation à la danse », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 55, 2003, p. 481-500 : lire sur persee.fr.

Schick C.G., « William Cullen Bryant and Théophile Gautier », in Modern Language Journal, XVII, janvier, 1933, p. 260-267.

Schick C.G., « Le fantastique dans Une Nuit de Cléopâtre », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 69-83.

Schlossman B., « Mademoiselle de Maupin en noir et blanc : le deuil, la mélancolie et le cygne », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 179-206.

Schnack A., « Surface et profondeur dans Mademoiselle de Maupin », in Orbis Litterarum, 86, 1981, p. 28-36.

Schneider M., La Littérature fantastique en France, Paris, Fayard, 1964.

Schneider M., « Mademoiselle de Maupin. La contestation sans agressivité politique », in Nouvelles Littéraires, 6 novembre, 1972, p. 5.

Schrickx W., « Oscar Wilde in Belgium in 1879 and his early Interest in Gautier », in Revue des langues vivantes, 37, 1971, p. 117-127 ; 245-256.

Schuchard B., « Caerulei oculi », in Die Französische Lyrik. Hrsg. von Hans Hinterhäuser, Düsseldorf, Bagel, 1975.

Schuerewegen F., « Histoire de pieds. Gautier, Lorrain et le fantastique », in Nineteenth Century French Studies, XIII, 1984-85, p. 200-210.

Schuerewegen F., « Volcans: Madame de Staël (Corinne), Gobineau (Akrivie Phrangopoulo), Gautier (Arria Marcella) », in Les Lettres romanes, novembre, 1991, p. 319-328.

Schunck P., « Théophile Gautier, Le Monde est méchant, eine Interpretation », in Praxis des neusprachlichen Unterrichts, Dortmund, 18, 1971, p. 240-244.

Scott, C., A Question of Syllabes. Essays in Nineteenth Century French Verse, Cambridge, Cambridge University Press, 1986.

Scotti, M., « Explorateurs d’espaces : Heine et Gautier au miroir », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 29-39.

Segal N., Narcissus and Echo: Women in the French récit, Manchester, Manchester University Press, 1988.

Seillan J.-M., « Théophile Gautier lecteur de Gustave Moreau : décadent malgré tout », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 111-120.

Senelier J., « Clartés sur la Cydalise », in Studi Francesi, 14, 1970, p. 451-461.

Senneville G., Théophile Gautier, Paris, Fayard, 2004.

Senninger C.-M., « Gautier et l’hôtel des Haricots », in Revue d’Histoire littéraire de la France, avril-juin, 1965, p. 277-286.

Senninger C.-M., « Théophile Gautier et la notion de progrès », in Revue de Sciences Humaines, octobre-décembre, 1967, p. 545-557.

Senninger C.-M., « Réalité et fantaisie dans Un voyage en Espagne, vaudeville de Théophile Gautier et Paul Siraudin », in Revue d’histoire du théâtre, 24, 1972, p. 36-45.

Senninger C.-M., Théophile Gautier auteur dramatique, Paris, Nizet, 1972.

Senninger C.-M., « Théophile Gautier dramaturge et homme de théâtre », in Europe, 601, Mai, 1979, p. 128-140.

Senninger C.-M., Préface : « Balzac et Théophile Gautier : une amitié fidèle », in Théophile Gautier, Honoré de Balzac, éd. Claude-Marie Senninger, Paris, Nizet, 1980, p. 9-37.

Senninger C.-M., « España à mi-chemin entre La Comédie de la mort et Emaux et Camées », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 2, 1980, p. 51-60.

Senninger C., « La Croix de Berny, grand steeple-chese non académique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 51-66.

Senninger C.-M., Introduction : « Baudelaire et Théophile Gautier », in Théophile Gautier, Baudelaire par Théophile Gautier, Paris, Klincksieck, 1986, p. 10-42.

Senninger C.-M., « Le Capitaine Fracasse, « Comme en un palimpseste » », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 191-203.

Senninger C.-M., Théophile Gautier, une vie, une œuvre, Paris, Sedes, 1994, 586 p.

Senninger C.-M., « Spirite et Mademoiselle Dafné, sa diabolique antithèse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 99-116.

Seris C., « Gautier en Amérique latine », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 95-406.

Seznec J., « John Martin en France », in All Souls Studies, London, Faber and Faber, vol. IV, 1964.

Shirogane T., « Etude de la poésie de Gautier », in Abstracts of the Hiroshima Univ. Studies, Literary Departement, 32, feb., 1973, p. 183-211.

Siebers T.A., The Evil Eye. Literature and Superstition, thèse, Johns Hopkins University, 1981.

Siebers T.A., The Mirror of Medusa, Berkeley/Los Angeles/London, University of California Press, 1983, 175 p.

Sigaux G., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Lausanne, Compagnie du livre français, 1975.

Simon-Oikawa M., « Au fil de la description: Le Musée du Louvre de Théophile Gautier », Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 207-220.

Sinko-Depierris D., « Théophile Gautier i likovna kritika », in Hrvatska Obzorja, III, 3, 1995, p. 627-640.

Six A., « Explication française : Le Merle », in L’Information littéraire, 13, 1961, p. 39-41.

Smith J.M., « Gautier, Man of Paradox », in L’Esprit créateur, 1963, p. 34-38.

