Théophile Gautier peintre et dessinateur

Dès l’adolescence, Théophile Gautier manifesté un intérêt pour le dessin et la peinture : à treize ans, il peint une Vierge, et plusieurs portraits ; à 16 ans, il dessine un portrait de sa mère au pastel et apprend la peinture à l’huile. Encouragé par l’abbé de Moutesquiou, auquel la famille de Théophile Gautier était liée, il s’inscrit alors aux cours du peintre Rioult et envisage sérieusement une carrière artistique. En 1829, il peint pour l’église de Mauperthuis (le grand-père de Théophile Gautier était intendant du château de Mauperthuis) un Saint-Pierre guérissant un paralytique. C’est alors qu’il découvre Les Orientales de Victor Hugo, véritable révélation littéraire qui l’incite à de détourner de la peinture pour l’écriture.

Théophile Gautier a laissé de nombreux dessins et peintures, aujourd’hui conservés dans diverses collections, et dont vous pouvez découvrir ici une sélection.

saut

Bibliothèque André-Desguine, Département des Hauts-de-Seine

Plus d’informations

________________________

Fonds Théophile Gautier de la Maison de Balzac, Paris

Plus d’informations

________________________

Collection Lovenjoul, Bibliothèque de l’Institut de France

Plus d’informations


(M)Envoyer cette page à un ami.
Imprimer