Thèses

Les thèses sur Théophile Gautier

Nous remercions les chercheurs qui sont en train d’écrire une thèse sur Gautier de nous adresser des renseignements sur leur travail. Nous constituerons ainsi une base de données plus complète.

Thèses en cours :

Jean-Philippe Caucheteur, Le Sublime dans l’oeuvre de Théophile Gautier (Université Paris-VIII, sous la direction de Patrick Wald Lasowski)

Maxence Mosseron, L’Imagination créatrice chez Théophile Gautier : autour d’Arria Marcella (Université de Paris-III, sous la direction de Paolo Tortonese)

Carole Teulet, Théophile Gautier et la danse, 1837-1872. Edition critique (Université de Toulouse II, sous la direction d’Andrée Mansau)

Thèses soutenues:

En 2013:

Timoshenkova Evgenia, L’art de la description et la description de l’art dans les Voyages de Théophile Gautier, Université de Toronto, sous la direction de Roland Le Huenen, 16 septembre 2013.

Cervoni Aurelia, Réception de l’œuvre de Gautier, 1830-1872 (Universite Paris-IV, sous la direction d’André Guyaux)

En 2009

Quentin Collette, Les adaptations à l’écran des oeuvres romanesques de Théophile Gautier. Un siècle de lecture filmique (1909-2009), université de Rouen, sous la direction de Florence Naugrette (directrice). Thèse soutenue le 19 mai 2009. Jury : Florence Naugrette, Françoise Court-Pérez, Delphine Gleizes, Laurence Schifano et Patrick Berthier (président).

En 2008:

François Foley, Oeil d’Horus et Calame de Thot. Mesure et représentation de l’Égypte pharaonique dans la littérature française du XIXe siècle, UQAM (Université du Québec à Montréal, sous la direction de Rachel Bouvet, 2008).

Laurence Latru, Lumière et clair-obscur dans l’oeuvre littéraire et picturale de Théophile Gautier. Approche sémiotique (Université Paris-VIII, sous la direction de Denis Bertrand, 2008).

En 2007:

Sabrina Baltor, Literatura plástica e Arte pela Arte nas narrativas de Théophile Gautier: descrição pictural e posicionamentos no campo literário (Université Fédérale de Rio de Janeiro, sous la direction de Celina Maria Moreira de Mello, 2007), à lire en ligne.

Elena Cervellati, Théophile Gautier et la danse (Université de Bologne, sous la direction de Eugenia Casini Ropa), publiée sous le titre Théophile Gautier e la danza. La rivelazione del corpo nel balletto del XIX secolo, CLUEB, Bologna, 2007

Greta Reggiani, Visioni dell’Altra: fascino e terrore, bellezza e fatalità della figura femminile nei racconti fantastici di Théophile Gautier e di altri maestri del Romanticismo francese (Université de Vérone, sous la direction de Stefano Genetti; soutenue le 18 mai 2007)

Nicolas Wanlin, Du Pittoresque au Pictural : valeurs et usages des arts dans la poésie française de 1830 à 1872 (Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit, Théophile Gautier, Œuvres poétiques complètes, Paul Verlaine, Poèmes saturniens et Fêtes galantes) (Université Paris-IV, sous la direction de Georges Molinié).

Marie Fournou, Vers une poétique de la création fantastique et artistique de Théophile Gautier : Arcanes féminins de la création artistique dans/de l’œuvre fantastique : représentations féminines, moments picturaux et figures artistiques (Université de Pau, sous la direction d’Aline Mura-Brunel)

Christopher Bains, Le Passage de l’esthétisme au modernisme dans l’écriture de Théophile Gautier et Ezra Pound (Université Paris-III, sous la direction de Jean Bessière)

En 2004:

Slaheddine Chaouachi, Les sensations orientales et le merveilleux dans l’oeuvre de Théophile Gautier, soutenue le 14 février 2004 à l’université de Tunis “La Manouba” (sous la direction d’Alain Montandon)

Cécile Avallone-Le Tourneau, L’Art poétique de Théophile Gautier, des Poésies (1830) aux Emaux et camées (sous la direction de Mme Arlette Michel), reproduite par les Presses du Septentrion.

En 2001:

Christine Girodias-Majeune, Théophile Gautier: poète, poésie, poétique, soutenue en janvier 2001 à l’université de Clermont-Ferrand-II (sous la direction de Simone Bernard-Griffiths), reproduite par les Presses du Septentrion.

Nadj Rustom, La réception critique de la prose romanesque de Théophile Gautier de 1830 à 1900, soutenue en octobre 2001 à l’université de Grenoble-III (sous la direction de Lise Dumasy)


(M)Envoyer cette page à un ami.