Smith A.B., « Gautier and Mallarmé. An unnoticed Parallel », in Romance Notes, 10, 1968-69, p. 249-252.

Smith A.B., « The Changing Ideal in Two of Gautier’s Fictional Narratives », in The Romanic Review, 60, 1969, p. 168-173.

Smith A.B., Ideal and Reality in the Fictional narratives of Gautier, Gainesville, University of Florida Press, 1969.

Smith A.B., « Gautier’s Mademoiselle de Maupin. The Quest for Happiness », in Modern Language Quarterly, 32, 1971, p. 168-174.

Smith A.B., « Gautier’s Use of Comparison in Mademoiselle de Maupin », in Studies in honor of alfred G. Engstrom, University of North Carolina Press, 1972.

Smith A.B., Théophile Gautier and the Fantastic, Mississipi University Romance Monographs, 1977.

Smith A.B., « Mademoiselle de Maupin, Chapter XI : Plot, Character, Literary Theory », in Kentucky Romance Quarterly, Lexington, 1978, p. 245-256.

Smith A.B., « Variations on a Mythical Theme. Hoffmann, Gautier, Queneau and the Imagery of Mining », in Neophilologus, 1979, p. 179-186.

Smith A.B., « Romantic Irony in Gautier’s Une larme du diable », in Irony and Satire in French Literature, University of South Caronina, 1987, p. 75-82.

Snell R., Théophile Gautier, a Romantic Critic of Visual Arts, Oxford, Clarendon Press, 1982.

Snell R., « Théophile Gautier critique d’Ingres », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 11-20.

Sojcher J., « A contre-jour. A propos du Théophile Gautier de Serge Fauchereau », in Les Lettres Nouvelles, juin-juil, 1973, p. 168-179. Sokol L., « Hugo, Gautier, Baudelaire i teoria groteski », in Przeglad Humanistyczny, 1978, p. 49-71.

Soncini A., « Théophile Gautier et Thomas Owen : une même idée du fantastique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 61-66.

Sorenson, K., « Faust et ses peintres vus par Gautier. Ary Scheffer, Delacroix, Chifflart », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 205-216.

Sosien, B., L’Homme romantique et l’espace : sous le signe d’Icare (Gautier et Nerval), Kraków, Ksiegarnia Akademicka, 2004, 363 p.

Soufflet L., « La douceur ironique dans Le Capitaine Fracasse. La littérature et le théâtre : la défaite identitaire », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 22, 2000, p. 69-95.

Souriau M., Histoire du Parnasse, Paris, Spes, 1929, 457 p.

Sozzi L., « Prefazione », in Théophile Gautier, Arria Marcella. Jettatura, éd. Paolo Tortonese, Napoli, Guida, 1984.

Spaziani M., Gli amici della Principessa Matilde, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 1961.

Spencer M.C., « The Problem of Ghost Writing in the Critical Works of Théophile Gautier », in Symposium, 17, 1963, p. 101-113.

Spencer M.C., The Critical Work of Théophile Gautier, thèse, Oxford, Queen’s College, 1963-64.

Spencer M.C., « Théophile Gautier and the Figaro », in French Studies, XX, 1966, p. 134-138.

Spencer M.C., « Théophile Gautier, music critic », in Music and Letters, 49, gen., 1968, p. 4-17.

Spencer M.C., The Art Criticism of Théophile Gautier, Genève, Droz, 1969.

Spencer M.C., « Préface à Onuphrius », in Contes et nouvelles du XIXème siècle, Shannon, 1972, p. 23-56.

Spicher A., « La mille et deuxième nuit de Gautier », in L’Ecole des Lettres, 15 septembre, 1994, p. 43-55.

Spicher A., « La fonction de la description dans La morte amoureuse », in L’Ecole des Lettres, 1er octobre, 1994, p. 49-63.

Spink G.-W., « Gautier’s Architectural Tastes », in Modern Language Review, Cambridge, 55, 1960, p. 345-350.

Sprenger S., « Figures du fantastique: la logique du mariage raté chez Gautier et chez Zola », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 191-207.

Sprenger S., « Union risible, union impossible. Gautier et le mariage au XIXe siècle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 291-297.

Sramek J., « Les « mortes amoureuses » de Théophile Gautier », in Etudes romanes de Brno, 22, 1992, p. 9-18.

Stadler E., « Gautier et le théâtre de plein-air en Suisse », in Revue d’histoire du théâtre, 53, 1958, p. 139-140.

Stanford D., « Introduction », in Théophile Gautier, Hashish, Wine, Opium, London, Calder & Boyars, 1972.

Starke M., « Théophile Gautiers Ermahrung des reinen Kunst zur Nützlichkeit », in Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 3/4, 1991, p. 335-351.

Starkie E., From Gautier to Eliot. The Influence of France on English Literature (1851-1939), London, Hutchinson, 1960.

Starobinski J., Portrait de l’artiste en saltimbanque, Genève, Skira, 1970.

Stavinohova Z., « Gautier critique de Delacroix », in Zagadnienia rodzajow literacki, 3, 1960, p. 77-93.

Stead E.Contes de la mille et deuxième nuit. Théophile Gautier, Edgar Allan Poe et Nicolae Davidescu, Richard Lesclide & André Gill, Textes réunis, commentés et en partie traduits par Évanghélia Stead, Grenoble, Éditions Jérôme Million, 2011, 267 p.

Steinmetz J.-L., « Ombelles sur tombeaux : Gautier, poète frénétique », in Europe, 601, mai, 1979, p. 32-40.

Steinmetz J.-L., « Gautier, Jensen et Freud », in Europe, 601, mai, 1979, p. 50-56.

Steinmetz J.-L., « Théophile Gautier, ‘Maître’ de Baudelaire », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 13-19.

Steinmetz J.L., « Préface » à Théophile Gautier, Balzac, préface de Jean-Luc Steinmetz et postface de Candice Brunerie, éditions du Castor Astral, 2011, 143 p. (rééd.)

Sterling J., « Qui diable est le démon d’Onuphrius ? », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 217-221.

Stolbov V.S., « Théophile Gautier, iego zhizn’ i tvortchestvo » [Théophile Gautier, sa vie et son œuvre], in Théophile Gautier, Izbrannye proizvedenia [Œuvres  choisies], par Stolbov, Valeri S., Moscou, Khoudojestvennaya Literatura, t. I, 1972, p. 3-42.

Suffel J., « Gautier et Carlotta Grisi », in Bulletin du Bibliophile, 1972, p. 181-183.

Suffel J., « L’Amitié de Hugo et de Gautier », in Bulletin du bibliophile, 1985, p. 431-436.

Sylvos, F., « Paris futur ou le théâtre de l’avenir », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 349-361.

Sylvos F., « Nerval et Gautier, l’aventure d’une collaboration », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 43-58.

Sylvos F., « Caprices et zigzags : ‘‘bohême militante’’ et style Louis-Philippe Napoléon III », Théophile Gautier et le Second Empire, Actes du Colloque international du Palais Impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2011, Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud (dir.), Nîmes, Lucie éditions, 2013, p. 142-158.

Talks D.H., The Travel Books of Théophile Gautier. A Study of Method and Vision, Worchester, thèse, Oxford, 1964-65.

Targe A., « Last Scene of All… », in Europe, 601, mai, 1979, p. 141-146.

Taylor S.M., « Les ballades de Gautier. Des drames romantiques transposés ? », in Nineteenth Century French Studies, 1978-79, p. 178-179.

Temple R.Z.The Critic’s Alchemy: a Study of the Introduction of French Symbolism into England, New York, Twayne, 1953, 345 p.

Tennant P.E.Préciosité in the Poetry of Gautier, thèse, University of Reading, 1973.

Tennant P.E.Théophile Gautier, London, Athlone Press, 1975.

Terrier P., Introduction; « Baudelaire et Gautier : Histoire de leurs relations »; « Baudelaire juge de Théophile Gautier », in Charles Baudelaire, Théophile Gautier, deux études, Neuchâtel, La Baconnière, 1985, p. 13-156.

Terrier, P., « Théophile Gautier au Pays de Neuchâtel », Revue historique neuchâteloise, 4, 1999, p. 257-276.

Thérenty, M.-E., « L’atelier journalistique du récit de voyage chez Gautier : l’effet-feuilleton », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 81-96.

Thérenty M.-E., « La Croix de Berny, un roman médiatique ? », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 30, 2008, p. 183-199.

Thérenty M.-E., « ‘Cette vieille momie qu’on appelle l’Histoire’ : Gautier critique de l’essai et du roman historiques », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 30-45.

Thérenty M.-E., « De Théophile Gautier à Hugues Le Roux, poétique et enjeux de l’article de cirque », Autour de Vallès, Littérature et cirque, dirigé par Marie-Ève Thérenty, Numéro 42, 2013.

Thomas, C., « Les Petits romantiques et le rococo : éloge du mauvais goût », Romantisme, 2004, 123, p.21-40 : lire sur persee.fr.

Thorel-Cailleteau, S., « Gautier. La fleur de la poésie », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 155-170.

Thorel-Cailleteau S., « Dandys et orgies », i-Romantisme, 1997, 96, p.71-81 : lire sur persee.fr.

Thorel-Cailleteau S., « Gautier matamore », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 21-33.

Tilby, M., « Sur quelques éléments intertextuels des Paysans : Balzac, Walter Scott et Théophile Gautier », Année balzacienne, 2, 2001, p. 283-304.

Tild J., Théophile Gautier et ses amis, Paris, Albin Michel, 1951.

Timoshenkova E., « Écrire le voyage en ‘coloriste littéraire’ : la description à la manière de l’aquarelle chez Gautier voyageur », Théophile Gautier (1811-2011) : le Bicentenaire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 33, 2011, p. 173-183.

Todorov T.Introduction à la littérature fantastique, Paris, Seuil, 1970.

Togeby K.Kapitler af Fransk litteraturhistorie før 1900, Kýbenhavn, Akademisk Forlag, 1971, v.I, p.117-121.

Tohmé-Jarrouche L., « La mort de Matamore ou « la neige en deuil » », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 287-295.

Tohmé-Jarrouche L.Description et descriptif dans la prose romanesque de Théophile Gautier, thèse, Université de Paris III, 1997, 398 p.

Tohmé-Jarrouche L., « L’art descriptif de Théophile Gautier. La description d’un critique d’art », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 125-141.

Tohmé-Jarrouche L., « Le Capitaine, Colin et l’espace morbide », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 367-374.

Tomic J., « Gautier a-t-il habité l’hôtel de Lauzun ? », in Studia Romanica et Anglica Zagrabiensia, 13-14, 1962, p. 141-152.

Tomicka M., « La préface de Mademoiselle de Maupin », in Problèmes de terminologie littéraire, Colloque organisé par l’Université de Wroclaw et la Sorbonne Nouvelle, Wroclaw/Paris, Widawnictwa Uniwersytetu Wroclawskiego / Nizet, 1988, p. 165-173.

Tortonese P., « Inversioni dello sguardo. Gautier, Novalis e l’interiorità romantica », in Rivista di Estetica, 31, 1989, p. 135-147.

Tortonese P., « Les hiéroglyphes, ou l’écriture de pierre », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 273-282.

Tortonese P., « Introduction », in Théophile Gautier, Il capitan Fracassa, éd. Paolo Tortonese, Milano, Rizzoli, 1990, p. 5-27.

Tortonese P., « Présentation », in Théophile Gautier, Voyage en Egypte, éd. Paolo Tortonese, Paris, La Boîte à Documents, 1991.

Tortonese P., La Vie extérieure. Essai sur l’œuvre narrative de Théophile Gautier, Paris, Lettres Modernes, 1992, 150 p.

Tortonese P., « L’érudition de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1993, p. 359-372.

Tortonese P., « Introduction », in Théophile Gautier, Œuvres . Choix de romans et de contes, éd. Paolo Tortonese, Paris, Robert Laffont, 1995, p. I-XXIX.

Tortonese P., Préface: « Fiori del male », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, éd. Paolo Tortonese, Milano, Rizzoli, 1995, p. 5-28.

Tortonese P., « La « comparaison américaine » : Théophile Gautier tra Proust e Laforgue », in Studi di storia della civiltà letteraria francese. Mélanges offerts à Lionello Sozzi, Paris, Honoré Champion, vol. II, 1996, p. 735-746.

Tortonese P., « L’échec de Gautier. Hommage à Georges Poulet », in De Baudelaire à Lorca, approches de la modernité littéraire, éd. J.-M. Losada Goya, K. Reischenberger, A. Rodríguez López Vásquez, Kassel, Reischenberger, t. I, 1996, p. 73-83.

Tortonese P., « L’eremitaggio utopico : Gautier, Verne, Huysmans », in Raccontare e descrivere. Lo spazio nel romanzo dell’Ottocento, actes du colloque de Sant’Arcangelo di Romagna, 24-25 mai 1994, éd. Francesco Fiorentino, Rome, Bulzoni, 1997.

Tortonese P., « Gautier classique, Gautier romantique : vanité d’une opposition », in 48/14. La Revue du Musée d’Orsay, 5, 1997, p. 58-64.

Tortonese P., « Gautier classique, Gautier romantique. Réflexions en marge de l’exposition Gautier au Musée d’Orsay », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 19, 1997 [Réédition augmentée du texte précédent].

Tortonese P., « Malaise du personnage et forme épistolaire dans Mademoiselle de Maupin », in Difficulté d’être et mal du siècle dans les correspondances et journaux intimes de la première moitié du XIXe siècle, éd. Simone Bernard-Griffiths et Christian Croisille, Cahiers d’études sur les correspondances du XIXe siècle, n°8, Université de Clermont-Ferrand, 1998, p 339-347.

Tortonese P., « L’œuvre objective et l’écriture artiste : Gautier et le naturalisme », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 209-217.

Tortonese P., « Théophile Gautier », article du Dictionnaire Don Juan, dirigé par Pierre Brunel, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1999, p.427-432.

Tortonese P., « Gautier : la sainte écriture », in Dieu, la chair et les livres. Une approche de la décadence, textes réunis par Sylvie Thorel-Cailleteau, Paris, Honoré Champion, 2000, p.83-142.

Tortonese P., « Jeu de mots, jeu de mort », préface à Militona de Théophile Gautier, Paris, Éditions des Syrtes, 2002, p. I-IX.

Tortonese P., « Sexe et idéal : don Juan dans La Comédie de la mort et dans la critique de Gautier », Bulletin de la société Théophile Gautier, n°24, 2002, p.5-13.

Tortonese P., « Le Rabelais du Second Empire : Gautier dans le Journal des Goncourt », Cahiers Edmond et Jules de Goncourt, n°10, 2003, p.153-166.

Tortonese P.., « Gautier et le théâtre de la fantaisie », in La Fantaisie post-romantique, textes réunis par Jean-Louis Cabanès et Jean-Pierre Saïdah, Presses universitaires du Mirail, 2003, p.397-408.

Tortonese P., « Théophile Gautier, écrivain archéologue », in La Métamorphose des ruines. L’influence des découvertes archéologiques sur les arts et les lettres (1870-1914), par Basch, Sophie, Athènes, Ecole française d’Athènes, 2004, p. 85-93.

Tortonese P., « Gautier critique de la tragédie : contrainte et liberté », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 27, 2005, p. 139-150.

Tortonese P., « Illusion et hallucination chez Gautier, Moreau de Tours, et Baudelaire », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 191-206.

Tortonese P., « Tirésias romancier. L’inversion dans Mademoiselle de Maupin », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 27-39.

Tortonese P., « Gautier lecteur de Heine », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 61-71.

Tortonese P., « Illusion et hallucination chez Gautier, Moreau de Tours et Baudelaire », Bulletin de la Société Théophile Gautier, n°28, 2006, p.191-206.

Tortonese P.., « Théophile Gautier et le déclin de la sympathie esthétique », Cahiers de littérature française, n°3, 2006, p.123-131.

Tortonese P.., « Drogue, morale et morphologie : questions autour de Gautier et de Baudelaire », Cahiers de littérature française, n°6, 2008, p. 133-154.

Tortonese P., « Postface » à Le club des Hachichins, établissement de l’édition, notes et postface par Paolo Tortonese, Éditions Mille et une Nuits, 2011, p. 61-68.

Tortonese P., « Préface » à Henry James, Théophile Gautier, trad. Myriam Sfar et Emmanuel Saussier, Manucius, 2011, p. 9-28.

Tortonese P., « Préface » à Œuvres, édition établie par Paolo Tortonese, Laffont, coll. Bouquins, 2011 (réed.)

Tortonese P., « Le Bellini de Gautier : un tableau retrouvé », Théophile Gautier en Italie: images, itinéraires, interférences, Mélanges pour le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (1811-2011), sous la direction de Giovanna Bellati, Roma, Aracne editrice, 2011, p. 167-173.

Tsoutsoura M., « Arcadie et « ballet blanc » : réminiscences grecques dans Giselle », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 173-189.

Ubersfeld A., « Préface », in Théophile Gautier, Contes et récits fantastiques, Paris, Livre de Poche, 1988.

Ubersfeld A., « L’anti-voyage de Gautier », in L’Exotisme, éd. Buisine, Alain, Paris, Didier-Erudition, 1988, p. 365-375.

Ubersfeld A., « Gautier ou le regard de Pygmalion », in Romantisme, 66, 1989, p. 51-59 : lire en ligne.

Ubersfeld A., « Théophile Gautier et la beauté virile », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 23-34.

Ubersfeld A.Théophile Gautier, Paris, Stock, 1992, 473 p.

Ubersfeld A., « Gautier, une étape », Revue d’histoire du théâtre, n°178-179, 1993, pp.105-116.

Ubersfeld A., « Gautier, ou l’anti-vaudeville », in Europe, octobre, 1994, p. 59-68.

Ubersfeld A., « Le Parthénon de Gautier, ou comment le marbre s’évanouit », in Pratiques d’écriture, Mélanges de poétique et d’histoire littéraire offerts à Jean Gaudon, éd. Pierre Laforgue, Paris, Klincksieck, 1996.

Ucla B., « Les arcanes majeurs du tarot initiatique dans Le Capitaine Fracasse », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 20, 1998, p. 98-124.

Ullmann E., « L’art de la transposition dans la poésie de Théophile Gautier », in Le Français Moderne, XV, 1947, p. 265-286.

Urbas J., « ‘‘Sermons in Stone’’ : Théophile Gautier’s Emaux et Camées and Edith Wharton’s ‘‘The Eyes’’ », Journal of the Short Story in English, Special Issue : The Short Stories of Edith Wharton, Guest editor Virginia Ricard, n° 58, 2012, p. 231-245. (http://jsse.revues.org/)

Vaillant A., « Théophile Gautier et le spectre de l’Histoire », Théophile Gautier : une écriture paradoxale de l’histoire, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 34, 2012, p. 100-112.

Vaisse, P., « L’art allemand vu par les Français à l’époque de Théophile Gautier », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 131-150.

Van den Bogaert G., « Préface », in Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, Paris, Flammarion (GF), 1966.

Van den Bogaert G., « Préface », in Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Paris, Flammarion (GF), 1967.

Van den Bogaert G., « Préface », in Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, Paris, Flammarion (GF), 1967.

Van des Bossche J.M., Mademoiselle de Maupin, ou l’incarnation du symbole, Stanford University, 1992.

Van der Tuin H., L’Evolution psychologique, esthétique et littéraire de Théophile Gautier, Amsterdam, Holdert, 1933.

Van der Tuin H., Les vieux peintres de Pays-Bas et la littérature en France dans la première moitié du dix-neuvième siècle, Paris, Nizet, 1953.

Van der Tuin H., « Les Voyages de Théophile Gautier en Belgique et en Hollande », in Revue de Littérature Comparée, 31, 1957.

Van der Tuin H., « Gautier et Adrien Brouwer », in Revue de Littérature Comparée, 33, 1959, p. 419-422.

Van der Tuin H., « Gautier et Rembrandt. A propos de la Ronde de nuit », in Revue de Littérature Comparée, 34, 1960, p. 456-464.

Van der Tuin H., « Autour de Théophile Gautier, précision d’une date », in Revue de Littérature Comparée, 37, 1963, p. 99-100.

Van der Tuin H., « La Fortune de Gautier en Hollande », in Revue de Littérature Comparée, 40, 1966, p. 212-225.

Van der Tuin H., « Une aventure de Gautier », in Revue de Littérature Comparée, 43, 1969, p. 126-127.

Van der Tuin H., « Gautier en Hollande. L’accueil fait à Giselle, 1844-1885 », in Revue de Littérature Comparée, 44, 1970, p. 356-366.

Van Eerde J., « The Imagerie in Gautier’s Dantesque Nightmare », in Studies on Romanticism, 1, 1961-62, p. 230-240.

Van Eerde J., « La symphonie en blanc majeur : An Interpretation », in L’Esprit créateur, 1963, p. 26-33.

Vaudoyer J.-L., « Une amitié romantique, Gérard de Nerval et Théophile Gautier », in Revue des Deux Mondes, 15 mai, 1962, p. 176-189.

Vaudoyer J.-L., « Théophile Gautier : le conteur », in Revue des Deux Mondes, juil., 1972, p. 93-104.

Vaux de Foletier F.de, « A propos d’un centenaire, Théophile Gautier et les Tsiganes », in Etudes tsiganes, déc., 1972, p. 15-19.

Vérain J., « Postface : Une lettre zutique », in Théophile Gautier, Lettre à la Présidente, Paris, Editions Mille et une nuits, 1994, p. 37-41.

Vest J.M., « Théophile Gautier’s Albertus and the thematics of nailing », in Nineteenth Century French Studies, spring-summer, 1992, p. 317-328.

Vicaire G., « Théophile Gautier », in Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, Paris, Bibliothèque Nationale, vol. 52, 1960, p. 79-96.

Viegnes, M., « Burlesque, rire et ironie dans le fantastique de Gautier », Revue des sciences humaines, 277, 2004, p. 41-55.

Viegnes, M., « Trois degrés d’étrangeté dans le Voyage en Espagne et España », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 139-151.

Vielledent, S., « Gautier critique de Rachel », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 213-226.

Vielledent S., « La réception de La Sylphide », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 121-134. .

Vines M.The Influence of Théophile Gautier on Charles Baudelaire, thèse, Duke University, 1970.

Vives L., « Les poèmes de la momie. Influence de l’imaginaire orientaliste et égyptisant de Théophile Gautier dans l’œuvre de Charles Baudelaire », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 53-70.

Vivès, V., « L’art pour l’art et le Parnasse au sens extra-moral », Bulletin d’études parnassiennes et symbolistes, 21, 1998.

Vivès V., « Coquetterie métaphysique », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 357-368.

Voisin M., « La signification du poème L’Art de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Belge des Professeurs de Français, 68-69, 1970, p. 24-34.

Voisin M., « Gautier, Nerval et le Second Faust », in Revue de Langues vivantes, XXXVI, 4, 1970, p. 406-411.

Voisin M., « La pensée de Théophile Gautier », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 73-89.

Voisin M., « Théophile Gautier et Colette », in Bulletin de la Société Belge des Professeurs de Français, 74-75, 1973, p. 28-31.

Voisin M., « Introduction à la poétique de la mort dans l’œuvre de Théophile Gautier », in Revue de l’Université de Bruxelles, 1, 1973, p. 94-104.

Voisin M., « L’insolite quotidien dans l’œuvre de Théophile Gautier », in Cahiers de l’Association Internationale des Etudes Françaises, 1980, p. 163-178 : lire sur persee.fr.

Voisin M., « Théophile Gautier précurseur de Jules Verne », in Actes du colloque Jules Verne, Paris, Minard, 1980.

Voisin M., « Théophile Gautier, l’Italie et la rêverie méditerranéenne », in France et Italie dans la culture européenne, Mélanges offerts à Franco Simone, Genève, Slatkine, t. III, 1980.

Voisin M.Le soleil et la nuit. L’imaginaire dans l’œuvre de Théophile Gautier, Bruxelles, Editions de l’Université de Bruxelles, 1981.

Voisin M., « Ethique et esthétique dans l’œuvre de Gautier : de l’amour de l’art à l’art de vivre », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 411-425.

Voisin M., « Gautier et la politique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 323-340.

Voisin M., « Introduction à l’humour narratif de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 21-42.

Voisin M., « L’air musical dans l’œuvre de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 15-24.

Voisin M., « Gautier et Norge : la vie malgré tout », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 191-199.

Voisin M., « L’héritage de Théophile Gautier en Belgique : l’esthétique de La Jeune Belgique », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 221-228.

Voisin M., « Les fonctions de l’humour dans l’œuvre de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 415-425.

Voisin M., « L’idée de progrès et la politique dans la critique dramatique de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 71-77.

Voisin M., «Gautier, Lucien et l’ekphrasis », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 273-281.

Voisin M., « Gautier, la danse et la rêverie méditerranéenne », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 285-293.

Von Minden S., « Une expérience d’exotisme vécu : le Chinois de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 35-54.

Wais K., « Gautier und sein Roman Jean et Jeannette », in Französische Marksteine, Berlin, 1958, p. 209-221.

Ward M.K., The Brief Fiction of Gautier and Mérimée. A Survey of critical Scholarship 1900-74, thèse, University of North Carolina at Chapel Hill, 1977.

Weber B. et Redman H., « Théophile Gautier’s twenty-seven Hours in Malta (june 1852) », in University of Malta Gazette, XXIII, 1, 1991.

Weil K., Veiling Desire : the Aesthetic of Androginy and Transfiguration of the Hermaphrodite in Balzac and Gautier, thèse, Princeton University, 1985.

Weil K., « Romantic Androginy and its Discontents. The Case of Mademoiselle de Maupin », in The Romanic Review, New York, 1987, p. 348-358.

Weinholz M., Französische Tanzkritik im 19. Jahrundert als Spiegel ästhetischer Bewusstseinsbildung, Frankfurt/Bern, Lang, 1974, 206 p.

Weiss E., Natur und Landschaft bei Théophile Gautier erläutert an Hand seiner Reisebeschreibungen, Inaugural-Dissertation verfasst Würzburg, C.J. Becker Universität-Druckerei, Würzburg, 1937, 55 p.

Westerwelle, K., « Une caricature à l’inverse. Charles Baudelaire, critique de Théophile Gautier », in Gautier et l’Allemagne, éd. W.Drost et M.-H.Girard, Siegen, Universi, 2005, p. 279-311.

Wetherill P.M., « Poetry, Painting and Reality », in Forum for Modern Language Studies, XII, 1976, p. 297-303.

Whyte P., « Deux emprunts de Théophile Gautier à Washington Irving », in Revue de Littérature Comparée, 1964, p. 572-577.

Whyte P., « Gérard de Nerval, inspirateur d’un conte de Gautier : Deux acteurs pour un rôle », in Revue de Littérature Comparée, XL, 1966, p. 474-478.

Whyte P., « Les études gautiéristes en Angleterre », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 1, 1979, p. 27-34.

Whyte P., « La référence artistique comme procédé littéraire dans quelques romans et contes de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 281-296.

Whyte P., « Du mode narratif dans les récits fantastiques de Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 6, 1984, p. 1-20.

Whyte P., « Le nid de rossignols et la conception romantique du musicien », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 25-34.

Whyte P., « Pastiche et parodie dans Le Capitaine Fracasse, le jeu des perspectives narratives », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 9, 1987, p. 161-170.

Whyte P., « L’esthétique du roman-feuilleton en 1848: le cas de Partie carréee », in La Chouette (Birkbeck College, University of London), 18, 1987, p. 47-55.

Whyte P., « Gautier, Nerval et la hantise du Doppelgänger », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 10, 1988, p. 17-31.

Whyte P., « Théophile Gautier and the Romantic Perception of Grece », in The Classical Heritage, éd. R.G.Maber, University of Durham, 1989.

Whyte P., « Sur le chemin du beau idéal : berceau de l’esthétique gautiériste », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 12, 1990, p. 441-448.

Whyte P., « D’Espana à Emaux et Camées, théorie et technique de la transposition d’art », in La Chouette (Birkbeck College, University of London), 25, 1992, p. 88-96.

Whyte P.Théophile Gautier, conteur fantastique et merveilleux, Durham, University of Durham, 1996, 166 p.

Whyte P., « Etat présent des études sur Théophile Gautier », in Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 11-34.

Whyte P., « « L’Art » de Gautier: genèse et sens », Relire Théophile Gautier. Le plaisir du texte, éd. Freeman G. Henry, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1998, p. 119-139.

Whyte P.Egypt Imagined, Egypt Visited : Théophile Gautier, in Travellers in Egypt, éd. Paul Starkey et Janet Starkey, London / New York, Tauris, 1998, p. 201-214.

Whyte P.Théophile Gautier et les stratégies du récit poétique, in Mythe et récit poétique, éd. Véronique Gély-Ghediro, Clermont-Ferrand, Association des Publications de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Clermont-Ferrand, 1998, p. 161-172.

Whyte P., « Oscar Wilde et Théophile Gautier : le cas du Portrait de Dorian Gray », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 279-294.

Whyte P., «  Fortunio, ironie et parodie  », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 23, 2001, p. 241-256.

Whyte P., « Théophile Gautier, les « Variations sur le carnaval de Venise » et le jeu des variantes », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 55, 2003, p. 459-479 : lire sur persee.fr.

Whyte P., « Théophile Gautier, garde national réfractaire et critique de théâtre », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 59-69.

Whyte P., « Autour d’Elias Wildmanstadius : Gautier et le Moyen Âge, 1830-1836 », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 171-190.

Whyte P., « Autour des références artistiques, explicites et implicites, dans ‘Le Poëme de la femme’ de Théophile Gautier », Die Kunst des Dialogs-L’art du dialogue, Sprache, Literatur, Kunst im 19. Jahrhundert, Langue, littérature, art au XIXe siècle, A. Geisler-Szmulewicz, W. Hülk, F.-J. Klein, P. Tortonese (dir.), Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 543-558.

Wienholz M., Französische Tanzkritik im 19 Jahrunden als Spiegel aesthetischer Bewuwwtseinsbildung : Théophile Gautier, Jules Lemaitre, Stéphane Mallarmé, Bern/Frankfurt, Herbert Lang/Peter Lang, 1974, 206 p.

Wilhelm, F., « Des mortes amoureuses: le regard et l’envie », Revue des sciences humaines, 277, 2004, p. 57-70.

Willis P.W., « Armance de Stendhal et Spirite de Gautier », in Stendhal et le romantisme, actes du XVe congrès international stendhalien, Aran (Suisse), Editions du Grand Chêne, 1985.

Wise, P., « Une source négligée de la boutade de Gautier sur Racine », Bulletin d’informations proustiennes, 32, 2002, p. 9-21.

Witkowski C., « L’Eldorado ou les biblioclastes », in Revue de la Bibliothèque Nationale, 10, 1983, p. 12-17.

Wolfzettel F., « Das romantische Motiv der steinernen Frau bei Gautier. Eine psychoanalytische Deutung von Arria Marcella », in Neuphilologische Mitteilungen, Helsinki, vol. LXXII, 1976, p. 254-269.

Woodrow K.L., Dialogue of the Sphinx and the Chimera: the Dialectic of Gautier’s Poetics in Emaux et Caméees, thèse, Ohio State University, 1995.

Wright B., « Théophile Gautier vu par Eugène Fromentin », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 399-410.

Yon J.-C., « Gautier feuilletoniste : le regard d’un écrivain romantique sur le théâtre », in Stéphane Guégan, Théophile Gautier, la critique en liberté, Paris, Réunion des Musées Nationaux, 1997, p. 114-129.

Zanotti, M.-Ch., « Spirite, sœur jumelle de Giselle, ou la danseuse au miroir », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 31, 2009, p. 257-269.

Zalis H., « L’intrusion de l’art plastique dans la vision de Gautier sur l’histoire », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 4, 1982, p. 381-388.

Zenkine S., « Théophile Gautier i traditsii istoritcheskogo romana vo Frantsii », [Théophile Gautier et la tradition du roman historique en France], in Traditsii i novatorstvo nemetskogo i angliyskogo romantisma kontsa XVIII – natchala XIX veka [Traditions et innovations du romantisme allemand et anglais de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle], par Anichtchouk, Tamara V., Vladimir, Izdatelstvo Vladimirskogo pedagogitcheskogo institouta [Editions de l'Institut pédagogique de Vladimir], 1986, p.134-145.

Zenkine S., « Teatr i aktiorskaya igra v prose Théophilia Gautier », [Le théâtre et le jeu dans la prose narrative de Théophile Gautier], in Vestnik Moskovskogo ouniversiteta [Messager de l'université de Moscou], série VI, 3, 1986, p. 50-57.

Zenkine S., « Théophile Gautier i « iskousstvo dlia iskousstva »  », [Théophile Gautier et l'art pour l'art], in Voprosy Literatury, 11-12, 1990, p. 223-248.

Zenkine S., « Serioznost’ legkomyslia », [Le sérieux de la légèreté], in Théophile Gautier, Dva aktiora na odnou rol’ [Deux acteurs pour un rôle], par Grinberg, Olga E., Moscou, Pravda, 1991, p. 5-24.

Zenkine S., « Le « chez soi » dans l’œuvre de Théophile Gautier », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 13, 1991, p. 35-60.

Zenkine S., « Mademoiselle de Maupin : éducation et histoire », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 16, 1994, p. 81-97.

Zenkine S., « Gautier et la dispersion culturelle », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 15, 1993, p. 373-392.

Zenkine S., « Les avatars d’Avatar : la mort comme destruction des simulacres », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 18, 1996, p. 255-269.

Zenkine S., Raboty po frantsuzskoi literature , [Etudes de littérature française], Ekaterinbourg, Izdatelstvo Ouralskogo ouniversiteta [Presses universitaires de l'Oural], 1999. Ce livre reprend les articles suivants: « Théophile Gautier et l’art pour l’art »; « Le théâtre et le jeu dans la prose narrative de Théophile Gautier »; « Théophile Gautier et les traditions du roman historique en France », (voir notices respectives), pages 170-221.

Zenkine S., « Deux œuvres à l’atmosphère gautiériste : Cyrano de Bergerac et Les Enfants du paradis », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 21, 1999, p. 357-366.

Zenkine S., « Jeu et sacrifice : la double face du théâtre dans la prose de Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 26, 2004, p. 329-337.

Zenkine S., « Théophile Gautier et le sacré », Revue des sciences humaines, 277, 2005, p. 185-198.

Zenkine S., « Elias Wildmanstadius, un corps dans la culture », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 45-54.

Zenkine S., «Correspondance inédite de Théophile Gautier aux archives russes », in Théophile Gautier, conteur et nouvelliste, Mélanges offerts à Claudine Lacoste-Veysseyre, Bulletin de la Société Théophile Gautier, 28, 2006, p. 373-375.

Zenkine, S., « La thématique raciale dans le Voyage en Russie », Bulletin de la Société Théophile Gautier, 29, 2007, p. 41-52.

Zenkine S., « L’exotisme de Théophile Gautier: à la recherche de la souveraineté, Théophile Gautier : l’invention médiatique de l’histoire littéraire, Numéro dirigé par C. Saminadayar-Perrin, Bulletin de la Société Théophile Gautier, n° 36, 2014, p. 191-206.

Ziegler G., « Un centenaire : Le Capitaine Fracasse et le roman historique », in Europe, 415-416, nov.-déc., 1963, p. 250-253.

Ziegler J., « Amours de jeunesse de Gautier. Documents inédits », in Bulletin du Bibliophile, 1976, p. 119-144 ; 305-307.

Ziegler J., Gautier-Baudelaire, un carré de dames, Paris, Nizet, 1977.

Ziegler R., « Writing in the Hand of Light : the Production and Experience of Art in Gautier’s Spirite », in Chimères, automne, 1984, p. 4-18.

Zielonka A., « La musique dans les récits de voyage », in Bulletin de la Société Théophile Gautier, 8, 1986, p. 97-105.

Zwerger R., Gautier und das Fin de siècle, thèse, Universität Wien, 1980.


(M)Envoyer cette page à un ami.
Imprimer